Andersen Nanterre
L’art de rebondir

Jusque-là, l’ASVEL a toujours eu la capacité de réagir après chacune de ses défaites. On en attendra autant ce mardi contre Pau-Lacq-Orthez, trois jours après le revers concédé à Antarès, face au Mans.

 

Voilà deux clubs qui ont connu un week-end diamétralement opposé. Alors que samedi, la Green Team, « bousculée physiquement et mentalement » selon son entraîneur, JD.JACKSON, subissait la loi d’une équipe du Mans de haut calibre (82-64), l’Elan Béarnais, vingt-quatre heures plus tard, remportait « son » Classico, contre Limoges (66-61). « Craquer comme on l’a fait à Antarès, ce n’est pas nous… Mais ça arrive. L’important, c’est de réagir derrière », a martelé le coach villeurbannais. Il faut dire que depuis le début de la saison, son équipe a excellé dans l’art du rebond après avoir perdu (voir encadré). « On n’est pas effrayé après cette défaite, assure le capitaine Trenton MEACHAM, car tout ne peut pas toujours être parfait. Maintenant, il va nous falloir faire plus d’efforts et augmenter notre concentration pour retrouver le chemin de la victoire. »

Neuf victoires de suite à l’Astroballe

 

Et même si le classement et l’histoire récente entre les deux équipes (cinq succès d’affilée à l’Astroballe pour l’ASVEL) lui donne les faveurs des pronostics, la Green Team sera sur ses gardes face à des Béarnais portés par leurs talentueux joueurs Américains (Michaël THOMPSON, Steven SMITH, Lance HARRIS). « Ils vont mettre des paniers difficiles, on le sait, car ils sont forts. Mais à nous justement de rendre ces tirs le plus difficile possible », explique JD.JACKSON, qui dirigera ce mardi l’ASVEL pour la cinquantième fois depuis son arrivée au club (voir « Le Chiffre ») et tentera de conserver l’invincibilité villeurbannaise à l’Astroballe, qui dure maintenant depuis 77 jours (défaite 57-58 contre Cholet le 6 octobre).

 

Crédit photos : Arthur VIGUIER

Des défaites suivies d’effet

 

Après la défaite contre Cholet (57-58) :

victoire à Paris-Levallois (51-70)

 

Après la défaite à Mons (89-81) :

victoire à Limoges (52-64)

 

Après la défaite à Chalon-sur-Saône (89-86) :

victoire à Orléans (50-70)

 

Après la défaite au Mans (82-64) :

contre Pau ce mardi

 

Le chiffre : 50

 


 

JD.JACKSON dirigera son cinquantième match à la tête de l’ASVEL. Jusqu’ici, son bilan est plus que positif (32 victoires – 17 défaites), le meilleur pour un coach villeurbannais depuis Bogdan TANJEVIC, champion de France à l’issue de la saison 2001-2002 (37 victoires – 14 défaites).

 

Dans le détail, le bilan de JD.JACKSON depuis son arrivée :

 

Saison régulière : 23-12 

 

Playoffs : 1-2

 

Coupe de France : 2-1

 

Eurocoupe : 0-1

 

FIBA Europe Cup : 6-1

 

Total : 32-17

Du côté de l’Elan :

 


 

La Leaders Cup toujours en vue

 

Avec Eric BARTECHEKY (ex-Le Havre) aux manettes depuis cette saison, l’Elan Béarnais réalise une première partie saison très satisfaisante. Après treize journées, son bilan est quasiment à l’équilibre (6 victoires – 7 défaites), ce qui lui permet d’entrevoir, encore, une qualification pour la Leaders Cup. Son calendrier de fin d’année s’annonce périlleux (ASVEL, Chalon-sur-Saône, Antibes et Le Havre) mais sa solidité récente face aux « gros » du championnat (-8 à Gravelines-Dunkerque, +5 contre Limoges) peuvent lui permettre de rester ambitieux. Et ce, même s’il n’a plus gagné à l’Astroballe depuis près de sept ans (96-97 lors de la saison 2007-2008)…

Le joueur à suivre : Michaël THOMPSON

 


 

De plus en plus fort

 

C’est avec l’ASVEL que l’Américain découvrit le championnat de France. Avec « Juice » à la mène (10.8pts et 2.9ass en 29min), la Green Team avait atteint les demi-finales des Playoffs en 2012-2013, avant que le natif de Chicago ne parte pour le Béarn, puis Rouen, avant de retrouver Pau à l’intersaison. Signant depuis octobre, la meilleure saison statistique de sa carrière française (16.8pts et 3.7ass en 33.2min), le meneur de poche est devenu la pièce maîtresse du puzzle palois. « Il est très dangereux à la création et revient dans une salle qu’il adore… », se méfie d’ailleurs JD.JACKSON.

La 14ème journée de PRO A

 

Mardi (20h) : Le Havre (1-12) – Gravelines-Dunkerque (10-3)

Mardi (20h) : Rouen (4-9) – Orléans (5-8)

Mardi (20h) : ASVEL (10-3) – Pau-Lacq-Orthez (6-7)

Mardi (20h) : Dijon (7-5) – Monaco (10-3)

Mardi (20h) : Nancy (4-8) – Cholet (3-10)

Mardi (20h) : Chalon-sur-Saône (8-5) – Châlons-Reims (5-8)

Mardi (20h30) : Nanterre (8-5) – Le Mans (9-4)

Mercredi (20h30) : Antibes (7-6) – Paris-Levallois (4-9)

Mercredi (20h30) : Limoges (6-7) – Strasbourg (8-5)

 

Où suivre le match ?

 

En direct sur notre Webradio

Match Espoirs à 17 heures
La saison dernière

(7 avril 2015 – 27ème journée)

 

ASVEL 84 – 59 PAU-LACQ-ORTHEZ

(17-22, 19-13, 20-17, 28-7)

 

Les marqueurs pour l’ASVEL : David ANDERSEN (18), Trenton MEACHAM (14), Ahmad NIVINS (10), Yohann SANGARE (10), David LIGHTY (7), Amara SY (7), Livio JEAN-CHARLES (6), Alex CHASSANG (5), Georgi JOSEPH (5), Charles GALLIOU (2)

Vous pourriez aussi aimer

Parés au choc !

Sept mois après s’y être imposée en quarts de finale des Playoffs, l’ASVEL revient au Colisée de Chalon-sur-Saône, pour un derby très excitant, face à l’une des équipes les plus détonantes de ce...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

« J’ai grandi avec l’ASVEL ! »

En parallèle de sa rencontre face à Varèse, mardi soir à l’Astroballe, l’ASVEL accueillait Patrick COMNINOS, le Chief Executif Officer de la BasketBall Champions League. Le patron de cette compétition a expliqué « qu’après…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail