????????????????????????????????????
Darryl WATKINS, la force tranquille

Du haut de ses 2m12, le pivot de l’ASVEL aurait de quoi en effrayer plus d’un… Mais c’est avant tout sa gentillesse et sa « zen attitude » qui le caractérisent. Rencontre avec celui qui, match après match, est en train de trouver sa place au sein de l’effectif villeurbannais.

Un globe-trotter

 

Formé à Syracuse University, puis passé par la NBA (Sacramento, Cleveland, New Orleans) et la D-League, il a quitté les Etats-Unis en 2008 pour une première expérience en Chine puis au Liban. Champion de Chypre en 2012 (Etha) puis de Bulgarie l’année suivante (Lukoil Academic Sofia), Darryl a également connu la Belgique (Charleroi) avant de rejoindre la France en 2014-2015. « Définitivement, c’est la France que je préfère ! Les autres championnats étaient quand même vraiment assez faibles. Là, il y a de l’enjeu à chaque match, c’est dur tout le temps et du coup, c’est passionnant ! »

 


 

Un changement de rôle

 

La saison dernière à Châlons-Reims, tous les ballons passaient par lui. Joueur majeur de son équipe (11.9pts et 7.8rbs en 26.7min), il a changé de rôle au sein de la Green Team, où il est une pièce du puzzle villeurbannais. « Je savais que ce serait le cas en arrivant dans une bien meilleure équipe, avec un effectif plus conséquent et des joueurs de très haut niveau. Arriver dans un tel club, c’est un gros changement pour moi, je dois encore élever mon niveau pour me montrer à la hauteur. »

Watkins itw Bastien

Binôme de David ANDERSEN

 

A l’ASVEL, il partage le poste 5 avec le plus gros CV du championnat, David ANDERSEN, à qui JD.JACKSON l’associe même parfois dans la raquette. A son contact, Darryl s’épanouit : « David est un exemple ! Quelqu’un d’irréprochable en dehors du terrain, un vrai professionnel. Pouvoir m’entraîner à ses côtés tous les jours, c’est très intéressant, ça ne peut que me faire progresser. »

Ses statistiques avec l’ASVEL

 

4 matchs joués

9.8 points à 50% aux tirs, 73% aux lancers-francs,

6.8 rebonds, 0.8 passe décisive et 0.5 contre

en 22.5 minutes par match

Watkins entraînement

Cholet, en travers de la gorge

 

Pour sa première à l’Astroballe, Darryl n’a pas peur de le dire : il s’était raté (6pts à 3/9 aux tirs et 4 bp). Aujourd’hui, quand on lui parle de ce soir-là, il le prend avec le sourire, mais avoue que l’expérience fût amère : « J’avais tellement envie de bien faire… Et c’était le cas de tout le monde devant notre public. Mais on n’a pas donné une bonne image. Après, on est vite passé à autre chose, en se disant que ce n’était que le début et que ce match nous servirait pour la suite. » Et depuis, l’ASVEL et Darryl vont beaucoup mieux !

????????????????????????????????????

Spécialiste de la défense

 

Avec 1,2 contre en moyenne par match la saison dernière, Darryl a fait parler de lui dès son arrivée en France. Dans une équipe villeurbannaise meilleure défense de Pro A, il n’a forcément pas eu de mal à trouver sa place : « J’ai toujours adoré défendre, anticiper ce que va faire mon adversaire, prendre des rebonds… Et ensemble, on défend plutôt très bien, à condition d’être intense. Jusqu’ici, c’est pas mal du tout, mais on peut encore faire mieux ! »

 

Crédit photos : Jean-Charles MENGUI & Alexia LEDUC

Vous pourriez aussi aimer

L'Elan était intenable !

Coup d'arrêt pour la Green Team qui n'a tenu qu'un quart-temps face à un Elan Chalon de gala (98-68) et concède sa première défaite depuis trois semaines. Est-ce le goût de revanche qui...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Compliqué pour nos Espoirs

Toujours privés de Lucas HERGOTT, qui se remet peu à peu d’une entorse à la cheville, les Espoirs de l’ASVEL ont concédé une logique défaite sur le parquet de Chalon-sur-Saône (66-52). Pourtant bien…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Parés au choc !

Sept mois après s’y être imposée en quarts de finale des Playoffs, l’ASVEL revient au Colisée de Chalon-sur-Saône, pour un derby très excitant, face à l’une des équipes les plus détonantes de ce...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail