????????????????????????????????????
A une victoire des Playoffs

A deux journées de la fin, l’ASVEL n’a plus besoin que d’un succès pour assurer sa place dans le Top 8 en fin de saison régulière. Première occasion ce samedi (18h) à Dijon, dans une salle qui ne lui réussit guère, et face à une formation qui abat là sa dernière carte dans la course aux Playoffs.

 

Le plus tôt sera le mieux… Pour être sûre d’atteindre les Playoffs, et ce, pour la quatrième année de suite, l’ASVEL doit encore remporter une victoire sur ses deux derniers rendez-vous de saison régulière. Avant d’accueillir Gravelines-Dunkerque mardi à l’Astroballe (20h), elle va donc tenter de verrouiller sa place dans le Top 8 chez son voisin dijonnais, qui de son côté, n’a d’autre choix que de gagner pour ne pas être définitivement écarté de la course aux phases finales. Un enjeu énorme et une bataille annoncée gigantesque : « On est déjà dans un match style Playoffs, explique d’ailleurs JD.JACKSON. Il va falloir être appliqué, ne pas se laisser déstabiliser par une salle forcément très chaude. »

 

Car gagner à Dijon n’est pas donné à tout le monde… Lors de la phase aller, Nanterre et Monaco y ont perdu, et plus récemment, Strasbourg (-23), Limoges (-19) et Le Mans (-18) ont volé en éclats face à la force collective des Bourguignons. Quant à l’ASVEL, elle n’est allée gagner au palais des sports Jean-Michel Geoffroy qu’une fois lors des dix dernières saisons… (voir chiffre). De quoi mesurer le défi qui attend JD.JACKSON et ses joueurs : « Dijon excelle dans le fait de provoquer de la frustration chez ses adversaires… Il va falloir être fort mentalement ! », prévient le coach villeurbannais, qui toutefois, a déjà battu la JDA deux fois cette saison (69-67 au match aller et 76-69 en quart de finale de la Leaders Cup).

 

Crédit photos : Jean-Charles MENGUI

Du côté de la JDA :

 


 

Un match couperet

 

Si l’ASVEL pourra encore se « rattraper » face à Gravelines-Dunkerque lors de la dernière journée en cas de défaite ce samedi, Dijon, de son côté, n’a pas le droit à l’erreur. Avant de jouer leur derby à Chalon-sur-Saône en clôture de la saison régulière, les joueurs de Laurent LEGNAME n’ont d’autre choix que de battre l’ASVEL pour continuer à viser les Playoffs. Construite sur une défense de grande qualité (69.4 points encaissés par match), la JDA souffre aux rebonds (18ème de Pro A) mais compense par une agressivité surdéveloppée et une solidarité à toute épreuve. A domicile, c’est aussi l’une des meilleures équipes du championnat : Monaco, Strasbourg et Le Mans, le trio de tête de la Pro A, s’y est déjà cassé les dents.

Le chiffre : 1

 

Le nombre de victoire obtenue par l’ASVEL sur le parquet de Dijon lors des dix dernières saisons. C’était le 11 mai 2010 (57-85). Depuis, la Green Team a perdu six fois de suite au palais des sports. Mais elle reste toutefois sur trois succès consécutifs contre la JDA.

Le joueur à suivre : David HOLSTON

 


 

La forme de sa saison

 

Si Dijon n’a récemment fait qu’une bouchée de « gros bras » de la PRO A, il le doit notamment à la forme de son meneur de jeu. Agé de 30 ans, l’Américain, passé par l’Allemagne et les Dragons d’Artland Quakenbrück, que l’ASVEL avait affrontés la saison dernière en Eurocoupe, a débarqué en Bourgogne l’été dernier, et est monté en puissance au fur et à mesure de la saison. Actuel cinquième meilleur passeur du championnat, il a, le mois dernier, réalisé deux pointes à 15 et 14 passes décisives à Nanterre et contre Limoges, et fait partie des trois nominés pour être élu meilleur joueur du mois d’avril.

Au match aller

 

(30 octobre 2015 – 6ème journée)

 

ASVEL 69 – 67 DIJON

(13-7, 27-20, 12-22, 17-18)

 

Les marqueurs pour l’ASVEL : David ANDERSEN (14), Charles KAHUDI (13), Nicolas LANG (10), Alex CHASSANG (8), DJ.NEWBILL (6), David LIGHTY (6), Darryl WATKINS (4), Edouard CHOQUET (3), Trenton MEACHAM (3), Livio JEAN-CHARLES (2)

????????????????????????????????????
Trois questions à…
Edouard CHOQUET

 

« Etre là mentalement ! »

 

Après la finale de la coupe de France, vous enchaînez par un autre gros match avec ce déplacement à Dijon

 

« Une fois de plus, l’enjeu est très important. On a bien travaillé toute la semaine, mais au-delà de la stratégie, il faudra être là mentalement ! Et jouer mardi contre Gravelines-Dunkerque non pas notre place en Playoffs, mais la meilleure place possible au classement. »

 

Contre Dijon souvent, il n’y a pas de surprise tactiquement…

 

« Oui, ça défend toujours très dur, c’est sa marque de fabrique. Et comme ils jouent un match couperet, on peut s’attendre à ce qu’ils soient plus que survoltés ! A nous de bien défendre également et de passer outre le contexte. »

 

Vos deux derniers matchs (Dijon et Gravelines), c’est la meilleure manière d’aborder les Playoffs…

 

« Pour nous, ce sont déjà des Playoffs ! On ne peut pas se permettre de ne pas être dans les 8. Il nous reste deux gros matchs à faire pour créer une dynamique positive avant les phases finales. »

Où suivre le match ?

 

En direct sur notre Webradio

En direct sur Ma Chaîne Sport

ASVEL - JDA (1)
La 33ème journée de PRO A

 

Nanterre 93 – 68 Paris-Levallois

Antibes 67 – 70 Le Havre

Pau-Lacq-Orthez 85 – 74 Rouen

 

Samedi (18h) : Dijon (18-14) – ASVEL (20-12)

Samedi (20h) : Le Mans (21-11) – Nancy (9-23)

Samedi (20h) : Gravelines-Dunkerque (20-12) – Chalon-sur-Saône (21-11)

Samedi (20h) : Cholet (10-22) – Orléans (16-16)

Samedi (20h) : Châlons-Reims (14-18) – Monaco (25-7)

Samedi (20h50) : Strasbourg (23-9) – Limoges (17-15)

Vous pourriez aussi aimer

L'ASVEL a dû batailler !

Tout s’est joué dans les dernières secondes et la Green Team a su garder son sang-froid pour battre le CSP Limoges (72-69). Car si elle a survolé les débats en première mi-temps, portée...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Pour regarder vers le haut

Face au CSP Limoges (ce samedi 18h30), l’ASVEL a l’occasion de faire basculer son bilan en positif pour la première fois de la saison en PRO A. Pour cela, les Villeurbannais doivent remporter...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Un coeur gros comme ça !

Fantastique performance de l’ASVEL qui est allée s’imposer (72-79 après prolongation). Voilà qui s’appelle avoir du caractère ! Avec un seul jour pour préparer le match, et toujours privée de Trenton MEACHAM et Charles...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail