Kahudi présentation t
A nous les demies !

Vainqueur de Chalon-sur-Saône (79-71), l’ASVEL s’est qualifiée pour les demi-finales des Playoffs et rencontrera Monaco, qui a sorti Nanterre en deux manches.

 

Déjà convaincants au Colisée lors du match 1, les Villeurbannais ont de nouveau sorti le grand jeu, à l’Astroballe, quarante-huit heures plus tard. Et il fallait bien tout cela pour faire tomber Chalon-sur-Saône, dos au mur au coup d’envoi et qui démarra tambour battant cette rencontre, avec trois « grands » dans le cinq majeur et une défense de zone proposée d’emblée (9-13, 5è). Mais comme dimanche, l’ASVEL pouvait compter sur une adresse à trois points de haut vol, et des rotations dans le rythme dès leur entrée en jeu. Darryl WATKINS contrait David MICHINEAU, David LIGHTY attaquait le cercle, Trenton MEACHAM et Edouard CHOQUET réussissaient tout. Avec eux sur le terrain, la Green Team, qui dominait les débats au rebond, surfait sur une confiance retrouvée (33-24, 15è).

 

Devin BOOKER, 5 fautes et 0 point en deuxième mi-temps

 

Pour autant, l’Elan ne baissait pas les bras et retrouvait par séquences une qualité de jeu offensive hors du commun. Malgré ses deux fautes personnelles, John ROBERSON rentrait ses premiers shoots et Ilian EVTIMOV lui emboîtait le pas pour ramener son équipe à hauteur à la pause (39-39). A mi-chemin, on n’était pas plus avancé… Mais dès la reprise, le MVP du championnat, Devin BOOKER écopait en dix secondes de sa troisième, puis de sa quatrième faute personnelle ! Sautant sur l’occasion, l’ASVEL insistait sur David ANDERSEN à l’intérieur et comme Nicolas LANG était toujours aussi précieux en périphérie, elle reprenait un peu ses distances au score (50-44, 24è). Puis l’Astroballe retint son souffle… Visiblement mal retombé, Charles KAHUDI restait au sol et devait regagner les vestiaires, sur une jambe…

 

Charles KAHUDI sur une jambe, mais héroïque !

 

Sans leur « leader », les Villeurbannais trouvaient pourtant les ressources pour résister et David LIGHTY se muait en option offensive numéro une (59-53 puis 61-57, 31è). Malgré tout, les Chalonnais repassaient un temps devant (61-64), grâce à John ROBERSON et le public villeurbannais accueillait avec bonheur le retour aux affaires de Charles KAHUDI. A peine revenu sur le parquet, « L’Homme » dégainait à trois points, prenait deux rebonds décisifs sous son panier et réussissait une défense héroïque à un contre deux sur une contre-attaque adverse. Prête à exulter, l’Astroballe explosait totalement sur un ultime tir primé de Casper WARE (75-65, 39è). Voilà l’ASVEL en demi-finale ! Après deux premiers matchs à Monaco (dimanche 22 et mardi 24 mai), elle retrouvera l’Astroballe le vendredi 27 mai pour le match 3. Et ce sera sous les yeux de Tony PARKER !

Le match en chiffres

 

ASVEL 79 – 71 CHALON

(26-19, 13-20, 19-18, 21-14)

 

Pour l’ASVEL : 28/66 aux tirs (42%) dont 10/19 à trois points (53%), 13/17 aux lancers-francs (76%), 41 rebonds dont 14 offensifs, 15 passes décisives, 9 balles perdues, 19 fautes personnelles

 

Pour l’Elan : 26/61 aux tirs (43%) dont 9/30 à trois points (30%), 10/12 aux lancers-francs (83%), 35 rebonds dont 7 offensifs, 16 passes décisives, 10 balles perdues, 24 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : Charles KAHUDI (15), David LIGHTY (13), Casper WARE (9), David ANDERSEN (9), Edouard CHOQUET (8), Darryl WATKINS (7), Nicolas LANG (7), Livio JEAN-CHARLES (6), Trenton MEACHAM (5)

 

ELAN : Ilian EVTIMOV (18), John ROBERSON (15), Justin BROWNLEE (10), Devin BOOKER (9), David MICHINEAU (8), Axel BOUTEILLE (4), Mathias LESSORT (4), Tyler KALINOSKI (3)

 

 

Le chiffre : 52.3

 

Le pourcentage de réussite à trois points de l’ASVEL sur cette série (13/25 à l’aller et 10/19 ce soir) contre 22.5% pour Chalon-sur-Saône (13/58 au cumulé). Les Villeurbannais ont également largement remporté la bataille au rebond (44-36 et 31-35) sur les deux matchs.

Les quarts de finale

 

Le Mans 76 – 67 Gravelines-Dunkerque

Gravelines-Dunkerque 75 – 74 Le Mans

Match 3 mercredi au Mans

 

Strasbourg 72 – 67 Pau-Lacq-Orthez

Pau-Lacq-Orthez 88 – 97 Strasbourg

(Strasbourg qualifié)

 

Monaco 93 – 76 Nanterre

Nanterre 64 – 83 Monaco

(Monaco qualifié)

 

Chalon-sur-Saône 65 – 77 ASVEL

ASVEL 79 – 71 Chalon-sur-Saône

(ASVEL qualifiée)

Prochain rendez-vous

 

MONACO – ASVEL

 

Playoffs – Demi-finale – Match 1

 

Dimanche 22 mai à 20 heures 30

 

Salle Gaston Médecin
DSC_4244
Les réactions

 

JD.JACKSON – Coach


 

« Je suis resté assez confiant, même quand Charles s’est blessé car les autres joueurs, comme David (LIGHTY) étaient en pleine forme. Mais je suis quand même très content qu’à priori, la blessure ne soit pas trop grave, car il est évidemment très précieux. Dans l’engagement, on a été parfait, comme à l’aller, et c’était la clé de cette série. De voir BOOKER , MVP du championnat, à zéro point en deuxième mi-temps, c’est une grande réussite. Et on a été encore très lucide et efficace en attaque, avec une superbe adresse à trois points. On a montré une intensité digne des Playoffs et une confiance retrouvée. Le défi sera encore plus grand face à une équipe de Monaco qui n’a plus perdu depuis une éternité. On a de l’ambition, on est capable de les faire douter, mais à condition d’être complètement concentré » et investis. »

 

Edouard CHOQUET – 8pts en 9min


 

« Sur les deux matchs, on a été très sérieux sur ce que l’on a fait. Et comme d’habitude, tout part de la défense. Tenir Chalon à aussi peu de points, c’était la clé. Mais bon, on a gagné que les quarts de finale, ce n’est que le début… Monaco en demi-finale ? Je pense que même si l’on avait perdu les deux, on n’a pas trop à rougir de nos prestations, surtout à l’Astroballe. Mais ce sont eux les favoris. A nous de nous servir des deux premiers matchs à l’extérieur, ça peut être positif pour nous. Si on fait un coup, la pression sera sur eux. Mais comme toujours, il faudra imposer notre défense. »

 

Gaetan MULLER – Président délégué de l’ASVEL


 

« Ca me fait plaisir d’avoir vu mon équipe jouer en équipe. La marque est super bien répartie, tout le monde a participé, offensivement et défensivement. Et c’est très important pour nous car on sait que l’on ne peut gagner que comme cela. Monaco sera logiquement favori en demi-finale, pour autant on va y aller avec nos armes et on va tout faire pour plus que bien figurer. Ca va être très compliqué mais par impossible. »

 

Jean-Denys CHOULET – Coach de Chalon


 

« Je veux juste féliciter les huit joueurs qui ont joué le jeu. Je suis extrêmement fier de ce qu’ils ont accompli, mais la marche était très haute face à cette ASVEL-là. On les a poussés dans leurs derniers retranchements, ils ont du s’employer pour nous battre. Mais sur les deux matchs, ils méritent plus que nous de passer en demi-finale. »


Vous pourriez aussi aimer

L'ASVEL a dû batailler !

Tout s’est joué dans les dernières secondes et la Green Team a su garder son sang-froid pour battre le CSP Limoges (72-69). Car si elle a survolé les débats en première mi-temps, portée...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Pour regarder vers le haut

Face au CSP Limoges (ce samedi 18h30), l’ASVEL a l’occasion de faire basculer son bilan en positif pour la première fois de la saison en PRO A. Pour cela, les Villeurbannais doivent remporter...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Un coeur gros comme ça !

Fantastique performance de l’ASVEL qui est allée s’imposer (72-79 après prolongation). Voilà qui s’appelle avoir du caractère ! Avec un seul jour pour préparer le match, et toujours privée de Trenton MEACHAM et Charles...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail