Andersen Kataja
La force était avec l’ASVEL

En battant les Finlandais de Kataja (95-79), les Villeurbannais ont parfaitement lancé leur deuxième tour de la FIBA Europe CUP et se retrouvent, déjà, en tête de leur groupe.

 

Comme prévu, Kataja a fait feu de toutes parts derrière la ligne points. Mais comme prévu aussi, l’ASVEL a su dicter son rythme, imposer sa force athlétique, et calmer les ardeurs de ses adversaires. Sérieuse dès l’entame (11-7 puis 19-13, 7è), elle n’a pas hésité à saisir toutes les possibilités de jeu rapide, et profitèrent de toutes les largesses défensives qui lui étaient offerte, à l’image de DJ.NEWBILL, auteur d’un dunk ravageur. Consciente qu’elle s’était embarquée dans un match d’attaque, l’Astroballe en salivait d’avance, mais à ce petit jeu, la formation finlandaise s’avérait redoutable.

 

David ANDERSEN et Charles KAHUDI taille patrons !

 

Le talentueux meneur de jeu Teemu RANNIKKO, était certes, plutôt bien muselé (11pts à 4/10 aux tirs et 5ass), mais les espaces se créaient autour de lui, et ses coéquipiers, loin d’être maladroits, artillaient dès que possible (10/19 à 3pts à la mi-temps !). Bousculée jusqu’à la moitié du deuxième quart-temps (30-30, 14è), la Green Team accélérait toutefois avant la pause, passait un 12-2 en deux minutes, dans le sillage d’un David ANDERSEN toujours aussi efficace (20 points et 10 rebonds en 22 minutes), pour rejoindre les vestiaires avec neuf longueurs d’avance (51-42).

 

A la reprise, Charles KAHUDI interceptait dès la remise en jeu pour filer au cercle, symbole d’un troisième quart-temps de grande qualité pour lui. L’International français prenait le relais de son coéquipier australien pour donner un peu plus d’ampleur à l’écart (64-49, 25è). Kataja réagissait un temps, profitant du coup de chaud de Lamayn WILSON (20 points et 7 rebonds), se rappelant au bon souvenir de l’Astroballe, mais encaissait un 15-1 fatal à cheval sur la fin du troisième et le début du quatrième quart-temps (81-60, 31è).

 

JD.JACKSON ne se faisait alors pas prier pour ouvrir son banc, et équilibrer les temps de jeu. Les « cadres » pouvaient souffler en prévision des trois dernières échéances de l’année 2015, tandis que les jeunes profitaient des minutes passées sur le parquet. De retour de blessure, c’est Charles GALLIOU qui inscrivait d’ailleurs les deux derniers points de la rencontre. Avec ce succès, l’ASVEL réalise un premier pas intéressant dans l’optique d’aller chercher l’une des premières places, synonyme de qualification pour les huitièmes de finale.

Le match en chiffres

 

ASVEL 95 – 79 KATAJA

(24-18, 27-24, 24-18, 20-19)

 

Pour l’ASVEL : 38/74 aux tirs (51%) dont 12/26 à trois points (46%), 7/11 aux lancers-francs (64%), 38 rebonds dont 14 offensifs, 25 passes décisives, 10 balles perdues, 22 fautes personnelles

 

Pour Kataja : 29/65 aux tirs (45%) dont 12/31 à trois points (39%), 9/18 aux lancers-francs (50%), 37 rebonds dont 15 offensifs, 14 passes décisives, 13 balles perdues, 19 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : Charles KAHUDI (22), David ANDERSEN (20), Nicolas LANG (11), Alex CHASSANG (8), Trenton MEACHAM (8), DJ.NEWBILL (7), Darryl WATKINS (6), David LIGHTY (6), Edouard CHOQUET (5), Charles GALLIOU (2)

 

Kataja : Lamayn WILSON (20), Trevis SIMPSON (13), Thomas SCRUBB (12), Teemu RANNIKKO (11), Carson DESROSIERS (9), Petri VIRTANEN (6), Tommi HUOLILA (4), Marius VAN ANDRINGA (3), Jessi NIEMI (1)

 

 

Le chiffre : +32

 

L’écart de score lorsque David ANDERSEN fût sur le parquet ce soir. L’intérieur Australien a régné dans la raquette avec 22 points (à 7/10 aux tirs et 100% à trois points) et 10 rebonds en 22 minutes.

La décla’ : David ANDERSEN

 


 

« Jusqu’ici, c’est un super début de saison, mais personne ne se souvient jamais des débuts de saison… »

Watkins Kataja
IMG_8448
Les réactions

 

JD.JACKSON – Coach


 

« On a évidemment encaissé beaucoup trop de paniers à trois points en première mi-temps (10), mais on s’est bien ajusté après la pause, on a pu faire l’écart que l’on souhaitait. On peut toujours craindre un relâchement sur ce genre de matchs, mais les joueurs se sont mobilisés comme il le fallait. J’ai trouvé que Kataja était un cran au-dessus de nos adversaires du premier tour, un peu comme Mons. La difficulté sera encore plus amplifiée chez eux, avec le voyage… »

 

David ANDERSEN – 20pts et 10rbs en 22min


 

« Ce fût un bon match, contre une équipe dure à jouer, qui courre beaucoup, qui shoote dans tous les sens, on a du rester concentré, dur en défense et les choses ont été plus faciles en attaque. C’est une très bonne façon de démarrer le deuxième tour, mais on a vu que l’on devra élever notre niveau. Maintenant, on va essayer de gagner nos trois derniers matchs de l’année, même si ce sont de gros rendez-vous. Il faudra être prêt pour de grosses batailles ! »

 

Jukka TOIJALA – Coach de Kataja


 

« Bravo à l’ASVEL même si je n’ai pas été surpris de la qualité de leurs joueurs. On va essayer d’apprendre de cette défaite. Je ne suis pas déçu de l’attitude de mes joueurs, mais on a fait trop d’erreurs quand on a eu de petites possibilités de revenir. »

 

Marius VAN ANDRINGA – 3pts en 7min


 

« On n’est pas habitué à jouer avec cette intensité dans notre championnat, et on n’était pas prêt… L’ASVEL est une très belle équipe, mais je suis persuadé que l’on peut faire quelque chose chez nous. »

 

 

1ère journée – Les résultats

 

Novo Mesto 79 – 76 Maccabi Rishon

ASVEL 95 – 79 Kataja Joensuu

Prochain rendez-vous

 

LE MANS – ASVEL

 

13ème journée de PRO A

 

Samedi 19 décembre à 18 heures

 

Astroballe

Vous pourriez aussi aimer

L'Elan était intenable !

Coup d'arrêt pour la Green Team qui n'a tenu qu'un quart-temps face à un Elan Chalon de gala (98-68) et concède sa première défaite depuis trois semaines. Est-ce le goût de revanche qui...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Compliqué pour nos Espoirs

Toujours privés de Lucas HERGOTT, qui se remet peu à peu d’une entorse à la cheville, les Espoirs de l’ASVEL ont concédé une logique défaite sur le parquet de Chalon-sur-Saône (66-52). Pourtant bien…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Parés au choc !

Sept mois après s’y être imposée en quarts de finale des Playoffs, l’ASVEL revient au Colisée de Chalon-sur-Saône, pour un derby très excitant, face à l’une des équipes les plus détonantes de ce...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail