asvel-ccrb
L’ASVEL braquée à l’Astroballe

Alors qu’elle a mené tout au long de la rencontre, la Green Team a été battue par Châlons-Reims (73-77), qui a forcé la décision dans les toutes dernières possessions. Jusqu’à cette fin de match malheureuse, les Villeurbannais avaient pourtant mis les bons ingrédients pour retrouver le chemin de la victoire. Solidaires en défense, appliqués dans leurs choix offensifs, les partenaires de Walter HODGE, auteur d’un nouveau double-double (14 points et 10 passes décisives) ont même compté jusqu’à dix-huit longueurs d’avance au cours du troisième quart-temps (57-39). Mais avec un excellent passage de Steven SMITH et des paniers importants de Jermaine ANDERSON, le CCRB a réussi à inverser la tendance sur la fin de match. Une issue cruelle pour une Green Team qui devra relever la tête, dans un premier temps mercredi à Varèse pour l’ouverture de la BasketBall Champions League, puis samedi prochain à Antibes, en PRO A.

 

 

Le chiffre : 12

 

Le nombre de points inscrits par Jermaine ANDERSON, le meneur du CCRB, dans le dernier quart-temps, lui qui n’en avait inscrit…aucun dans les trente premières minutes !

Le match en chiffres

 

ASVEL 73 77 CHALONS-REIMS

(25-16, 19-20, 17-13, 12-28)

 

Pour l’ASVEL : 28/57 aux tirs (49%) dont 5/18 à trois points (28%), 12/18 aux lancers-francs (67%), 35 rebonds dont 6 offensifs, 23 passes décisives, 16 balles perdues, 23 fautes personnelles

 

Pour le CCRB : 28/70 aux tirs (40%) dont 6/21 à trois points (29%), 15/19 aux lancers-francs (79%), 38 rebonds dont 12 offensifs, 16 passes décisives, 9 balles perdues, 19 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : Adrian UTER (14), Walter HODGE (14), Darryl WATKINS (12), Trenton MEACHAM (8), Nicolas LANG (7), Bandja SY (6), Michel MORANDAIS (5), Amine NOUA (4), Nikola DRAGOVIC (3)

 

CCRB : Steven SMITH (14), Jermaine ANDERSON (12), Nicolas DEJONG (12), Mark PAYNE (11), Tyler CAIN (10), Edouard CHOQUET (7), Miha VASL (7), Alex YOUNG (4)

PRO A – 4ème journée

 

 

ASVEL 73 – 77 Châlons-Reims

Antibes 76 – 70 Orléans

Paris-Levallois 77 – 51 Dijon

Nanterre 90 – 70 Le Mans

Strasbourg 75 – 71 Le Portel

Gravelines-Dunkerque 65 – 78 Pau-Lacq-Orthez

 

Dimanche 16 octobre

17h : Chalon-sur-Saône (2-1) – Nancy (0-3)

18h30 : Monaco (3-0) – Hyères-Toulon (1-2)

 

Lundi 17 octobre

20h30 : Limoges (2-1) – Cholet (1-2)

Les réactions

 

JD.JACKSON : « Je ne peux pas l’expliquer… On a arrêté de jouer en attaque, on a jeté la balle, on a pris que des mauvais tirs et perdu énormément de ballons… C’est très dommage car c’était un bon match pour prendre confiance. Il va falloir vite rectifier le tir. Ce n’est pas normal de laisser filer un match que l’on a autant en main. L’équipe s’est écroulée dans le dernier quart-temps. L’intensité était là, la lucidité pas du tout. On se cherche vraiment, on joue avec trop de précipitation, mais on va essayer de construire sur ce qui a été positif sur trois quart-temps ce soir, même si collectivement, on est loin du compte. On va y arriver, mais il faut que l’on arrive à être plus solide et plus solidaire quand c’est compliqué. »

 

Walter HODGE : « C’était un peu les montagnes russes ce match, mais on doit finir le boulot ! On doit être plus concentré, et mieux exécuté notre jeu sur la fin de match, à commencer par moi qui doit être plus performant pour organiser le jeu dans les moments importants. Et rester agressif, malgré les problèmes de fautes. Chacun essaye de trouver son rythme apprendre à se connaître, il y a beaucoup d’attentes, c’est normal pour une équipe championne. Il y a de la qualité dans cette équipe, il faut que chacun accepte son rôle et applique les consignes du coach, surtout défensivement. Et ça va se mettre en place… »

 

Edouard CHOQUET : « On a vivoté sans pouvoir exister pendant deux quart-temps et demi, mais on savait que si l’on mettait l’ASVEL sous pression jusqu’au bout, le coup était jouable. C’est bien d’être venu gagner à l’Astroballe maintenant, car c’est sûr que l’ASVEL ne restera pas à cette place-là toute la saison. « 

Prochain match

 

Mercredi 19 octobre à 20h30

 

VARESE ASVEL

 

Champions League – 1ère journée

 

Palazetto Lino Oldrini

Vous pourriez aussi aimer

Comment leur en vouloir ?

Battue d’un rien à Strasbourg (70-69), l’ASVEL voit son aventure s’arrêter au bout du suspense du match 5 de sa demi-finale. Avec énormément de déception mais la tête haute !   On savait...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

La plus grande des batailles !

Cette demi-finale à rebondissements entre Strasbourg et l’ASVEL se jouera sur quarante minutes, le temps d’un match 5 aux allures de bataille ultime (ce vendredi à 19h). Oublier le passé, mettre de côté...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Tout se jouera au Rhénus

Battue par Strasbourg (64-68), l’ASVEL devra aller chercher sa qualification pour la finale vendredi soir au Rhénus. Le suspense jusqu’au bout du bout…   Une fois encore, et sans surprise, tout s’est joué...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail