3x1a9572
L’ASVEL a dû batailler !

Tout s’est joué dans les dernières secondes et la Green Team a su garder son sang-froid pour battre le CSP Limoges (72-69). Car si elle a survolé les débats en première mi-temps, portée par un duo Adrian UTER (14pts et 4rbs) – DeMarcus NELSON (15pts, 3rbs et 3ass) omniprésent, elle a aussi eu l’art de se compliquer la tâche après la pause. Klemen PREPELIC et William BUFORD ont réalisé deux performances de grand talent pour ramener le CSP, et même lui donner l’avantage au début du dernier quart-temps (58-61). En panne d’inspiration, l’ASVEL eût le mérite de ne pas baisser les bras et renversa finalement la situation. Encore derrière à deux minutes de la fin (63-66), elle trouva son salut sur un panier extérieur de Nikola DRAGOVIC, une contre-attaque de DeMarcus NELSON et deux lancers-francs cruciaux réussis par Walter HODGE, auteur d’un nouveau double-double (14 points et 10 passes décisives). Une victoire à l’énergie pour le champion de France en titre qui enchaîne, pour la première fois de la saison, un quatrième succès d’affilée.

 

 

Zoom sur… Darryl WATKINS

 

Omniprésent sur les premières actions du match, on le voyait partir pour une démonstration de force dans la raquette. Mais après seulement 2’03, il dût rejoindre les vestiaires, avec deux fautes personnelles au compteur. De retour uniquement après la pause, et après un intérim assuré brillamment par Adrian UTER (14pts et 4rbs), « Mook » a de nouveau imposé sa dureté sous les panneaux, redevenant « le patron » selon JD.JACKSON. Au final, 12 points (6/8 aux tirs) et 6 rebonds pour le pivot Américain qui enchaîne les performances de haute volée. L’ASVEL ne s’en plaindra pas !

 

 

Le chiffre : 4

 

Cela faisait quasiment quatre ans que l’ASVEL n’avait pas battu Limoges à l’Astroballe, sa dernière victoire remontant au 28 décembre 2012. Depuis, le CSP avait enchaîné quatre succès de suite.

Le match en chiffres

 

ASVEL 72 69 LIMOGES

(23-12, 21-24, 14-17, 14-16)

 

Pour l’ASVEL : 30/61 aux tirs (49%) dont 4/12 à trois points (33%), 8/16 aux lancers-francs (50%), 36 rebonds dont 8 offensifs, 21 passes décisives, 13 balles perdues, 14 fautes personnelles

 

Pour le CSP : 28/68 aux tirs (41%) dont 10/28 à trois points (36%), 3/5 aux lancers-francs (60%), 37 rebonds dont 11 offensifs, 15 passes décisives, 16 balles perdues, 18 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : DeMarcus NELSON (15), Adrian UTER (14), Walter HODGE (14), Darryl WATKINS (12), Nikola DRAGOVIC (5), Nicolas LANG (5), Amine NOUA (4), Bandja SY (3)

 

CSP : William BUFORD (22), Klemen PREPELIC (20), DaShaun WOOD (17), CJ.FAIR (7), Mathieu WOJCIECHOWSKI (2), Ousmane CAMARA (1)

PRO A – 11ème journée

 

 

Le Portel 71 – 63 Cholet

Gravelines-Dunkerque 88 – 85 Chalon-sur-Saône

Hyères-Toulon 76 – 74 Dijon

Pau-Lacq-Orthez 70 – 60 Châlons-Reims

ASVEL 72 – 69 Limoges

Nancy 67 – 70 Antibes

Orléans 46 – 72 Le Mans

Monaco 83 – 98 Paris-Levallois

Nanterre 73 – 78 Strasbourg

3x1a9564
sans-titre-1

Les réactions

 

JD.JACKSON : « On a peut-être eu trop d’avance trop tôt… Et on connaît ce genre de physionomie, l’adversaire revient souvent dans le match. Le troisième quart-temps a été très disputé, mais pas de chance pour nous, BUFORD, PREPELIC et WOOD étaient tous dans un bon soir. Ils ont réussi à nous mettre le feu et nous, on a trop reculé à ce moment-là. Mais après, notre réaction a été parfaite, j’en suis très heureux. Cela fait plusieurs matchs de suite où l’on a le sang-froid nécessaire dans le money-time pour trouver les paniers qu’il faut. On commence à être enfin dans le clous au niveau comptable, c’est nécessaire compte tenus de nos objectifs. Et évidemment, l’arrivée de DeMarcus y est pour beaucoup. »

 

Walter HODGE : « C’est un super scénario ce soir. On a très bien commencé mais ils sont revenus en faisant une grosse série. Comme à chaque fois en Pro A, ce fût un grand duel, tous les matchs sont des gros challenges, et c’est important de les remporter ! On peut encore faire mieux au niveau des résultats mais comme on dit toujours, l’important n’est pas la façon dont vous commencez la saison, mais celle dont vous la terminez. »

 

Dusko VUJOSEVIC : « En première mi-temps, nous n’avons pas joué comme une équipe, et ce fût beaucoup mieux après la pause. Mais on n’a pas su saisir notre chance quand on menait de trois points, à cause d’erreurs bêtes qui ne peuvent pas arriver dans des moments aussi cruciaux. Dans un championnat aussi dense, aussi serré, c’est très dur de perdre une rencontre de cette manière. »

 

DaShaun WOOD : « On a su se donner la chance de venir gagner chez le champion de France, on a eu quatre ou cinq tirs pour l’emporter, mais le fait de les rater nous a fait du mal. Et cela a encore motivé davantage l’ASVEL et son public… »

Prochain match

 

Mardi 6 décembre à 20h30

 

ASVEL VARESE

 

Champions League – 8ème journée

 

Astroballe

Vous pourriez aussi aimer

L’ASVEL à la télé !

L’ASVEL sera à l’honneur en ce début de championnat. Sur les quatre premières journées de PRO A, vous pourrez retrouver à trois reprises les Villeurbannais en direct sur SFR Sports 2, diffuseur officiel...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

ASVEL - Limoges en ouverture

Le calendrier 2017-2018 de PRO A a été dévoilé ce lundi par la Ligue Nationale de Basket. Et l’Astroballe aura le droit à un classique de notre championnat dès la première journée avec la...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Abonnement 2017 - 2018

Tribune Supérieure - Adulte: 99€ - Jeune: 65€ TRIBUNE SUPERIEURE   * Abonnement jeune : valable pour les enfants, les jeunes de moins de 18 ans et les étudiants, sur présentation d’un justificatif...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail