noua
Battus mais premiers !

Les Villeurbannais ont terminé la phase régulière par une défaite sans conséquence à Usak (70-58), qui ne les empêche pas de finir à la première place de leur poule. Difficile, évidemment, de trouver la motivation nécessaire lorsqu’une rencontre est dénuée d’enjeu ; qui plus est, après avoir passé plus de quinze heures dans les transports. Pourtant, la Green Team avait parfaitement débuté son match, mis sur les rails par Bandja SY, auteur des neuf premiers points de son équipe, et relayé par Amine NOUA, dominateur sous les panneaux. JD.JACKSON saisissait l’occasion de ce match non-couperet pour équilibrer les temps de jeu, rajeunissant vite sa formation avec les entrées en jeu rapides de Jonathan KYUNGU et Digué DIAWARA. Et si Usak, porté par Rolands FREIMANIS (16 points à la pause, 23 au final), prenait les devants, un gros passage de Walter HODGE (12 points, 6 rebonds et 6 passes) permettait à l’ASVEL de rallier la pause à hauteur (35-35), le tout sans Bandja SY, dont l’épaule gauche était ménagée.

 

Toutefois, la reprise allait s’avérer compliquée pour des Villeurbannais beaucoup moins vifs. Dépassés en un contre-un-contre, pas assez agressifs vers le cercle et ayant du mal à protéger leur rebond, ils voyaient le spectaculaire Shaquielle McKISSIC (18 points) et ses partenaires prendre le dessus peu à peu (51-45 puis 63-55, 33è). Et malgré les efforts d’Amine NOUA, auteur du premier double-double de sa carrière professionnelle (15 points et 10 rebonds), l’ASVEL ne parvenait pas à inverser la tendance, s’entêtant trop dans le tir extérieur. Sous tension après l’exclusion d’Adrian UTER et D’Angelo HARRISON, la fin de match à rallonge ne changeait rien à la donne. Même battue, la Green Team, qui a su faire le boulot avant cette dernière journée, remporte sa poule !

 

 

Le chiffre : 5

 

Le nombre de joueurs disqualifiés à la suite de l’altercation entre Adrian UTER et D’Angelo HARRISON. Outre les deux protagonistes, logiquement exclus, Mesut ADEMOGLOU, Ozcan SURUCU et DeMarcus NELSON ont écopé de « disqualifiantes » pour être entrés sur le terrain alors qu’ils ne faisaient pas partie, à ce moment-là, des cinq joueurs de leur équipe en jeu.

Le match en chiffres

 

USAK 70 58 ASVEL

(17-18, 18-17, 24-16, 11-7)

 

Pour Usak : 27/68 aux tirs (40%) dont 3/23 à trois points (13%), 13/22 aux lancers-francs (59%), 46 rebonds dont 14 offensifs, 15 passes décisives, 11 balles perdues, 25 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 22/64 aux tirs (34%) dont 6/32 à trois points (19%), 8/17 aux lancers-francs (47%), 41 rebonds dont 14 offensifs, 17 passes décisives, 12 balles perdues, 24 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

USAK : Rolands FREIMANIS (23), Shaquielle McKISSIC (18), D’Angelo HARRISON (9), Zach AUGUSTE (8), Sarunas VASILIAUSKAS (8), Berkay CANDAN (4)

 

ASVEL : Amine NOUA (15), Walter HODGE (12), Adrian UTER (9), Bandja SY (9), Nikola DRAGOVIC (6), DeMarcus NELSON (4), Nicolas LANG (3)

BCL – 14ème journée

 

Usak 70 – 58 ASVEL

Ventspils 54 – 84 PAOK Salonique

Rosa Radom 65 – 71 Neptunas

Oldenburg 78 – 53 Varèse

 

 

Le classement final du groupe

 

1/ ASVEL 23pts

 

2/ Neptunas 23pts

 

3/ Oldenburg 23pts

 

4/ PAOK Salonique 21pts

 

5/ Ventpsils 21pts

 

6/ Usak 19pts

 

7/ Varèse 18pts

 

8/ Rosa Radom 17pts

 

Prochain match

 

Vendredi 3 février à 20h

 

ASVEL NANTERRE

 

Pro A – 18ème journée

 

Astroballe

Vous pourriez aussi aimer

ASVEL Time : Mai 2017

ASVEL Time : mai 2017 Au programme de ce numéro d'ASVEL Time diffusé sur TLM - Télé Lyon Métropole : interview de JD Jackson retour sur la dernière rencontre de saison régulière à...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

ASVEL Time : le replay

Au programme de cette émission : interview de DeMarcus Nelson et David Andersen, rencontre avec Marie-Sophie Obama, directrice du LYON Basket Féminin, highlights du match ASVEL / HTV Basket et chiffre-clé de la...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail