????????????????????????????????????
Episode 2 : ce qu’ils en pensent

A la veille de la deuxième manche de la finale entre Strasbourg et l’ASVEL, JD.JACKSON, Casper WARE, Vincent COLLET et Mardy COLLINS se sont présentés en conférence de presse. Morceaux choisis.

JD.JACKSON

 

« Avoir plus de contrôle »

 

« Strasbourg nous a mis sous grande pression et nous avons été très approximatifs et peu tranchants en attaque. C’est clair que quelques tirs ouverts auraient pu nous donner un peu de confiance, mais derrière, on a été pris à la gorge. Clairement, il faut être lucide sur ce qui nous attend, et ne pas mettre dix minutes à se réveiller. Encore une fois, on peut perdre contre une formidable équipe de Strasbourg, mais nous devons avoir plus de contrôle sur ce que l’on produit. On a des regrets sur le premier match car on est responsable de notre défaite, mais maintenant il faut avancer. »

Vincent COLLET

 

« L’ASVEL va jouer son va-tout »

 

« Il y a toujours des choses à rectifier et c’est difficile de s’entraîner normalement quand on enchaîne deux matchs en quarante-huit heures, surtout avec une telle débauche d’énergie. On aimerait être encore plus fort collectivement, et encore plus insister sur nos avantages supposés. Il faut que l’on rééquilibre notre jeu d’attaque, on ne fait qu’une passe décisive en deuxième quart-temps, une seule en troisième… L’ASVEL va forcément faire quelques ajustements défensifs et jouer son va-tout, et l’on serait bien inspiré d’être meilleur dans le spacing et que nos nombreux moments de relâchement disparaissent. Une deuxième victoire ne serait pas décisive mais ce serait un pas essentiel. »

Casper WARE

 

« Chaque possession est importante »

 

« La motivation n’a pas changé, on veut gagner une fois à l’extérieur, ça reste la priorité. A nous de rendre la tâche plus difficile à Strasbourg, et notamment à ses extérieurs, qui ont réussi de gros shoots. Une série en cinq matchs, c’est long, mais chaque action, chaque possession est importante. Il faut que l’on soit prêt d’entrée, que l’on bataille dès le coup d’envoi. C’est sûr que perdre une deuxième fois demain, ça rendrait les choses plus difficiles, mais on n’a pas ça en tête, on ne pense pas du tout à cela ! Peu importe qui brillera, le plus important, c’est que l’équipe soit solidaire et unie, et fasse tout pour gagner ce match 2. »

Mardy COLLINS

 

« Chaque match a sa vérité »

 

« Le plan, c’est évidemment de reprendre le même départ, mais chaque match a sa vérité, il va falloir repartir avec la même agressivité. L’état d’esprit est bon, évidemment, les trois finales perdus ont laissé des traces au sein du club, mais on doit se faire plaisir, avoir confiance en nous et croire en nos qualités. On a fait beaucoup d’erreurs en fin de match, à cause de la fatigue, on a très mal utilisé nos fautes et eu mal à rester concentrés quand on était à +16. Ce sont des choses que l’on doit corriger pour la suite. »

Vous pourriez aussi aimer

Comment leur en vouloir ?

Battue d’un rien à Strasbourg (70-69), l’ASVEL voit son aventure s’arrêter au bout du suspense du match 5 de sa demi-finale. Avec énormément de déception mais la tête haute !   On savait...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

La plus grande des batailles !

Cette demi-finale à rebondissements entre Strasbourg et l’ASVEL se jouera sur quarante minutes, le temps d’un match 5 aux allures de bataille ultime (ce vendredi à 19h). Oublier le passé, mettre de côté...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Tout se jouera au Rhénus

Battue par Strasbourg (64-68), l’ASVEL devra aller chercher sa qualification pour la finale vendredi soir au Rhénus. Le suspense jusqu’au bout du bout…   Une fois encore, et sans surprise, tout s’est joué...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail