????????????????????????????????????
« Il faut garder confiance »

Parfaitement intégré à l’ASVEL, Nicolas LANG revient sur le début de saison de son équipe. Sans langue de bois, il évoque son shoot raté au buzzer contre Cholet, son ancien club, Paris-Levallois, qu’il retrouvera lundi, et ses premiers pas avec la Green Team.

 

 

Nico, tu as connu un premier match quasi parfait à Strasbourg (4/5 à trois points) et un autre beaucoup plus compliqué contre Cholet (2/8 aux tirs). C’est la vie d’un shooteur ?

 

« C’est même la vie d’un sportif, faite de hauts et de bas, parfois même en l’espace de trois jours. Après Strasbourg, je n’étais pas euphorique, pas le meilleur du Monde ; et après Cholet, je ne suis pas le plus nul. Il faut garder confiance en soi, se remettre au travail dès le lendemain. Quand on est un shooteur, on doit avoir une mémoire à court terme ! »

????????????????????????????????????
 » Quand on est un shooteur, on doit avoir une mémoire à court terme « 
Lang shooting photo

Comment expliques-tu la performance de l’ASVEL contre Cholet (défaite 57-58) ?

 

« Dans ce match, il y a eu un peu de tout… Au début du match, on a rapidement été dans le bonus au niveau des fautes, et c’est donc devenu un peu plus dur de défendre agressivement. On a fait les efforts pour revenir mais on n’a pas su tuer le match. Eux ont mis des gros shoots, et nous, on a loupé pas mal de choses qui auraient pu nous mettre à l’abri. Mais c’est un match qui va nous servir pour la suite de la saison. »

 

 

Gagner à Strasbourg, perdre à domicile contre Cholet… C’est aussi ce qui fait le charme de la Pro A ?

 

« Je ne sais pas si l’on peut appeler ça un charme… Mais on ne sait jamais ce qui va se passer, c’est sûr. Maintenant, on est concentré sur le déplacement à Paris et on fera tout pour ne pas reproduire les mêmes erreurs pour la prochaine à domicile contre Antibes (vendredi 16/10 à 20h). »

 

 

Justement, contre Paris-Levallois lundi (20h30), tu retrouves vite la formation que tu viens de quitter. C’est un club particulier pour toi ?

 

« Non pas tellement. A la rigueur, Chalon-sur-Saône serait particulier parce que j’y ai tout connu là-bas : le centre de formation, les titres… Mais à Paris, je n’y suis resté que deux ans, on a vécu une saison galère l’année passée, on n’a rien gagné… Ce n’est pas le club qui me restera dans la tête à la fin de ma carrière. »

 

 

Avec deux défaites en deux matchs, le PL vit un début de saison compliqué…

 

« Je n’ai pas vraiment eu le temps de regarder leurs matchs. Je sais juste que là-bas, dès que tu perds un match, c’est assez vite la fin du monde. Donc à nous de mettre le doute d’entrée dans leurs têtes. »

Tu partages le poste 2 avec DJ.NEWBILL, un Rookie Américain qui découvre totalement la France et la Pro A. Te sens-tu investi d’un rôle particulier avec lui ?

 

« Oui, mais tout le monde tient ce rôle. Les autres Américains connaissent déjà bien le championnat et lui parlent beaucoup. Et puis pour un Rookie, les débuts, ce n’est jamais simple. Pour tous les Rookies… Même les très forts ! On se rappelle toujours de la fin de leur passage mais pas du début… »

 

 

Quand tu as signé à l’ASVEL, tu expliquais que c’était aussi pour passer un cap dans ta carrière. Ces premiers mois passés ici te satisfont-ils ?

 

« Tout ce que j’attendais, je l’ai trouvé, et je suis très content d’être là. Après, c’est toujours pareil, ce sont les résultats qui font que tu te sens bien quelque part. Tu peux jouer à Barcelone, si tu en perds trente dans l’année, tu seras un peu moins content… »

 

Crédits photos : Jean-Charles MENGUI et Alexia LEDUC

 » Tout ce que j’attendais à l’ASVEL, je l’ai trouvé « 
Lang entraînement

Vous pourriez aussi aimer

A vos votes !

Depuis ce mardi, il est possible de voter pour envoyer les deux joueurs de son choix disputer le All Star Game, le 29 décembre prochain, à l’AccorHôtels Arena de Paris. Supporters de l’ASVEL,…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Captain Meacham : forfait

L’ASVEL Basket est au regret d’annoncer la blessure de son meneur de jeu Trenton Meacham. Touché à la main, le capitaine de la Green Team sera forfait au moins 8 semaines. Des examens...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail