sy-dunk-bcl
Direction Disneyland !

Vainqueur à Orléans (52-69), l’ASVEL a validé son ticket pour la Leaders Cup (du 17 au 19 février) et remporte par la même occasion sa troisième victoire de rang en championnat. Mais il aura fallu une mi-temps aux Villeurbannais pour dompter un valeureux adversaire qui profitait dans un premier temps de l’absence de Darryl WATKINS pour pilonner à l’intérieur (9-8 puis 17-12, 9è). JD.JACKSON pianotait sur son banc, lançant Bandja SY au poste 4 et Amine NOUA sur le 5 ; et la Green Team bataillait pour rester dans le coup, malgré une sévère panne d’adresse. En s’appuyant sur le talent de Micah DOWNS, l’OLB signait un 9-0 mais l’ASVEL resserrait sa défense à temps, n’encaissant plus le moindre point lors des quatre dernières minutes pour limiter la casse (28-27) à la pause. Et elle remettait le bleu de chauffe dès son retour des vestiaires, l’adresse en prime ! Walter HODGE dégainait vite à trois points, Bandja SY lui embrayait le pas. L’ailier villeurbannais inscrivait dix points en cinq minutes et dans son sillage, la Green Team plaçait une énorme accélération (14-0) qui laissait Orléans sur place (33-49, 28è). Les locaux tentaient une ultime rébellion mais Nicolas LANG cassait bien vite la zone proposée, et son équipe, toujours aussi solidaire sous son panneau (12 interceptions, 10 contres !), recreusait l’écart pour s’offrir une fin de match à sa main, lui ouvrant les portes d’une troisième Disneyland Leaders Cup en quatre ans.

 

 

Zoom sur… Bandja SY et Amine NOUA

 

En l’absence de Darryl WATKINS, les rôles étaient redistribués dans le secteur intérieur villeurbannais. Revenu dans le cinq majeur, Bandja SY a ensuite été décalé sur le poste 4, livrant une bataille de tous les instants dans la lutte aux rebonds. Et c’est lui qui initia, au retour des vestiaires, l’accélération en enchaînant interceptions, contres, pénétrations gagnantes et tirs à trois points bien sentis pour une performance individuelle convaincante (10 points, 6 rebonds et 2 interceptions). A ses côtés, Amine NOUA ne fût pas en reste, loin de là… Lui a dû parfois évoluer au poste de pivot et sortit une prestation de haut niveau (8 points, 8 rebonds et 2 contres), terminant même son match sur un gros alley-oop, servi par DeMarcus NELSON.

 

 

Le chiffre : 10

 

Le nombre de contres réalisés par l’ASVEL ce soir (dont quatre pour Adrian UTER !), son record de la saison ! Face à une équipe redoutée pour ses qualités athlétiques, la Green Team n’a pas reculé dans le combat, bien au contraire !

Le match en chiffres

 

ORLEANS 52 69 ASVEL

(17-17, 11-10, 7-25, 17-17)

 

Pour l’OLB : 22/61 aux tirs (36%) dont 5/18 à trois points (28%), 3/9 aux lancers-francs (33%), 41 rebonds dont 17 offensifs, 15 passes décisives, 21 balles perdues, 17 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 25/57 aux tirs (44%) dont 8/23 à trois points (35%), 11/15 aux lancers-francs (73%), 35 rebonds dont 10 offensifs, 12 passes décisives, 15 balles perdues, 14 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

OLB : Micah DOWNS (20), Verdell JONES (11), Jonathan KAZADI (6), Abdel SYLLA (5), Kevin DINAL (4), Gerogi JOSEPH (2), Antoine MENDY (2), Ahmad NIVINS (2)

 

ASVEL : Walter HODGE (14), Nicolas LANG (13), Bandja SY (10), Amine NOUA (8), Nikola DRAGOVIC (7), DeMarcus NELSON (6), Adrian UTER (6), Trenton MEACHAM (5)

PRO A – 17ème journée

 

 

Le Portel 67 – 75 Antibes

Hyères-Toulon 70 – 65 Paris-Levallois

Chalon-sur-Saône 95 – 83 Dijon

Orléans 52 – 69 ASVEL

Le Mans 71 – 81 Gravelines-Dunkerque

Nancy 69 – 78 Pau-Lacq-Orthez

Nanterre 86 – 57 Cholet

 

Dimanche 22 janvier

19h : Limoges (7-9) – Monaco (14-2)

 

Lundi 23 janvier

20h30 : Strasbourg (8-8) – Châlons-Reims (7-9)

Les réactions

 

JD.JACKSON : « De l’extérieur, la première mi-temps a pu paraître laide, mais on a surtout été très maladroit. On a joué un match défensif, une vraie guerre, il fallait continuer à se battre et cela allait forcément finir par tomber dedans. Globalement, notre deuxième mi-temps a été très accomplie, plutôt jolie à voir. Evidemment, l’absence de Darryl (WATKINS) pouvait peser, on devait défendre dur sans prendre de fautes, ce que l’on a bien fait. Orléans a bien lutté mais on a fait ce qu’il fallait sur la fin. La Leaders Cup ? Il ne faut pas se cacher dans ce genre de compétition, tout le monde y va pour gagner, donc il n’est pas question d’éviter une équipe ou une autre, il faut battre tout le monde. »

 

Bandja SY : « C’est une victoire qui nous fait du bien, c’est la première fois que l’on enchaîne trois victoires de suite, et elle nous qualifie pour la Leaders Cup, qui était un objectif de début de saison. Maintenant, cette compétition, on est content d’y participer, mais ce n’est pas le tout d’y aller, il faut la jouer ! En première mi-temps, on n’a pas mal défendu, mais on n’a pas trouvé notre rythme en attaque. Et puis ce fût beaucoup mieux après la pause, on a pu courir en laissant beaucoup moins de rebonds offensifs à Orléans. Il y a eu un vrai effort collectif en deuxième mi-temps, tout le monde a haussé son niveau, est monté en intensité. »

 

Thomas DROUOT : « Je suis très déçu de ne pas avoir réussi à proposer mieux en attaque en deuxième mi-temps. On n’a pas su contrôler notre frustration, on n’est pas resté assez sereins et concentrés sur ce que l’on avait à faire. On doit vraiment progresser dans le contrôle de nos émotions. »

 

Micah DOWNS : « Ce fût un match très physique et c’était très dur pour nous de tenir deux mi-temps avec ce niveau d’intensité. On a tout fait pour lutter mais face à cette équipe qui voulait sa place en Leaders Cup, c’était très compliqué. »

Prochain match

 

Mardi 24 janvier à 18h

 

USAK ASVEL

 

BCL – 14ème journée

 

Universitesi Spor Salonu

Vous pourriez aussi aimer

La Green Team enchaîne

Vainqueur à Nancy (77-85), l’ASVEL reste en course pour les Playoffs. C’était un rendez-vos délicat à négocier, chez une équipe nancéienne dont le classement ne reflète en rien sa qualité de jeu du...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Cap à l’est pour l’ASVEL

En déplacement à Nancy (ce mardi 20h), la Green Team va tenter de confirmer sa victoire obtenue contre Dijon. Le tout, après une longue période sans compétition qui pourrait être compliquée à gérer...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

L'ASVEL est toujours là !!!

Un dernier tir incroyable de Walter HODGE a permis à la Green Team de s’imposer sur le fil contre Dijon (74-73), à l’issue d’un match irrespirable. Mais que ce fût bouillant à l’Astroballe,...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail