Kahudi lancer
Et si on refaisait le coup ?

Après sa victoire dans le match 1, l’ASVEL va tenter de rééditer son exploit ce mardi (20h30), mais la réaction de Monaco, premier de la saison régulière, est à redouter. Ajustements tactiques ? Réaction d’orgueil ? La série de cette demi-finale entre la « Roca Team » et l’ASVEL va ouvrir son deuxième chapitre, toujours en Principauté, ce mardi soir. Solidaires et très adroits derrière la ligne à trois points (10/18) lors de la première manche, les Villeurbannais vont tenter de « refaire le coup » face à une formation monégasque sur laquelle la pression s’est accrue, et qu’une nouvelle défaite à domicile placerait dos au mur.

 

« On s’attend à un match complètement différent », annonçait dès le coup de sifflet final Charles KAHUDI, déterminant dans le match 1 (19 points et 8 rebonds). « Mais on va revenir avec encore plus d’envie ! » promettait-il. Toutefois, la réponse du vainqueur de la Leaders Cup, qui a vu sa série d’invincibilité prendre fin (14 succès consécutifs), est attendue. Et l’ASVEL devra trouver les solutions, à force de solidarité et de lucidité. Elle a prouvé qu’elle en était capable, l’en sera-t-elle deux fois en deux jours ?

Les clés du match

 

* L’adresse à trois points : dans ses trois premiers matchs de Playoffs, l’ASVEL shoote moins mais réussit plus à l’extérieur (53.2% de réussite dont 9/11 pour Charles KAHUDI !), d’où une meilleure sélection de ses tirs et une confiance retrouvée. De plus, ses adversaires sont bloqués à 29.7% de réussite.

 

* Les ballons perdus : contre Chalon-sur-Saône, malgré deux bons matchs, la Green Team avait tout de même égaré quelques possessions en route. Dimanche, elle a limité ses balles perdues à 9, n’offrant à Monaco, une équipe avide d’espaces, que deux paniers en contre-attaque.

 

* Le secteur intérieur : si Adrian UTER a dominé à la vue des statistiques (17 points), l’impact du pivot jamaïcain a été de moins en moins visible au fil des minutes, et celui de Kyrylo FESENKO, Amara SY ou Aaron CEL assez limité. Au contraire de Darryl WATKINS, pas en réussite aux tirs (1/7), mais terriblement dissuasif, bien aidé par Livio JEAN-CHARLES, « facteur X » de la deuxième mi-temps.

 

* Le rebond : dominant dans ce secteur en saison régulière, l’ASVEL a pourtant perdu cette bataille dimanche soir (34-26). Et si elle ne l’a finalement pas tant payé que cela, des séquences à quatre rebonds offensifs pour la Roca Team ne doivent pas se reproduire…

Le chiffre : 6

 

Le nombre de joueurs non-JFL au sein de l’effectif de Monaco, l’obligeant à laisser un des joueurs hors de la feuille de match. Dimanche soir, Zvezdan MITROVIC avait décidé de sa passer d’un meneur de jeu, Darrel MITCHELL. Fera-t-il le même choix ce mardi ?

Playoffs – Demi-finales

 

Matchs 1

Strasbourg 85 – 64 Le Mans

Monaco 67 – 73 ASVEL

 

Matchs 2

Strasbourg 80 – 77 Le Mans

Mardi 24 mai (20h30) : Monaco – ASVEL

 

Matchs 3

Jeudi 26 mai (20h30) : Le Mans – Strasbourg

Vendredi 27 mai (21h) : ASVEL – Monaco

 

Matchs 4 et 5 éventuels (horaires à déterminer)

Où suivre le match ?

 

En direct sur notre Webradio

En direct sur Ma Chaîne Sport

TJ PARKER
Trois questions à…
TJ.PARKER

 

« Sans pression ! »

 

Quelle a été la clé du premier match selon toi ?

 

« Il n’y a pas de secret… Quand on démarre bien nos matchs, ça se passe bien ! Notre défense était tout de suite en place, et on a mis nos premiers tirs pour se mettre en confiance. Quand on met autant d’intensité, quand on défend comme ça, on ne risque pas grand-chose. »

 

Il faut s’attendre à une réaction de Monaco qui ne doit absolument pas perdre…

 

« Je pense déjà qu’ils vont s’ajuster sur Casper WARE. Ils avaient fait le choix de le laisser tirer, et ça l’a mis en colère… Mais oui, ils vont nous proposer autre chose. Après, nous, on n’a vraiment plus de pression, et sans pression, on est aussi capable de très bien jouer ! »

 

Clairement, l’ASVEL affiche un tout autre visage depuis le début des Playoffs.

 

« On l’avait déjà affiché sur certains matchs en saison régulière, mais là, c’est vrai que l’on est très constant ! J’espère que ça va durer, que l’on va poursuivre sur cette dynamique et revenir aussi fort à l’Astroballe. »

Vous pourriez aussi aimer

« J’ai grandi avec l’ASVEL ! »

En parallèle de sa rencontre face à Varèse, mardi soir à l’Astroballe, l’ASVEL accueillait Patrick COMNINOS, le Chief Executif Officer de la BasketBall Champions League. Le patron de cette compétition a expliqué « qu’après…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Le nouveau jeu LDLC !

LDLC.com , le partenaire majeur de l'ASVEL Basket, revient en force cette saison avec un tout nouveau jeu qui va conséquemment augmenter le pouvoir d'achat des gagnants... 2 spectateurs se lancent en même...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail