Kahudi JDA
BCM – ASVEL : les clés du choc !

Samedi (18h), les Villeurbannais se déplacent au Sportica de Gravelines pour défier un BCM qui présente le même bilan qu’eux (12 victoires – 4 défaites), avant la dernière journée de la phase aller. Assurés de terminer dans le Top 4 à mi-parcours, ces deux formations présentent des atouts différents. Voici les clés de ce somment de la PRO A.

 

 

La forme du moment

 

Intraitable avant la mini-trêve (4 victoires de suite avec 11.8pts d’écart en moyenne), Gravelines-Dunkerque a chuté dès son premier match en 2016, bousculé à Limoges (79-63). Mais comme l’ASVEL, le BCM n’a perdu qu’une fois dans sa salle, en tout début de saison (82-90 contre Châlons-Reims). Son absence des coupes européennes peut avoir deux effets : la fraîcheur ou le manque de rythme.

De son côté, l’ASVEL avait débuté 2016 par un non-match en Israël en FIBA CUP (défaite 82-71 au Maccabi Rishon), mais s’est bien reprise avec deux matchs convaincants contre Châlons-Reims puis Novo Mesto. Toutefois, sa solidité à l’Astroballe (12 victoires de suite) est à confirmer hors de ses bases, où elle reste sur trois défaites consécutives (Le Mans, Monaco et Rishon Le Zion).

 

 

Les effectifs

 

Jusqu’ici, tout va bien pour le BCM, qui n’a souffert d’aucune blessure au cours de la première partie de saison. A la trêve, les dirigeants nordistes ont procédé à un petit ajustement en remplaçant leur deuxième meneur, George TSINTSADZE (3.9pts, 1.1rbs et 1.6ass en 12.4min) par Tyrone BRAZELTON, brillant la saison dernière au Havre, et déjà convaincant sur ses deux premières sorties (13.5pts, 2rbs et 3.5ass en 23.5min).

Privée de Livio JEAN-CHARLES pendant deux mois, la Green Team a retrouvé son bondissant intérieur depuis la reprise, mais a perdu dans le même temps Alex CHASSANG, blessé à la cheville, et DJ.NEWBILL. Et une incertitude plane sur la participation de Trenton MEACHAM, malade et forfait cette semaine en coupe d’Europe.

 

 

A Sportica

 

Vainqueur lors des journées de Noël en 2012 (76-88) puis à nouveau en 2013-2014 (64-69), l’ASVEL a en revanche connu une soirée sans la saison dernière, avec 21 balles perdues et seulement 34% de réussite (défaite 61-50). Sur les dix derniers rendez-vous à Gravelines en PRO A, la Green Team s’est tout de même imposée à quatre reprises.

 

 

Côté statistiques

 

Collectivement, ces deux formations impressionnent surtout défensivement depuis le début de la saison. L’ASVEL n’encaisse que 66.4 points par match et autorise 41% de réussite à son adversaire, des chiffres assez proches du BCM (67.3pts à 41%). L’autre point commun entre ces deux prétendants aux Playoffs, c’est leur force collective. Aucun ne présente de joueur dans le Top 10 des meilleurs marqueurs mais le danger vient de partout, du fait du bon équilibre de l’effectif.

La lutte, par exemple, s’annonce intense au poste 5 entre Marcus DOVE (13.5pts et 5.3rbs) – Graham BROWN (4.5pts et 4brs) et David ANDERSEN (11.9pts et 6.5rbs) – Darryl WATKINS (9.8pts et 7.1rbs) ; le duel de meneurs Andrew ALBICY (11.3pts et 6.3ass) – Trenton MEACHAM (9pts et 4.5ass) vaudra le détour ; alors que Charles KAHUDI (10.1pts et 5.8rbs) sera chargé de stopper Steven GRAY (12.7pts à 46% à 3pts).

 

 

Rendez-vous samedi (18h) sur notre Webradio pour suivre cette rencontre en direct et en intégralité.

Vous pourriez aussi aimer

L'ASVEL a dû batailler !

Tout s’est joué dans les dernières secondes et la Green Team a su garder son sang-froid pour battre le CSP Limoges (72-69). Car si elle a survolé les débats en première mi-temps, portée...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Les Espoirs en mal d’adresse

Dans un mauvais jour en attaque (41% de réussite, 2/17 à trois points, 27 balles perdues), les Espoirs de l’ASVEL ont concédé leur quatrième défaite de la saison, logiquement battus par Limoges (43-57)....

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail