Ware Le Mans
Cap sur la finale !

Magnifique vainqueur du Mans (90-56), l’ASVEL a rempli la première partie de son contrat de la semaine, et peut désormais penser pleinement à sa finale de coupe de France, dimanche (18h à l’AccorHotels Arena), face à ce même MSB.

 

Grâce à une entame de match d’une intensité rare, les Villeurbannais, portés d’emblée par Nicolas LANG, entamaient leur cavalier seul (7-0 puis 11-4, 5è). Livio JEAN-CHARLES réussissait son premier panier à trois points de la saison en PRO A et lui et ses partenaires dominaient largement le rebond. Le Mans, condamné à des exploits personnelles pour marquer des points, était déjà dépassé, et la fin du premier quart-temps, qui tournait au duel entre David LIGHTY et Mickaël GELABALE, voyait la Green Team tourner bien en tête (23-13). Elle ne baissait pas d’intensité, chacun apportant sa pierre à l’édifice. Darryl WATKINS régalait le public par quelques dunks spectaculaires, Alex CHASSANG offrait de précieuses minutes, et Edouard CHOQUET sanctionnait immédiatement la zone mancelle (38-17 puis 43-19, 16è).

 

Totalement maître du rythme, l’ASVEL ne s’arrêtait pas en si bon chemin et Nicolas LANG puis David ANDERSEN trouvaient eux aussi le chemin du cercle en périphérie, quand Pape-Philippe AMAGOU tentait tant bien que mal de maintenir sa formation à flots. Mais avec 25 points de retard à la mi-temps (53-28), Le Mans ne pouvait pas espérer grand-chose, et son entame de troisième quart-temps ne dût pas le rassurer… Si Tywain McKEE s’offrait quelques exploits individuels, c’est bien le collectif villeurbannais qui faisait merveille, bien « drivé » par Casper WARE. Puis ce fût au tour de Trenton MEACHAM d’entrer en scène. Muet offensivement jusque là, le capitaine de l’ASVEL inscrivait onze points de suite pour faire grimper, encore un peu plus, l’écart (77-43, 32è). Elle profitait même d’une fin de match débridée pour récupérer un panier average (-18) qui paraissait pourtant assez inatteignable avant le coup d’envoi. Dimanche évidemment, l’histoire devrait être toute autre, mais les Villeurbannais sont prêts !

 

Crédit photo : Arthur VIGUIER

Le match en chiffres

 

ASVEL 90 – 56 LE MANS

(23-13, 30-15, 18-13, 19-15)

 

Pour l’ASVEL : 36/77 aux tirs (47%) dont 13/34 à trois points (38%), 5/6 aux lancers-francs (83%), 46 rebonds dont 18 offensifs, 26 passes décisives, 4 balles perdues, 17 fautes personnelles

 

Pour le MSB : 19/58 aux tirs (33%) dont 4/17 à trois points (24%), 14/15 aux lancers-francs (93%), 35 rebonds dont 11 offensifs, 7 passes décisives, 12 balles perdues, 14 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : Charles KAHUDI (12), Nicolas LANG (12), Trenton MEACHAM (11), David ANDERSEN (11), Edouard CHOQUET (11), Darryl WATKINS (10), Livio JEAN-CHARLES (9), Alex CHASSANG (5), David LIGHTY (5), Casper WARE (4)

 

MSB : Tywain McKEE (11), Pape AMAGOU (11), Petr CORNELIE (8), Mickaël GELABALE (8), Romeo TRAVIS (8), Chris LOFTON (3), Mouphtaou YAROU (3), Lahaou KONATE (2), Youssoupha FALL (2)

Le chiffre : 46

 

Le nombre de rebonds pris par l’ASVEL, son record cette saison

Kahudi Le Mans
PRO A – 32ème journée

 

Chalon-sur-Saône 104 – 96 Pau-Lacq-Orthez

Châlons-Reims 90 – 76 Antibes

Rouen 70 – 80 Nanterre

Orléans 74 – 64 Dijon

Le Havre 92 – 85 Cholet

ASVEL 90 – 56 Le Mans

Limoges 101 – 66 Nancy

Monaco 89 – 80 Gravelines-Dunkerque

 

Samedi (20h) : Paris-Levallois (12-19) – Strasbourg (21-9)

IMG_4073
Les réactions

 

JD.JACKSON – Coach


 

« C’est le match que j’espérais, mais je suis conscient que Le Mans a lâché le match à la fin et n’a pas cherché à sauver le panier-average. On a dévoilé des choses tactiques mais on n’avait pas le choix ce soir, la victoire était impérative. On a dominé tous les secteurs, on a été très appliqués, on a perdu très peu de ballons… Maintenant, il faut montrer ce visage jusqu’au bout de la saison. De la même manière que j’avais demandé aux joueurs de ne pas penser du tout à la finale avant ce match, je leur ai maintenant demandé d’oublier ce match et de ne penser QUE à la finale ! Cela risque d’être une vraie guerre… »

 

Nicolas LANG – 12pts en 20min


 

« Je pense que c’est notre meilleur match de la saison, oui, mais comme Le Mans a fait son pire, la vérité se situe entre les deux… Surtout, on ne doit pas d’enflammer, car on sait que si l’on se relâche, ça peut vite retomber. Mais ce soir, niveau agressivité et envie, c’est juste parfait ! Et on sait qu’avec ce visage, on ne perdra pas beaucoup de match. Maintenant, on sait que dimanche, ce ne sera pas la même… mais au moins, on a les ingrédients !  »

 

Erman KUNTER – Coach du Mans


 

« On n’avait pas d’énergie, pas d’envie, pas d’agressivité, rien ! Et je ne sais pas pourquoi… On a perdu trop de ballons d’entrée, et on a joué la suite comme un match amical. J’espère juste que l’on ne jouera pas comme ça dimanche, sinon, on prendra la même… Au moins, les deux équipes ont pu tourner et personne ne sera fatigué ! »

Chassang Le Mans
Prochain rendez-vous

 

ASVEL – LE MANS

 

Finale de la Coupe de France

 

Dimanche 1er mai à 18 heures

 

AccorHotels Arena

Vous pourriez aussi aimer

L'ASVEL a dû batailler !

Tout s’est joué dans les dernières secondes et la Green Team a su garder son sang-froid pour battre le CSP Limoges (72-69). Car si elle a survolé les débats en première mi-temps, portée...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Les Espoirs en mal d’adresse

Dans un mauvais jour en attaque (41% de réussite, 2/17 à trois points, 27 balles perdues), les Espoirs de l’ASVEL ont concédé leur quatrième défaite de la saison, logiquement battus par Limoges (43-57)....

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail