????????????????????????????????????
A 40 minutes de Bercy

Vainqueur à Saint-Quentin (66-80), l’ASVEL a rejoint le dernier carré de la coupe de France et connaîtra jeudi matin son adversaire en demi-finale.

 

Dans tous les sens du terme, il n’y a pas eu de surprise. Dans une ambiance surchauffée, le SQBB a tout d’abord donné le fil à retordre attendu à la Green Team. Mais cette dernière a su faire front et donner l’accélération fatale dans les dix dernières minutes. Comme prévu, elle a dû batailler ! Car si Saint-Quentin dut attendre près de trois minutes pour inscrire son premier panier, par l’ancien villeurbannais Thomas LARROUQUIS, l’ASVEL fût vite déstabilisée par la sortie très rapide de Charles KAHUDI, sanctionné de deux fautes personnelles après seulement 3’08. Saint-Quentin profitait de ce contretemps et forçait JD.JACKSON à prendre un premier temps-mort pour stopper l’hémorragie (15-7, 7è).

 

L’importance de la doublette ANDERSEN – WATKINS

 

La réaction de son équipe ne se fit pas attendre. Avec un David LIGHTY efficace en sortie, l’association David ANDERSEN – Darryl WATKINS dominatrice sous les panneaux, et un Trenton MEACHAM toujours à l’aise en périphérie, l’ASVEL remettait de l’ordre dans son basket et imposait son rythme (27-35, 26è). Pourtant, Saint-Quentin ne déposait pas les armes de sitôt, Daviin DAVIS et Dinma ODIAKOSA parvenant à provoquer les fautes pour ramener leur équipe tout proche à la pause (35-37). Et si la Green Team redémarrait pied au plancher, dans le sillage d’un shoot extérieur de Nicolas LANG (37-44, 32è), elle se heurtait bien vite à l’étonnant Dinma ODIAKOSA, auteur d’un véritable tour de force dans la raquette (19 points et 15 rebonds !).

 

Dinma ODIAKOSA sort et l’ASVEL s’en sort

 

En poussant derrière leur pivot Nigérian, le SQBB parvenait à emballer la rencontre (55-54 à la fin du troisième quart-temps) même si deux shoots à trois points consécutifs de David LIGHTY avaient refroidi légèrement le palais des sports Pierre Ratte. En danger, l’ASVEL faisait front et insistait à l’intérieur, pour forcer Dinma ODIAKOSA à défendre. Tactique payante puisque les Villeurbannais enchaînaient un 8-0 et se donnaient de l’air au tableau d’affichage (60-70, 36è), profitant de leur nette domination athlétique (42 rebonds à 25) traduite, notamment, par un David ANDERSEN déterminant en fin de match. De nouveau très solide en défense, la Green Team s’assurait une fin de match sereine et peuvent désormais pleinement penser au choc qui les attend ce week-end face à Chalon-sur-Saône.

 

Crédit photos : Jean-Charles MENGUI

Le match en chiffres

 

SAINT-QUENTIN 66 – 80 ASVEL

(15-17, 20-20, 20-17, 11-26)

 

Pour le SQBB : 24/58 aux tirs (41.3%) dont 3/16 à trois points (18.8%), 15/21 aux lancers-francs (71.4%), 25 rebonds dont 10 offensifs, 14 passes décisives, 8 balles perdues, 20 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 29/64 aux tirs (45.3%) dont 11/26 à trois points (42.3%), 11/14 aux lancers-francs 78.6%), 42 rebonds dont 17 offensifs, 21 passes décisives, 13 balles perdues, 17 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

SQBB : Dinma ODIAKOSA (19), Ryan EVANS (19), Daviin DAVIS (13), Mérédis HUMOUNOU (9), Thomas LARROUQUIS (4), Miguel BUVAL (2)

 

ASVEL : David LIGHTY (18), David ANDERSEN (15), Darryl WATKINS (14), Trenton MEACHAM (9), Nicolas LANG (9), Livio JEAN-CHARLES (6), Charles KAHUDI (5), Edouard CHOQUET (4)

David LIGHTY était partout

 

Très vite appelé à relayer Charles KAHUDI, lesté de deux fautes personnelles après trois minutes de jeu, le sixième homme de luxe de JD.JACKSON a d’abord remis l’ASVEL dans le droit chemin à la fin du premier quart-temps. Il permit ensuite à son équipe de garder de la sérénité au milieu de la deuxième mi-temps, en faisant preuve d’adresse extérieure (3/5), au moment où Saint-Quentin mettait tout en œuvre pour emballer le match. Toujours très agressif vers le panier, il termine meilleur marqueur de l’ASVEL (18), a battu son record de passes cette saison (8) et égalé celui de ses rebonds (6). Vous avez dit hyperactif ?

Le chiffre : 3

 


 

Trois ans que l’ASVEL n’avait plus atteint les demi-finales de la coupe de France (défaite à Paris en 2013).

 

Coupe de France – Quarts de finale

 

Orléans 69 – 82 Nanterre

Le Mans 70 – 62 Monaco

Saint-Quentin (Pro B) 66 – 80 ASVEL

 

Mercredi (20h) : Limoges – Gravelines-Dunkerque

 

Tirage au sort des demi-finales ce jeudi (10h30)

Prochain rendez-vous

 

ASVEL – CHALON-SUR-SAONE

 

23ème journée de Pro A

 

Samedi 12 mars à 18 heures

 

Astroballe

Vous pourriez aussi aimer

« J’ai grandi avec l’ASVEL ! »

En parallèle de sa rencontre face à Varèse, mardi soir à l’Astroballe, l’ASVEL accueillait Patrick COMNINOS, le Chief Executif Officer de la BasketBall Champions League. Le patron de cette compétition a expliqué « qu’après…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Le nouveau jeu LDLC !

LDLC.com , le partenaire majeur de l'ASVEL Basket, revient en force cette saison avec un tout nouveau jeu qui va conséquemment augmenter le pouvoir d'achat des gagnants... 2 spectateurs se lancent en même...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail