Watkins Maccabi
Pour commencer, la qualif’ !

En battant le Maccabi Rishon (81-71), l’ASVEL a assuré sa place en huitièmes de finale de la FIBA Europe CUP. Une victoire à Novo Mesto, lors de la dernière journée, lui assurerait la première place du groupe.

 

Certes, on a toujours tendance à être un peu plus gourmand et l’on ne cachera pas notre légère déception de n’avoir vu la Green Team ne remplir qu’une seule partie du contrat. Mais on n’oubliera surtout pas que c’est la plus importante qu’elle a validée ce mercredi soir, en prenant logiquement sa revanche sur une équipe du Maccabi Rishon qui l’avait martyrisée il y a trois semaines, au match aller (82-71). Il s’en est fallu de très peu pour que les Villeurbannais ne récupèrent le panier-average, mais en gérant mal la dernière possession, elle a finalement échoué sur le fil, Trenton MEACHAM ratant, à trois points, un dernier tir devenu décisif.

 

Beaucoup plus tôt dans la soirée, c’est déjà lui, le capitaine villeurbannais, qui surfait sur son incroyable vague de confiance, pour mettre son équipe sur les bons rails (18-8, 6è). Avec un Livio JEAN-CHARLES ultra présent aux rebonds, l’ASVEL affichait l’attitude attendue pour ce choc, et il fallait bon nombre d’exploits du meneur Américain Mark LYONS pour laisser le Maccabi dans le match. Le combat s’intensifiait vite, les coups de sifflet pleuvaient (déjà) dans tous les sens et les lancers-francs s’enchaînaient. Au tableau d’affichage, rien de nouveau : sans s’échapper, la Green Team gardait le contrôle et virait en tête à la pause (42-39).

 

David ANDERSEN sonne la charge à la reprise

 

Son accélération, dès la reprise, était aussi soudaine que spectaculaire. Alors que les Israéliens pensaient semer le doute dans les esprits villeurbannais, à la suite d’un tir primé de Shawn DAWSON (43-42, 22è), David ANDERSEN montait en température, en même temps que son duel avec Darryl MONROE gagnait en dureté. Le pivot Australien contrait son adversaire direct, imité l’action suivante par Livio JEAN-CHARLES et l’ASVEL passait un 10-0 qui lui offrait l’écart tant attendu (53-42, 24è), avant que Darryl WATKINS, pas heureux dans le premier acte, n’y aille de son bon passage pour conforter l’avance de sa formation (64-52 à la fin du troisième quart-temps).

 

Dans un dernier quart-temps encore plus intense, la tension était à son comble, et ne retombait pas avec les nombreuses fautes techniques (6) infligées par un corps arbitral un dépassé par les évènements. Un nouveau shoot à trois points de Trenton MEACHAM redonnait onze longueurs d’avance à l’ASVEL (73-62), mais les lancers-francs remettaient le Maccabi dans les clous (77-70, 38è). Les Villeurbannais, et Charles KAHUDI, n’en oubliaient pas d’assurer l’essentiel, à savoir la victoire, synonyme de qualification, mais manquaient finalement de jus, et peut-être un peu de lucidité, sur cette fameuse dernière action. Qui restera anecdotique, si l’ASVEL va s’imposer mercredi prochain en Slovénie…

 

Crédit photos : Jean-Charles MENGUI

Le match en chiffres

 

ASVEL 81 – 71 MACCABI RISHON

(22-16, 20-23, 22-13, 17-19)

 

Pour l’ASVEL : 24/60 aux tirs (40%) dont 7/25 à trois points (28%), 26/34 aux lancers-francs (77%), 43 rebonds dont 12 offensifs, 20 passes décisives, 18 balles perdues, 27 fautes personnelles

 

Pour le Maccabi : 24/59 aux tirs (41%) dont 2/15 à trois points (13%), 21/29 aux lancers-francs (72%), 34 rebonds dont 10 offensifs, 12 passes décisives, 16 balles perdues, 29 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : David ANDERSEN (21), Trenton MEACHAM (18), Charles KAHUDI (14), Darryl WATKINS (11), David LIGHTY (5), Alex CHASSANG (4), Edouard CHOQUET (4), Livio JEAN-CHARLES (2), Nicolas LANG (2)

 

Maccabi : Mark LYONS (17), Darryl MONROE (17), Charles WRIGHT (12), Shawn DAWSON (11), Idan ZALMANSON (5), Nitzan HANOCHI (4), Anthony YOUNGER (3), Kevin PALMER (2)

Le chiffre : 63

 

Le nombre total de lancers-francs shootés par les deux équipes (34 pour l’ASVEL et 29 pour le Maccabi Rishon) dans une rencontre très… très longue.

ANVERS, VENTSPILS ou NYMBURK en 8ème

 

Tout se jouera la semaine prochaine dans le groupe P, qui croisera avec celui de l’ASVEL en 8ème de finale. Avant la dernière journée, les Belges d’ANVERS occupent la tête du groupe et sont qualifiés, mais as assurés de terminer premiers. Et les Lettons de VENTSPILS et les Tchèques de NYMBURK ont encore leur rôle à jouer.

Last 32 – 5ème journée

 

ASVEL 81 – 71 Maccabi Rishon

Novo Mesto 76 – 70 Kataja Joensuu

Prochain rendez-vous

 

ASVEL – STRASBOURG

 

18ème journée de PRO A

 

Samedi 30 janvier à 20 heures

 

Astroballe
Andersen Maccabi
Les réactions

 

JD.JACKSON – Coach


 

« Avant tout, je suis très content de la victoire, car ce soir, on est premier du groupe ! Certes, c’est juste dommage qu’à la fin, on n’ait pas mis les lancers-francs et puis la dernière action… Disons que ce n’était pas ce qui était prévu, on a manqué un peu de sang-froid. Quant à l’arbitrage… On a vu des actions de NFL (Ligue de Football Américain)…

Je suis très satisfait de notre réaction en deuxième mi-temps, défensivement, c’était beaucoup mieux, on les a ralentis, on les a bien gênés. Et nos leaders ont répondu présents, ils ont été ultra dominants. Maintenant, il faudra jouer avec la même intensité et le même sérieux à Novo Mesto. »

 

Alex CHASSANG – 4pts en 13min


 

« On est content d’être qualifié, c’est une bonne victoire. C’est sûr que cela aurait été intéressant d’être sûr d’être premier dès ce soir, mais c’est comme ça. A Novo Mesto, un gros match nous attend, et comme on veut tout gagner… Mon retour à la compétition ? Ca fait du bien, ça fait surtout du bien de retrouver un groupe presque au complet, on aura besoin de tout le monde. »

 

Sharon DRUCKER – Coach du Maccabi


 

« J’avais vu les précédents matchs de l’ASVEL, et j’avais vu leur qualité de jeu, je n’ai donc pas été surpris… Honnêtement, je pense que les deux meilleures équipes du groupe se sont qualifiées. Bravo à mes joueurs, je suis très fier d’eux, nous avons fait du bon boulot ! »

Lighty Maccabi

Kahudi Maccabi
Meacham Maccabi

Vous pourriez aussi aimer

Continuer d’avancer !

Face à Varèse, lanterne rouge du groupe, l’ASVEL doit enchaîner pour aller chercher un cinquième succès de suite toutes compétitions confondues. « Ce n’est pas parce que l’on est en confiance qu’il faut relâcher...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

L'ASVEL a dû batailler !

Tout s’est joué dans les dernières secondes et la Green Team a su garder son sang-froid pour battre le CSP Limoges (72-69). Car si elle a survolé les débats en première mi-temps, portée...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Les Espoirs en mal d’adresse

Dans un mauvais jour en attaque (41% de réussite, 2/17 à trois points, 27 balles perdues), les Espoirs de l’ASVEL ont concédé leur quatrième défaite de la saison, logiquement battus par Limoges (43-57)....

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail