DSC_5195
Et pourtant, on y a cru !

Battue par le champion de France en titre, le CSP Limoges (73-78), l’ASVEL concède une quatrième défaite d’affilée en PRO A. Mais elle pourra toutefois s’appuyer sur une magnifique deuxième mi-temps au cours de laquelle l’Astroballe a vibré.

 

Les déceptions se succèdent en championnat pour l’ASVEL ces dernières semaines. Ce samedi soir, elle est sortie pleine de frustration de cette rencontre qu’elle avait pourtant réussi à totalement renverser après une première mi-temps ratée, dans l’intensité. Mais elle n’a pas su conclure son affaire, pas aidée, certes, par la sortie prématurée de son capitaine et meneur de jeu Trenton MEACHAM, qui a quitté le terrain à cinq minutes de la fin, le visage en sang à la suite d’un choc spectaculaire avec le genou de Nobel BOUNGOU COLO. Avant cela, la Green Team n’avait donc pas réussi son entame de match, usant trop du shoot à trois points malgré sa maladresse (0/8 pour débuter) alors que Limoges brillait dans ce secteur (3/3).

 

Charles KAHUDI maintient l’ASVEL à flots

 

Bo McCALEBB enfilait les points sur la ligne des lancers-francs, tandis que Matt GATENS surfait sur la vague d’une incroyable confiance. Les Limougeauds, maîtres du rythme, faisaient la loi (21-31 puis 29-39, 16è), et il fallait toute l’activité de Charles KAHUDI (11pts et 5rbs à la mi-temps) pour laisser sa formation dans le coup (37-45). Mais les Villeurbannais ne pouvaient pas afficher ce même visage tout au long de cette grande affiche… Ils revinrent alors des vestiaires avec une attitude de guerriers, et Nicolas LANG, dans le « cinq », sonnait la charge ! David ANDERSEN et Charles KAHUDI lui emboîtaient le pas et l’ASVEL infligeait un énorme 15-2 en l’espace de six minutes, prenant alors sept longueurs d’avance (56-49, 26è).

 

De retour dans le « cinq », Nicolas LANG a tout tenté

 

Mais l’embellie ne dura donc pas assez longtemps… Terry SMITH et Nicolas LANG, encore lui, réussissaient deux tirs primés pour laisser la Green Team un temps en tête (68-67, 36è), avant cette fameuse blessure de Trenton MEACHAM. Comme perdue sans son maître à bord, l’ASVEL tanguait et voyait Léo WESTERMANN et Bo McCALEBB réussir des shoots capitaux. Inarrêtable, Nicolas LANG maintenait encore un peu le suspense, mais Heiko SCHAFFARTZIK ne tremblait pas sur la ligne des lancers. Forcément frustrée, l’ASVEL devra pourtant vite passer à autre chose, son huitième de finale aller de FIBA Europe CUP arrivant à grand pas (mardi à 19h contre Anvers).

 

Crédit photo : Jean-Charles MENGUI

Le match en chiffres

 

ASVEL 73 – 78 LIMOGES

(14-23, 23-22, 25-13, 11-20)

 

Pour l’ASVEL : 27/67 aux tirs (40%) dont 8/28 à trois points (29%), 11/14 aux lancers-francs (79%), 34 rebonds dont 15 offensifs, 13 passes décisives, 9 balles perdues, 26 fautes personnelles

 

Pour le CSP : 25/52 aux tirs (48%) dont 8/19 à trois points (42%), 20/21 aux lancers-francs (95%), 31 rebonds dont 8 offensifs, 16 passes décisives, 13 balles perdues, 22 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : Nicolas LANG (15), David ANDERSEN (14), Charles KAHUDI (13), Terry SMITH (10), Darryl WATKINS (8), Livio JEAN-CHARLES (5), David LIGHTY (5), Edouard CHOQUET (3)

 

CSP : Nobel BOUNGOU COLO (15), Bo McCALEBB (13), Matt GATENS (11), Léo WESTERMANN (11), Yakhouba DIAWARA (10), Ali TRAORE (8), Heiko SCHAFFARTZIK (4), Will DANIELS (2), Mark PAYNE (2), Frejus ZERBO (2)

DSC_5142
Le chiffre : 95

 

En pourcentage, la réussite de Limoges sur la ligne des lancers-francs (20/21), qui n’a pas craqué dans le money-time.

PRO A – 20ème journée

 

Châlons-Reims 101 – 111 Chalon-sur-Saône

Antibes 85 – 79 Cholet

Rouen 78 – 93 Paris-Levallois

ASVEL 73 – 78 Limoges

Monaco 81 – 73 Nancy

Gravelines-Dunkerque 85 – 74 Le Havre

Nanterre 52 – 72 Dijon

Strasbourg 82 – 74 Orléans

Lundi (20h30) – Pau-Lacq-Orthez – Le Mans

Prochain rendez-vous

 

ASVEL – ANVERS

 

8ème de finale aller de FIBA CUP

 

Mardi 16 février à 19 heures

 

Astroballe

Sept points de suture pour Trenton MEACHAM

 

Touché à l’arcade à cinq minutes de la fin, le meneur de jeu et capitaine de l’ASVEL, Trenton MEACHAM s’est vu poser sept points de suture dès la fin du match et est incertain pour le huitième de finale aller de FIBA Cup, mardi (19h) contre Anvers.

Meacham CSP
Les réactions

 

JD.JACKSON – Coach


 

« La blessure de Trent pèse beaucoup sur le match à ce moment-là. Même s’il n’était pas dans un grand jour, sa présence nous aurait évidemment aidés. Et Limoges a su en profiter… Mais on aurait du plier le match quand on avait sept points d’avance, on rate pas mal de tirs ouverts et WESTERMANN et McCALEBB, eux, ont mis de gros shoots à ce moment-là pour les laisser dans le match. C’est dommage car on fait le plus dur en revenant, on a tout pour gagner, mais on trouve le moyen de les laisser revenir dans le match. C’est très frustrant car je sentais vraiment la victoire à notre portée. On peut se trouver des excuses, mais on doit gagner ces matchs. »

 

Edouard CHOQUET – 3pts en 13min


 

« On n’est pas bien rentré dans le match alors que c’était un match capital. On sait que les matchs se gagnent en défense, ça doit être notre marque de fabrique et on n’a pas fait ce que l’on voulait et devait faire. Et à la fin, ça ne se joue à rien, et ça ne tourne pas pour nous. Mais la deuxième mi-temps nous prouve que l’on peut exister contre de telles grosses équipes. La blessure de Trenton peut être un tournant, quand on perd notre maître à jouer, ça se complique. Encore une fois, on est très déçus, mais il faut repartir de l’avant et être meilleur que ça. »

 

Bertrand PARVAUD – Assistant-Coach de Limoges


 

« On a lâché beaucoup de points en début de championnat, donc maintenant on n’a plus le choix, on doit se rattraper et gagner un maximum de matchs. Ce fût très intense ce soir, les deux équipes avaient besoin de cette victoire. Chacun a eu sa mi-temps avec une fin de match « d’hommes », au cours de laquelle on a montré de belles ressources mentales. »

Watkins CSP

Vous pourriez aussi aimer

Le nouveau jeu LDLC !

LDLC.com , le partenaire majeur de l'ASVEL Basket, revient en force cette saison avec un tout nouveau jeu qui va conséquemment augmenter le pouvoir d'achat des gagnants... 2 spectateurs se lancent en même...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail