????????????????????????????????????
L’ASVEL au rendez-vous !

Irréprochable en défense, la Green Team a parfaitement négocié son voyage en Finlande en s’imposant face à Kataja Joensuu (64-72). Un succès qui lui entrouvre les portes des huitièmes de finale de la FIBA Europe CUP.

 

A ne surtout pas minimiser… Privée de trois joueurs Pros, l’ASVEL a rendu une copie fort séduisante chez le champion de Finlande, qui n’avait sans doute, jusque-là cette saison, été autant bougé dans sa salle. Habitué à emballer les rencontres, Kataja s’est en effet heurté, dès les premières secondes, à une formation villeurbannaise totalement dans son élément, et qui passait près de 3’30 sans concéder de points (0-8). Bien huilée, la machine ASVEL se grippait toutefois légèrement lorsque David ANDERSEN, parti sur les chapeaux de roue (2pts et 6rbs en 6’), devait regagner le banc avec deux fautes personnelles au compteur. Toujours autant portés vers le shoot extérieur, les Finlandais, peu adroits jusqu’ici, terminaient le premier quart-temps sur deux réussites qui les ramenaient tout proche (14-17).

 

Charles KAHUDI et David LIGHTY en mission défensive

 

Forcément limité dans ses rotations, JD.JACKSON bricolait sur son banc, lançant rapidement Amine NOUA ou associant Edouard CHOQUET et Trenton MEACHAM. Ce dernier, très précieux en attaque, réussissait d’ailleurs quelques shoots bienvenus quand son équipe peinait un peu plus collectivement (23-28, 15è). Et la volonté collective faisait le reste en défense ! David LIGHTY et Charles KAHUDI se démenaient pour limiter le duo Teemu RANNIKKO (0 passe décisive à la pause !) – Trevis SIMPSON (31% de réussite), et l’ASVEL faisait preuve d’une très grande solidarité. Pour preuve : trois contres en une minute de Darryl WATKINS, Livio JEAN-CHARLES et David LIGHTY, avant deux points au buzzer, ses premiers du match, de Charles KAHUDI (29-35).

 

L’ancien Villeurbannais Lamayn WILSON a pourtant tout tenté

 

Au retour des vestiaires, Kataja s’appuyait sur l’ancien villeurbannais, Lamayn WILSON pour se relancer (39-39, 23è), mais la Green Team ne paniquait pas pour autant et lui répondait grâce à Trenton MEACHAM, toujours lui, mais aussi David ANDERSEN, décidément dominant dans la raquette. Une action à 3+1 de Petri VIRTANEN redonnait un peu le sourire aux locaux (45-50, 29è), mais c’était bien l’ASVEL, toujours aussi concentrée et investie, qui dominait les débats. Charles KAHUDI trouvait l’ouverture à trois points, avant que Livio JEAN-CHARLES, très actif (15 points et 9 rebonds), n’inscrive quatre points de suite pour offrir un sérieux matelas d’avance à sa formation (49-63, 35è).

 

Mais Kataja ne lâchait pas, jetait ses dernières forces dans la bataille et profitait de quatre lancers-francs consécutifs à une faute antisportive sifflée contre David ANDERSEN. Lamayn WILSON, toujours aussi imprévisible, et talentueux, ramenait même son équipe tout proche à l’abord de la dernière minute (63-67). Mais en patron, Trenton MEACHAM inscrivait un panier essentiel et toute l’ASVEL assurait aux rebonds, pour finalement, ne pas se faire tant peur que cela. Et s’offrir une troisième victoire dans ce Last 32. Les huitièmes de finale sont tout proche…

 

Crédit photos : Jean-Charles MENGUI

Le match en chiffres

 

KATAJA JOENSUU 64 – 72 ASVEL

(14-17, 15-18, 16-17, 19-20)

 

Pour Kataja : 20/57 aux tirs (35%) dont 8/27 à 3pts (30%), 16/18 aux lancers-francs (89%), 30 rebonds dont 7 offensifs, 8 passes décisives, 12 balles perdues, 23 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 27/58 aux tirs (47%) dont 5/12 à 3pts (42%), 13/19 aux lancers-francs (68%), 38 rebonds dont 9 offensifs, 10 passes décisives, 11 balles perdues, 18 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

Kataja : Lamayn WILSON (20), Trevis SIMPSON (16), Thomas SCRUBB (12), Petri VIRTANEN (9), Teemu RANNIKKO (4), Carson DESROSIERS (2), Tommi HUOLILA (1)

 

ASVEL : Trenton MEACHAM (21), Livio JEAN-CHARLES (15), David ANDERSEN (12), David LIGHTY (10), Charles KAHUDI (7), Darryl WATKINS (5), Edouard CHOQUET (2)

 

Last 32 – 4ème journée

 

Kataja Joensuu 64 – 72 ASVEL

Maccabi Rishon 79 – 61 Novo Mesto

 


 

Le classement

 

1er ASVEL (3-1)

2è Maccabi Rishon (3-1)

3è Kataja Joensuu (1-3)

4è Novo Mesto (1-3)

Un homme dans le match : Trent MEACHAM

 


 

Déjà auteur de son record de points cette saison dans la défaite villeurbannaise à Gravelines (18), le capitaine de l’ASVEL a récidivé quatre jours plus tard en inscrivant 21 points. Cette fois-ci, avec la victoire au bout du compte ! En pleine confiance derrière la ligne à trois points (4/6), Trenton a porté son équipe en première mi-temps, quand David ANDERSEN était collé sur le banc. Et l’Américain a poursuivi sur le même ton après la pause, toujours aussi percutant et gestionnaire. Auteur aussi d’une action défensive héroïque à 1 contre 3 à un moment crucial (60-67), il a enfin réussi LE panier du match, dans la dernière minute, anéantissant les derniers espoirs finlandais de réussir ce qui eût été un hold-up.

Le chiffre : 0

 


 

L’évaluation de Teemu RANNIKKO, meilleur passeur de la compétition et totalement cadenassé par la défense de l’ASVEL. Déjà limité au match aller (11pts à 4/10 et 5ass), le meneur de jeu de Kataja a été encore moins influent sur le jeu ce mercredi (4pts à 1/7, 3ass et 3bp), ce qui explique en grande partie les 35% de réussite, seulement, de son équipe.

 

Prochain rendez-vous

 

ASVEL – PAU

 

Coupe de France – 8ème de finale

 

Samedi 23 janvier à 20 heures

 

Astroballe

Vous pourriez aussi aimer

L'Elan était intenable !

Coup d'arrêt pour la Green Team qui n'a tenu qu'un quart-temps face à un Elan Chalon de gala (98-68) et concède sa première défaite depuis trois semaines. Est-ce le goût de revanche qui...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Compliqué pour nos Espoirs

Toujours privés de Lucas HERGOTT, qui se remet peu à peu d’une entorse à la cheville, les Espoirs de l’ASVEL ont concédé une logique défaite sur le parquet de Chalon-sur-Saône (66-52). Pourtant bien…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Parés au choc !

Sept mois après s’y être imposée en quarts de finale des Playoffs, l’ASVEL revient au Colisée de Chalon-sur-Saône, pour un derby très excitant, face à l’une des équipes les plus détonantes de ce...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail