Terry Smtih
Terry SMITH : « Je suis prêt ! »

Le nouvel arrière de l’ASVEL débutera samedi contre Strasbourg. En attendant, il nous a livré ses premières impressions, a évoqué ses souvenirs européens et n’a pas tari d’éloges sur Tony PARKER. Le tout, avec un très large sourire et une énorme motivation à l’idée de relever le challenge villeurbannais.

Terry, tu as l’air vraiment hyper heureux aujourd’hui !

 

« Oh oui ! C’est une grande fierté d’arriver à l’ASVEL. Et personnellement, j’ai déjà participé à l’EuroChallenge, j’ai déjà rencontré des équipes d’Euroligue. Mais pour moi, je prends ce challenge comme un nouveau départ en Europe, je suis prêt ! »

 

Pourquoi avoir quitté la Turquie ?

 

« Les dirigeants du club ont recruté un troisième Américain alors que l’on ne peut en aligner que deux sur la feuille de match. Jusqu’ici, j’ai toujours joué, mais le dernier match, je suis resté sur le banc. Et je ne voulais pas être celui de trop ! J’ai donc décidé de saisir l’opportunité de l’ASVEL. »

 

Que connais-tu du club et du championnat de France ?

 

« Je sais que l’ASVEL a un président qui n’est pas mauvais au basket… (rires !) Et que cette équipe fait partie des toutes meilleures du pays, j’ai déjà entendu beaucoup de choses à propos de son histoire. Concernant la PRO A, je sais que c’est très, très, athlétique ! Je suis très impatient, la ligue me paraît très professionnelle. J’ai joué en Suisse il y a quelques années, et l’on avait l’habitude de parler un peu en français. Ca va me rappeler de bons souvenirs ! »

« Je sais que la PRO A est très, très athlétique ! »

Son parcours


 

NCAA : Mercyhurst

 

2008-2009 : Monchengladbach (Allemagne)

 

2009 à 2011 : BC Kolin (République Tchèque)

 

2011-2012 : BBC Monthey (Suisse)

 

2012-2013 : BC Rilski (Bulgarie)

 

2013-2014 : SK Cherkasy (Ukraine) puis KK Jadranska (Croatie)

 

2014-2015 : Lukoil Academic (Bulgarie)

 

2015-2016 : Sakarya (Turquie)

Arrivée Terry Smith

Ses stats cette saison


 

17 matchs joués :

16.5pts à 49.7% dont 41.6% à 3pts, 3.2rbs et 3.7ass en 31.5min

Quel genre de joueur es-tu ?

 

« Je me définis comme un combo-guard, plutôt un « 2-1 ». Je peux apporter à l’équipe dans le scoring, mais je peux aussi aider les meneurs de jeu à remonter la balle, leur permettre de souffler un peu, et leur enlever cette responsabilité de temps en temps. »

 

Tu as joué contre Darryl WATKINS dans le championnat bulgare…

 

« Oh oui, et je m’en souviens ! « Monster », c’était son surnom ! Il est tellement costaud, tellement grand, tellement athlétique. Dans le championnat bulgare, il était comme un joueur de jeu vidéo… »

« Tony PARKER n’a pas la reconnaissance qu’il mériterait d’avoir »

Tout à l’heure, tu évoquais Tony PARKER. Que représente-t-il pour toi ?

 

« Il est totalement sous-estimé ! Ca ne fait aucun doute qu’il sera au Hall Of Fame, avec ses titres de champion NBA, de champion d’Europe… Mais comme il n’est pas un joueur « flashy », il n’a vraiment pas la reconnaissance qu’il mériterait d’avoir. Les gens ne se rendent pas compte… »

Vous pourriez aussi aimer

Continuer d’avancer !

Face à Varèse, lanterne rouge du groupe, l’ASVEL doit enchaîner pour aller chercher un cinquième succès de suite toutes compétitions confondues. « Ce n’est pas parce que l’on est en confiance qu’il faut relâcher...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

L'ASVEL a dû batailler !

Tout s’est joué dans les dernières secondes et la Green Team a su garder son sang-froid pour battre le CSP Limoges (72-69). Car si elle a survolé les débats en première mi-temps, portée...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Les Espoirs en mal d’adresse

Dans un mauvais jour en attaque (41% de réussite, 2/17 à trois points, 27 balles perdues), les Espoirs de l’ASVEL ont concédé leur quatrième défaite de la saison, logiquement battus par Limoges (43-57)....

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail