????????????????????????????????????
Etre à la hauteur

Pour cet énorme choc qui l’attend à Gravelines, face à l’un des autres co-leaders du championnat, l’ASVEL devra faire preuve d’une solidité et d’une concentration à toute épreuve. C’est un immense défi que les Villeurbannais devront relever pour terminer la phase aller en tête du championnat.

 

Assurée de terminer dans le Top 4 à mi-parcours, la Green Team va aller chercher dans le Nord, ce samedi, encore un peu plus que cela. Un succès lui permettrait en effet de monter sur le podium et de frapper un grand coup en PRO A, a quelques semaines de la Leaders Cup. Mais après ses défaites face aux deux autres co-leaders du championnat (82-64 au Mans et 78-66 à Monaco), l’ASVEL va devoir se montrer d’une efficacité redoutable pour faire tomber le BCM, qui n’a plus perdu dans sa salle depuis le 10 octobre dernier (82-90 contre Châlons-Reims). « L’engagement et la concentration sont les mots d’ordre. Il faudra avoir de la rigueur, être très patient pour trouver les shoots que nous voulons », explique JD.JACKSON.

 

Trois défaites de suite en déplacement pour l’ASVEL

 

Il faut dire que le coach villeurbannais attendra beaucoup de ses joueurs, qui depuis leur prestation presque sans fausse note à Orléans (victoire 50-70 le 8 décembre 2015), ont enchaîné les performances en demi-teinte loin de l’Astroballe (trois défaites de suite au Mans, Monaco et Rihon Le Zion). « J’ai hâte que l’on montre autre chose, que l’on ne soit plus fébrile, que l’on ne perde pas le fil », espère-t-il, forcément satisfait d’avoir retrouvé à l’entraînement son capitaine Trenton MEACHAM, débarrassé de sa grippe qui l’avait privé de la réception de Novo Mesto cette semaine en FIBA Europe CUP.

 

JD.JACKSON : « Ils vont vouloir nous noyer dans l’ambiance »

 

Et la Green Team aura évidemment besoin de son « patron » pour contrer une formation de Gravelines-Dunkerque impressionnante à tous les postes, et capable d’emballer un match en deux temps trois mouvements. « Ils mettent du rythme, de l’euphorie et veulent nous noyer dans l’ambiance, prévient le coach villeurbannais. Leur identité de jeu est très définie, bien réfléchie. Ils jouent de façon précise et très agressive, ce n’est vraiment pas évident de trouver la clé contre eux… » Et encore moins, peut-être, en sachant qu’une réaction d’orgueil est à attendre de leur part, après leur défaite du week-end dernier à Limoges (79-63). « Ce sera tout sauf facile, mais si on a la moindre opportunité de remporter ce match, on la saisira ! » promet JD.JACKSON. S’en priver serait trop bête…

 

Crédit photo : Jean-Charles MENGUI

Le chiffre : 34

 


 

Le pourcentage de réussite de l’ASVEL la saison dernière à Sportica (défaite 61-50). « Un très mauvais souvenir, mais on va rectifier ça ! », promet Livio JEAN-CHARLES.

Du côté du BCM :

 


 

Une mécanique bien huilée

 

Neuvième et privé de Playoffs en 2014-2015, et ainsi absent de toutes coupes européennes cette saison, le BCM est concentré à 100% sur le championnat et réussi une phase aller de très bon calibre. Avec Andrew ALBICY (11.3pts et 6.3ass) revenu à son plus haut niveau, Steven GRAY toujours prêt à dégainer (46.2% de réussite à 3pts), Marcus DOVE imposant dans la raquette (13.6pts, 5.3rbs et 1.1blk) ou encore Pape SY aussi discret qu’efficace (11.9pts, 4rbs et 2.1ass), le BCM a tout d’un prétendant au titre. Deuxième meilleure équipe de PRO A au pourcentage de réussite (49%), elle n’a perdu qu’uns fois à domicile cette saison (82-90 contre Châlons-Reims) et n’a souvent fait qu’une bouchée de ses adversaires à Sportica (16.3pts d’écart en moyenne). Pour l’ASVEL, toujours diminuée, le défi est vraiment immense !

Le joueur à suivre : Andrew ALBICY

 


 

Le chef d’orchestre

 

Promis un temps à être le successeur de Tony PARKER en équipe de France, le meneur de jeu formé à Paris-Levallois a marqué le pas pendant quelques années, mais en cet exercice 2015-2016, il semble bel et bien de retour à son plus haut niveau. Parfait gestionnaire (6.3ass pour 2.1bp), Andrew a également retrouvé une pleine confiance en son tir à trois points (41%) et sa vitesse et la qualité de sa défense en font un candidat potentiel au titre de MVP du championnat, si le BCM garde la même cadence. Capitaine de l’équipe, il en est aussi le patron sur le terrain et la capacité de l’ASVEL à baisser son rendement sera essentielle dans cette rencontre.

La saison dernière

 

(16 février 2015 – 21ème journée)

 

GRAVELINES-DUNK. 61 – 50 ASVEL

(12-13, 13-4, 23-16, 13-17)

 

Les marqueurs pour l’ASVEL : Yohann SANGARE (17), David ANDERSEN (8), Alex ACKER (8), Ahmad NIVINS (6), Amara SY (6), David LIGHTY (3), Alex CHASSANG (2)


Où suivre le match ?

 

En direct sur notre Webradio

En direct sur Ma Chaîne Sport

Match Espoirs à 14 heures 30
La 17ème journée de PRO A

 

Vendredi (20h30) : Antibes (8-8) – Rouen (4-12)

Vendredi (20h30) : Paris-Levallois (5-11) – Nancy (4-12)

Samedi (18h) : Gravelines-Dunkerque (12-4) – ASVEL (12-4)

Samedi (19h) : Monaco (12-4) – Limoges (8-8)

Samedi (20h) : Châlons-Reims (6-10) – Orléans (7-9)

Samedi (20h) : Le Mans (12-4) – Cholet (5-11)

Samedi (20h) : Le Havre (1-15) – Pau-Lacq-Orthez (8-8)

Samedi (20h30) : Chalon-sur-Saône (10-6) – Nanterre (10-6)

Dimanche (17h) : Strasbourg (10-6) – Dijon (9-7)

 

Vous pourriez aussi aimer

L'ASVEL a dû batailler !

Tout s’est joué dans les dernières secondes et la Green Team a su garder son sang-froid pour battre le CSP Limoges (72-69). Car si elle a survolé les débats en première mi-temps, portée...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Les Espoirs en mal d’adresse

Dans un mauvais jour en attaque (41% de réussite, 2/17 à trois points, 27 balles perdues), les Espoirs de l’ASVEL ont concédé leur quatrième défaite de la saison, logiquement battus par Limoges (43-57)....

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail