img_8737
Il faudra revenir mardi !

Battus par Strasbourg (64-67), les Villeurbannais poursuivront leur opération commando mardi soir, toujours à l’Astroballe, pour aller chercher leur place en finale.

 

Difficile, vraiment, de faire plus proches. Avec des statistiques collectives quasi identiques, l’ASVEL et Strasbourg ont prouvé, à nouveau, qu’un infime écart les séparait. Et si les joueurs de JD.JACKSON avaient réussi à arracher la décision lors des deux premiers rendez-vous, ce sont ceux de Vincent COLLET qui l’ont fait ce dimanche. Mais on ne peut pas dire que la Green Team n’ait pas fait honneur à son statut de guerrière.

 

D’entrée, c’est elle qui envoyait le premier signal, Darryl WATKINS jouant les destructeurs dans la raquette pour entamer le match sur un 10-0 et plus de quatre minutes sans encaisser le moindre panier. La SIG se remettait les idées à l’endroit assez vite, mais l’activité de Livio JEAN-CHARLES (9 points et 7 rebonds), l’entrée en jeu de David ANDERSEN (7 points et 5 rebonds), un dunk spectaculaire de Bandja SY en contre-attaque et un dernier panier au buzzer de Darryl WATKINS laissaient l’ASVEL aux commandes (38-34).

 

La bataille faisait toujours rage au retour des vestiaires, Casper WARE trouvant de l’adresse à trois points et Erving WALKER lui répondant du tac-au-tac. Les Strasbourgeois perdaient Matt HOWARD en route et le chassé-croisé se poursuivait (43-45, 49-48, 54-53 puis 59-60, 37è). Deux paniers primés de Charles KAHUDI et un rebond offensif de Darryl WATKINS (14 points et 6 rebonds) offraient une fin de match palpitante à une Astroballe à la hauteur de l’évènement (64-65). Mais le pivot Américain manquait le lancer-franc bonus quand Erving WALKER ne tremblait pas la ligne. Cette formidable série aura le droit de vivre un quatrième round.

 

Dès maintenant, réservez vos places ! 

 

 

Le chiffre : 212

 

Le nombre de points inscrits par l’ASVEL… et la SIG depuis le début de cette série. Vous avez dit serré ?

 

Crédit photos : Arthur VIGUIER

Le match en chiffres

 

ASVEL 64 – 67 STRASBOURG

(22-17, 16-17, 11-14, 15-19)

 

Pour l’ASVEL : 25/60 aux tirs (42%) dont 5/17 à trois points (29%), 9/12 aux lancers-francs (75%), 34 rebonds dont 11 offensifs, 14 passes décisives, 13 balles perdues, 16 fautes personnelles

 

Pour la SIG : 26/60 aux tirs (43%) dont 5/19 à trois points (26%), 10/15 aux lancers-francs (67%), 37 rebonds dont 12 offensifs, 11 passes décisives, 13 balles perdues, 18 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : Darryl WATKINS (14), Casper WARE (14), Livio JEAN-CHARLES (9), David ANDERSEN (7), Charles KAHUDI (6), Amine NOUA (6), Bandja SY (5), DeMarcus NELSON (3)

 

SIG : Erving WALKER (21), AJ.SLAUGHTER (16), Matt HOWARD (12), Erik MURPHY (4), Franck NTILIKINA (3), Paul LACOMBE (3), Romeo TRAVIS (2), Jérémy LELOUP (2), Pape SY (2), Mam’ JAITEH (2)

img_8834
Prochain match

 

Mardi 6 juin à 20h30

 

ASVEL – STRASBOURG

 

Playoffs – Demi-finale – Match 4

 

Astroballe
img_8823

Les réactions

 

JD.JACKSON : « Je trouve que l’on a trop relâché la pression sur SLAUGHTER et WALKER à certains moments clés. Ce soir, ce sont eux qui font la différence en fin de match, mais les deux équipes sont très proches. On a manqué un peu de rythme sur la fin, on s’est précipité un peu, avec des tirs pas très bien construits. Il faudra faire mieux à ce niveau et retrouver notre meilleur basket sur les fins de match. Il ne faut pas douter, on est toujours très près. Il faut revenir à la charge dès mardi !« 

 

Amine NOUA : « Malheureusement, ce soir, ça penche en leur faveur, mais on s’est bien battus jusqu’à la fin et j’ai confiance en mon équipe. Il va falloir rectifier les détails qui nous ont échappés sur la fin. Ils ont parfaitement profité de nos erreurs en nous sanctionnant à chaque fois. Mais il faut vite passer à la suite et revenir dans la bataille dès mardi. Si on a l’occasion de terminer cette série, il ne faudra pas la rater. »

 

Vincent COLLET : « C’est quand même bizarre de voir autant de victoires à l’extérieur dans ces Playoffs. D’autant plus que comme ce soir, les ambiances sont assez énormes. Après, je dois avouer qu’à 12-2 pour eux au début, j’ai eu peur que mon équipe ne soit pas au rendez-vous… Mais je trouve que l’on a été globalement plus intelligent que sur les deux premiers matchs. Pour nous, rien n’a changé, le match de mardi reste fatal. Et il faudra avoir la même attitude pour essayer de refaire pareil. »

 

Erving WALKER : « C’est une très grosse victoire, on a réussi à bien gérer le quatrième quart-temps et on a gardé confiance. »

Vous pourriez aussi aimer

C’est reparti pour un tour !

La saison 2017-2018 de Pro A reprend ses droits ce week-end. Toujours aussi ambitieuse, l’ASVEL Basket vise le titre, mais la bataille s’annonce rude avec les habituels prétendants.   Autre enjeu, et de...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

L'ASVEL Basket 2017-2018 !

Cette semaine, l'ASVEL Basket a pris la pose ! Au programme, shooting photo, Game Présentation, remise des abonnements et photo officielle pour cette saison 2017-2018.   Pour rappel, l'Astroballe vous attend ce dimanche...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Des Espoirs ambitieux

Comme nos Pros, notre équipe Espoirs débutera sa saison officielle ce dimanche face à Limoges (15h30). Déçu des résultats la saison dernière (11ème - 15 victoires pour 19 défaites), Anthony BROSSARD nous livre ses...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail