IMG_95821
La moitié du chemin

L’ASVEL a remporté la première manche des quarts de finale des Playoffs à Chalon-sur-Saône (65-77). Mais le plus dur reste à venir : il faudra confirmer dès mardi soir à l’Astroballe (20h) pour rejoindre le dernier carré.

 

Pour lancer ses Playoffs, la Green Team a rondement mené son affaire au Colisée, refroidissant les supporters chalonnais en même temps qu’ils enchantèrent la cinquantaine de Villeurbannais ayant effectué le déplacement. Un succès qu’ils ont construit dès les premières possessions, lancés par deux paniers extérieurs de Nicolas LANG puis David ANDERSEN pour démarrer par un 10-0. Ilian EVTIMOV et Jérémy HAZELL tentaient bien de réagir mais Charles KAHUDI offrait une réponse immédiate pour placer l’ASVEL sur les bons rails (12-26). Et non seulement son adresse était au rendez-vous, mais sa défense tenait aussi bon face à la meilleure attaque en saison régulière. Et quand l’Elan entamait le deuxième quart-temps par un 12-0, les Villeurbannais trouvaient la parade grâce à son duo Charles KAHUDI – Darryl WATKINS (18 d’évaluation à la mi-temps pour le pivot Américain !). Ils faisaient le dos rond, se sacrifiaient collectivement en défense, à l’image d’un Amine NOUA parfaitement dans son élément, et Trenton MEACHAM plantait ses premiers points du match juste avant la pause (34-45).

 

L’Elan, évidemment, revenait des vestiaires le couteau entre les dents, et reprenait à cent à l’heure pour tenter de renverser le match. Les Bourguignons plaçaient un 12-3 et revenaient tout proche (46-48), mais encore une fois, l’ASVEL ne paniquait pas. Trenton MEACHAM lançait Charles KAHUDI au alley-oop, puis le capitaine villeurbannais inscrivait un nouveau panier primé au buzzer du troisième quart-temps (53-58). Et la Green Team conserva sa sérénité tout au long de la dernière période ! Edouard CHOQUET puis David ANDERSEN envoyaient deux nouvelles banderilles à trois points et David LIGHTY inscrivait deux paniers capitaux dans le money-time. Avant que Charles KAHUDI ne tremble pas le moins du monde sur la ligne des lancers-francs. Voilà l’ASVEL à quarante minutes des demi-finales. Surtout, il ne faut pas s’enflammer, mais ce n’est pas le genre de la maison !

 

Crédit photos : Alexia LEDUC

Le match en chiffres

 

CHALON 65 – 77 ASVEL

(12-26, 22-19, 19-13, 12-19)

 

Pour l’ELAN : 24/70 aux tirs (34%) dont 4/28 à trois points (14%), 13/17 aux lancers-francs (76%), 36 rebonds dont 12 offensifs, 10 passes décisives, 8 balles perdues, 17 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 25/59 aux tirs (42%) dont 13/25 à trois points (52%), 14/16 aux lancers-francs (88%), 44 rebonds dont 11 offensifs, 19 passes décisives, 15 balles perdues, 22 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ELAN : John ROBERSON (22), Devin BOOKER (13), Jeremy HAZELL (11), Mathias LESSORT (6), David MICHINEAU (4), Ilian EVTIMOV (4), Justin BROWNLEE (3), Tyler KALINOSKI (2)

 

ASVEL : Charles KAHUDI (21), David ANDERSEN (11), Livio JEAN-CHARLES (10), Darryl WATKINS (10), Nicolas LANG (9), David LIGHTY (7), Trenton MEACHAM (6), Edouard CHOQUET (3)

 

Le chiffre : 52

 

Le pourcentage de réussite de l’ASVEL à trois points (13/25) alors que l’Elan, meilleure équipe de PRO A dans ce secteur statistique n’a terminé le match qu’avec 14% de réussite à l’extérieur (4/28)

IMG_9580
IMG_9563
Les réactions

 

JD.JACKSON – Coach


 

« C’était loin d’être parfait, on a quand même perdu quinze ballons, mais dans l’énergie, on a fait le match que l’on voulait, on a été plutôt sous contrôle. Le gros point positif, c’est qu’ils ne sont jamais passés devant, on a toujours trouvé la solution pour refaire mal. Maintenant, la première manche est à nous, mais le plus dur reste à venir. L’adresse ne sera pas toujours là comme ce soir, donc on doit continuer avec le même état d’esprit. C’est une super façon de débuter ces Playoffs mais on n’a encore rien fait… »

 

 

Nicolas LANG – 9pts, 3rbs et 2ass en 21min


 

« On a fait un très bon début de match qui nous a mis en confiance, mais on a surtout été très solide à chaque fois que Chalon a voulu emballer la rencontre. On est toujours resté serein et tout le monde a apporté quelque chose. Mais bon, on n’a rien fait de spécial, on a juste gagné un match… Il va maintenant falloir récupérer au plus vite et rester très concentré. En Playoffs, il faut vite se tourner vers le futur. »

 

 

Jean-Denys CHOULET – Coach de Chalon


 

« Le bilan est relativement simple à faire. Sur l’ensemble du match, il n’y a aucun doute, l’ASVEL mérite très largement sa victoire. Mes gars n’ont pas lâché, jamais, je n’ai pas grand-chose à leur reprocher sur l’engagement et la volonté, mais si on n’est pas adroit, on ne peut pas rivaliser. Ce n’est pas souvent que je me sente incapable de trouver des solutions, mais ce soir, je ne savais plus quoi faire… Et puis on est tombé sur un Charles KAHUDI de très très très haut niveau ! »

 

Les quarts de finale

 

Matchs 1

Le Mans 76 – 67 Gravelines-Dunkerque

Strasbourg 72 – 67 Pau-Lacq-Orthez

Monaco 93 – 76 Nanterre

Chalon-sur-Saône 65 – 77 ASVEL

 

Matchs 2

Lundi (20h) : Gravelines-Dunkerque – Le Mans

Lundi (20h30) : Pau-Lacq-Orthez – Strasbourg

Mardi (20h) : ASVEL – Chalon-sur-Saône

Mardi (20h30) : Monaco – Nanterre

Prochain rendez-vous

 

ASVEL – CHALON S/SAONE

 

Playoffs – 1/4 de finale – Match 2

 

Mardi 17 mai à 20 heures

 

Astroballe

Vous pourriez aussi aimer

Media Day pour nos Champions !

Après la récupération mercredi, ce jeudi était placé sous le signe du Media Day. Remontés à Paris ce matin, les Villeurbannais ont enchaîné les médias nationaux (BFM TV / RMC, L'Equipe, Le Figaro...)...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

CHAMPIONS !!!

Historique ! Menée deux manches à rien, l'ASVEL a renversé la situation face à Strasbourg pour s'adjuger le 18ème titre de champion de France de son histoire, au terme d'un match 5 bien...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Quel épilogue !

Et pour finir, l’apothéose ? En tous les cas, c’est le final rêvé, un match 5 dans une finale pleine de suspense. Strasbourg s’est emparé des deux premières manches mais l’ASVEL a montré une...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail