DSC_7553
Le cavalier seul de l’ASVEL

La Green Team s’est débarrassée sans souci des Slovènes de Novo Mesto (88-60) et récupèrent la place de leader de leur groupe de FIBA CUP.

 

Comme un air de déjà vu… A l’image de leur victoire samedi en championnat contre Châlons-Reims, les Villeurbannais ont très vite plié l’affaire pour s’offrir une soirée assez tranquille ponctuée d’un joli festival offensif. Et comme très souvent cette saison, c’est David ANDERSEN qui a endossé le rôle d’artilleur en chef, s’occupant absolument de tout dans un début de match à sens unique (12-2, 4è). Aux côtés de l’Australien dans la « peinture », Livio JEAN-CHARLES retrouvait peu à peu ses automatismes et Nicolas LANG, en sortie de banc, réussissait un 3/3 derrière la ligne à trois points qui faisait déjà monter l’écart en flèche (29-12, 9è).

Et si le prometteur Matic REBEC, complètement contrôlé (3pts à 1/7) envoyait Luka LAPORNIK au alley-oop, ce sont bien les Villeurbannais qui régalaient leur public. David LIGHTY croquait à son tour dans le gâteau et Edouard CHOQUET concluait par deux banderilles la performance de haut vol de l’ASVEL à l’extérieur (7/11 à la mi-temps), avec sur le parquet, un « cinq » aux allures d’équipe Espoirs (Charles GALLIOU, Amine NOUA et Stéphane GOMBAULD).

 

Et maintenant, Gravelines-Dunkerque !

 

Avec vingt longueurs d’avance à la pause (52-32), la Green Team s’était déjà mise à l’abri d’une mauvaise surprise. Et elle garda tout son sérieux au retour des vestiaires, David ANDERSEN se montrant toujours aussi irrésistible (4/5 aux tirs en 5min dans ce quart-temps) pour terminer la rencontre avec à nouveau, des statistiques de choix (22pts à 56% et 8rbs).

Tout en maîtrise, l’ASVEL gardait le contrôle et attendait le dernier quart-temps pour faire enfler l’écart, et ainsi, soigner son panier average. Comme dans son jardin, Edouard CHOQUET enfilait les paniers à trois points (5/7 au total) et Charles KAHUDI (11pts et 4rbs) s’offrait quelques contre-attaques spectaculaires. Avec tout cela, la Green Team flirtait avec les trente points d’avance à la sirène (88-60). Du travail bien fait par des Villeurbannais qui peuvent désormais se concentrer sur le choc qui les attend samedi à Gravelines-Dunkerque.

 

Le match en chiffres

 

ASVEL 88 – 60 NOVO MESTO

(29-19, 23-13, 16-18, 20-10)

 

Pour l’ASVEL : 29/55 aux tirs (53%) dont 11/22 à trois points (50%), 19/26 aux lancers-francs (73%), 32 rebonds dont 7 offensifs, 18 passes décisives, 12 balles perdues, 22 fautes personnelles

 

Pour NOVO MESTO : 23/58 aux tirs (40%) dont 3/17 à trois points (18%), 11/15 aux lancers-francs (73%), 29 rebonds dont 9 offensifs, 9 passes décisives, 17 balles perdues, 28 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : David ANDERSEN (22), Edouard CHOQUET (18), Nicolas LANG (16), Charles KAHUDI (11), David LIGHTY (10), Livio JEAN-CHARLES (8), Amine NOUA (3)

 

NOVO MESTO : Luka LAPORNIK (11), Erjon KASTRATI (10), Jure LALIC (9), Boban TOMIC (9), Ive IVANOV (6), Imran POLUTAK (4), Matic REBEC (3), Igor TRATNIK (2), Matej ROJC (2), Ziga DIMEC (2), Jure RITLOP (2)

Le chiffre : 9

 

Le nombre de paniers à trois points réussis par la doublette Edouard CHOQUET (5/7) – Nicolas LANG (4/7).

Trenton MEACHAM grippé

 

Le meneur de jeu Américain avait pourtant participé au shooting de ce mardi matin. Mais la fièvre a pris le dessus au cours de la journée, le forçant à déclarer forfait. Son retour est espéré pour le choc de samedi à Gravelines.

DSC_7703
La 3ème journée de FIBA CUP

 

ASVEL 88 – 60 Novo Mesto

Mercredi (19h50) : Maccabi Rishon – Kataja

DSC_7762
Les réactions

 

JD.JACKSON – Coach


 

« On a encore une fois été capable de reproduire ce que l’on veut voir et on a été très fort en attaque. Il faut reconnaître que Novo Mesto était moins dans son jeu que d’habitude mais c’est sans doute aussi à cause de nous… C’est bien d’avoir fait un aussi bon match, surtout que l’on a du s’adapter à la dernière minute avec l’absence de Trenton. Gagner avec autant d’écart, ça aussi, c’est bien, car chez eux, ce sera une toute autre histoire…

 

Maintenant, il faudra être capable de tenir quarante minutes contre une équipe agressive, comme peut l’être Gravelines. Il ne faut pas se satisfaire d’être aussi fort à domicile, il faut aussi retrouver de la confiance à l’extérieur. »

 

Nicolas LANG – 16 points en 27min


 

« Comme contre Châlons-Reims, on a commencé avec énormément d’agressivité, ce qui nous permet de nous faciliter le match. C’est une très bonne chose d’avoir gagné ce soir, surtout à +28, on ne sait jamais, ça peut servir… »

Un homme dans le match : Edouard CHOQUET

 


 

A la hauteur !

 

C’est une statistique qui passe souvent inaperçue, mais qui veut dire beaucoup de choses en général : le rendement d’un joueur. Traduisez, l’écart du score lorsque le joueur en question est présent, ou non, sur le terrain. Ce mardi soir pour Edouard CHOQUET, c’est +37 ! Preuve que le meneur de jeu villeurbannais, appelé à suppléer au pied levé Trenton MEACHAM, a drivé de mains de maîtres sa formation. Plutôt discret dans le scoring en première mi-temps, il a brillamment organisé, et défendu fort sur son rival direct, Matic REBEC, annoncé redoutable, mais complètement mis sous l’éteignoir. Et puis Edouard s’est lâché après la pause, profitant de chaque centimètre qui lui était laissé pour empiler les paniers à trois points. Au final, 18 points : record personnel sous le maillot de villeurbannais, mais aussi 5 passes décisives, 3 interceptions et 0 balle perdue. Même sans son capitaine et meneur titulaire, l’ASVEL peut voyager !

Prochain rendez-vous

 

GRAVELINES-DUNKERQUE – ASVEL

 

17ème journée de PRO A

 

Samedi 16 janvier à 18 heures

 

Sportica

Vous pourriez aussi aimer

Parés au choc !

Sept mois après s’y être imposée en quarts de finale des Playoffs, l’ASVEL revient au Colisée de Chalon-sur-Saône, pour un derby très excitant, face à l’une des équipes les plus détonantes de ce...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

« J’ai grandi avec l’ASVEL ! »

En parallèle de sa rencontre face à Varèse, mardi soir à l’Astroballe, l’ASVEL accueillait Patrick COMNINOS, le Chief Executif Officer de la BasketBall Champions League. Le patron de cette compétition a expliqué « qu’après…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail