????????????????????????????????????
Fin de série pour l’ASVEL

Après cinq victoires de suite en Pro A, l’ASVEL a chuté à Antibes (72-61). C’est sa première défaite concédée au cours de ce mois de mars…

 

Les Villeurbannais avaient pourtant très bien abordé cette rencontre. Malgré de grosses difficultés aux rebonds, face à la taille de Moustapha FALL, ils pouvaient compter sur un David ANDERSEN lancé comme un avion, et dont un shoot à trois points, son deuxième du match déjà, leur offrait huit longueurs d’avance (9-17, 8è). Julien ESPINOSA rectifiait alors le tir, s’ajustait, et ses rotations lui faisaient le plus grand bien. Un temps, la Green Team s’en sortait, notamment grâce à deux paniers au buzzer d’Edouard CHOQUET, puis de David LIGHTY (22-24, 13è), mais elle peinait de plus en plus face à l’agressivité défensive d’Antibes.

 

Un 11-2 pour Antibes pour clore la première mi-temps

 

Les Sharks accéléraient d’ailleurs, portés par une action à quatre points de Mamoutou DIARRA. Ils finissaient même en boulet de canon cette première mi-temps, avec un 11-2 orchestré par un Bernard KING déterminant (41-31 à la pause). Au retour des vestiaires, l’ASVEL tentait de durcir le ton. Et si David ANDERSEN poursuivait son admirable performance en attaque, les coups de sifflet se succédaient et Charles KAHUDI, David ANDERSEN puis Darryl WATKINS se voyaient tous les trois lestés de trois fautes personnelles. Au tableau d’affichage, la situation n’évoluait guère (45-34, 52-42 puis 56-46 à la fin du troisième quart-temps)…

 

Edouard CHOQUET entretient l’espoir, Bernard KING tue le match

 

Dos au mur, l’ASVEL n’avait plus le choix et Edouard CHOQUET laissait durer l’espoir, en sortant de sa boîte deux paniers à trois points pour semer le doute des locaux (63-56, 35è). Charles KAHUDI et Darryl WATKINS volaient même deux ballons de suite en défense, mais les Villeurbannais manquaient l’occasion de se rapprocher encore un peu plus près. Et Bernard KING, épatant, sortait le grand jeu, avec deux shoots énormes malgré la défense de David LIGHTY, pour faire exulter l’Azurarena. L’ASVEL, elle, devra rebondir dès samedi, lors d’un nouveau déplacement, à Reims.

 

Crédit photo : Jean-Charles MENGUI

Le match en chiffres

 

ANTIBES 72 – 61 ASVEL

(15-17, 26-14, 15-15, 16-15)

 

Pour Antibes : 27/59 aux tirs (46%) dont 5/13 à trois points (38%), 13/18 aux lancers-francs (72%), 34 rebonds dont 11 offensifs, 15 passes décisives, 9 balles perdues, 16 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 23/55 aux tirs (42%) dont 9/28 à trois points (32%), 6/11 aux lancers-francs (55), 30 rebonds dont 10 offensifs, 12 passes décisives, 12 balles perdues, 18 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

Antibes : Bernard KING (19), Moustapha FALL (14), Akil MITCHELL (11), Tim BLUE (9), Paul CARTER (8), Will SOLOMON (4), Mamoutou DIARRA (4), Boris DALLO (2), Frédéric BOURDILLON (1)

 

ASVEL : David ANDERSEN (24), Charles KAHUDI (15), Edouard CHOQUET (9), Livio JEAN-CHARLES (6), Darryl WATKINS (3), David LIGHTY (2), Trenton MEACHAM (2)

 

Le chiffre : 28

 

L’évaluation de David ANDERSEN (24pts à 10/14 dont 4/5 à 3pts et 8rbs en 32min), « trop seul dans la bataille » selon son coach.

Pro A – La 26ème journée

 

Limoges 79 – 76 Pau-Lacq-Orthez

Nancy 63 – 75 Paris-Levallois

Monaco 81 – 76 Orléans

Nanterre 74 – 65 Châlons-Reims

Rouen 84 – 85 Gravelines-Dunkerque

Antibes 72 – 61 ASVEL

Cholet 69 – 70 Le Mans

 

Mercredi 6 avril (20h) : Le Havre (1-24) – Chalon-sur-Saône (15-10)

Mardi 12 avril (19h) : Dijon (13-12) – Strasbourg (19-6)

Les réactions

 

JD.JACKSON – Coach


 

« Il y a beaucoup de choses décevantes ce soir… Dès que ça allait un peu mieux dans le jeu, on perdait des ballons, on a beaucoup trop tiré à trois points… Globalement, on a été à côté de la plaque, on n’était pas au niveau d’intensité suffisant pour se plaindre de quoi que ce soit. Bernard KING nous a baladés toute la soirée, mais on a manqué sans doute de concentration face à lui, de dureté aussi. Je ne suis pas du tout surpris par Antibes, mais je suis très déçu de notre niveau. On n’a eu que deux ou trois joueurs à leur niveau ce soir, trop sont passés à côté. Sachant que notre force, c’est le collectif, si tout le monde n’est pas au rendez-vous, au aura du mal. Dans cette optique, c’est très bien qu’un nouveau joueur arrive cette semaine pour amener un peu de concurrence. »

 

Trenton MEACHAM – 2pts et 5ass en 30min


 

« On a bien démarré mais quand Antibes a élevé son niveau, on n’a pas su répondre. Offensivement, on n’était pas dans le rythme, très souvent à contretemps, on a raté énormément de tirs, on n’a jamais réussi à se remettre dans le droit chemin. Pour aller en Playoffs, chaque match sera une lutte, mais ce soir, on n’a pas assez bien fait les choses pour espérer l’emporter. On doit se concentrer déjà sur notre match de samedi, c’est un nouveau gros déplacement qui nous attend. »

 

Julien ESPINOSA – Coach d’Antibes


 

« On a un groupe de compétiteurs, donc on a plein de challenges et battre l’ASVEL en faisait partie. On a fait un petit pari sur David ANDERSEN, alors certes, on l’a payé à quelques reprises, mais on s’est aussi dit qu’ils ne pourraient pas tenir tout le match sur leur shoot extérieur. Le plus important pour moi ce soir, c’est que, en effet, David ANDERSEN met 24 points, mais on a réussi à limiter tous les autres, hormis Charles KAHUDI sur quelques exploits de sa part. Mais de toute façon, face à une équipe de ce calibre, on ne peut pas arrêter tout le monde… »

 

Prochain rendez-vous

 

CHALONS-REIMS – ASVEL

 

27ème journée de PRO A

 

Samedi 2 avril à 20 heures

 

Complexe Sportif René Tys

Vous pourriez aussi aimer

L'Elan était intenable !

Coup d'arrêt pour la Green Team qui n'a tenu qu'un quart-temps face à un Elan Chalon de gala (98-68) et concède sa première défaite depuis trois semaines. Est-ce le goût de revanche qui...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Parés au choc !

Sept mois après s’y être imposée en quarts de finale des Playoffs, l’ASVEL revient au Colisée de Chalon-sur-Saône, pour un derby très excitant, face à l’une des équipes les plus détonantes de ce...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

L'ASVEL a dû batailler !

Tout s’est joué dans les dernières secondes et la Green Team a su garder son sang-froid pour battre le CSP Limoges (72-69). Car si elle a survolé les débats en première mi-temps, portée...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail