????????????????????????????????????
L’ASVEL finit en beauté !

Avec notamment 33 points de DJ.NEWBILL, la Green Team est allée s’imposer à Körmend (86-97) pour clore victorieusement ce premier tour de la FIBA Europe CUP. Rendez-vous dans deux semaines à l’Astroballe pour le début du deuxième tour.

 

JD.JACKSON voulait avant tout que son équipe affiche un visage déterminé, que ce déplacement dénué d’enjeu sportif, vaille le coup d’être fait. Il ne pût repartir que satisfait de ce long périple en Hongrie. Avec Stéphane GOMBAULD dans le « 5 », l’ASVEL, après une timide entrée en matière, allait vite prendre la direction des opérations. Pour cela, elle s’appuyait sur une énorme adresse à trois points de sa traction arrière Trenton MEACHAM, Nicolas LANG et DJ.NEWBILL. Les Villeurbannais s’offraient un 7/10 derrière l’arc, qui leur permettait de virer en tête (22-27) à l’issue d’un premier quart-temps également marqué par les premiers points chez les Pros d’Alan PAQUENTIN, servi par un DJ.NEWBILL au four et au moulin (12pts à 100% et 3ass).

 

Le jeune intérieur était vite imité par son collègue des Espoirs, Erwan RUIZ, lui aussi très invité à la fête par JD.JACKSON, et qui débloquait son compteur points sur son premier ballon d’attaque. Avec Darryl WATKINS et Stéphane GOMBAULD précieux aux rebonds, David LIGHTY et Alex CHASSANG souvent trouvés à la conclusion, et surtout grâce à une adresse extérieure toujours impressionnante (10/14), la Green Team rejoignait les vestiaires en tête (44-50).

 

63% de réussite, 17/27 à trois points, 28 passes décisives

 

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la pause ne refroidit pas DJ.NEWBILL. L’Américain, toujours parfait (20pts à 100%) était toutefois stoppé dans son élan par une faute technique sifflée contre lui, le renvoyant sur le banc. Une péripétie qui ne perturbait que très peu l’ASVEL, certes beaucoup moins intense en défense qu’à l’accoutumée, mais très cohérente dans son jeu offensif (51-59, 23è). Le match tournait à un duel de « défenses de zone » et à un véritable concours de tirs à trois points. Et à ce petit jeu, les Villeurbannais ne s’en sortaient pas mal du tout (66-72 à la fin du troisième quart-temps).

 

Dans le dernier acte, le coup de chaud de Kendrick PERRY (8pts en 1’40) ramenait dans un premier temps Körmend tout proche (75-79, 33è). Mais JD.JACKSON recadrait tout cela sur un temps-mort, et DJ.NEWBILL, de retour sur le parquet, s’occupait de tout. Tantôt à la mène, tantôt sur le poste « 2 », l’ex de Penn State réussissait tout ce qu’il entreprenait et repoussait, presque à lui seul, les assauts d’une formation hongroise boostée par un public surchauffé. Dans cette rencontre où sa priorité était de revenir sans blessures, l’ASVEL a su joindre l’utile à l’agréable et donne rendez-vous à ses supporters dans deux semaines pour le début du deuxième tour.

 

Crédit photo : Jean-Charles MENGUI & FIBA

Le match en chiffres

 

KORMEND 86 – 97 ASVEL

(22-27, 22-23, 22-22, 20-25)

 

Pour Körmend : 33/58 aux tirs (56.9%) dont 10/23 à trois points (43.5%), 10/15 aux lancers-francs (66.7%), 20 rebonds dont 9 offensifs, 19 passes décisives, 15 balles perdues, 22 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 34/54 aux tirs (63%) dont 17/27 à trois points (63%), 12/17 aux lancers-francs (70.6%), 27 rebonds dont 9 offensifs, 28 passes décisives, 17 balles perdues, 18 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

Körmend : Kendrick PERRY (19), Csaba FERENCZ (18), Wesley CHANNELS (16), Norberth TOTH (12), Joshua DUINKER (8), Luka KATURA (5), Zsolt LAKOSA (4), Attila FARKAS (2), Cole DICKERSON (2)

 

ASVEL : DJ.NEWBILL (33), Nicolas LANG (12), Alex CHASSANG (12), David LIGHTY (10), Darryl WATKINS (8), Edouard CHOQUET (7), Trenton MEACHAM (6), Stéphane GOMBAULD (4), Erwan RUIZ (3), Alan PAQUENTIN (2)

 

Un homme dans le match : DJ.NEWBILL

 

C’était une rencontre qui devait permettre à certains de briller… Message reçu pour DJ.NEWBILL ! Capable également de suppléer Trenton MEACHAM et Edouard CHOQUET sur le poste de meneur de jeu, l’Américain a survolé ce match, prouvant également que l’on pouvait compter sur son adresse à trois points (8/9 dans cet exercice, 12/13 au total !). Avec 33 points inscrits, il signe, évidemment, son record sous les couleurs de l’ASVEL, mais aussi la meilleure marque d’un joueur villeurbannais depuis le début de la saison. Une performance plus qu’encourageante pour la suite des opérations !

Prochain rendez-vous

 

CHALON-SUR-SAONE – ASVEL

 

11ème journée de Pro A

 

Samedi 5 décembre à 18 heures

 

Colisée
Kormend-ASVEL
Kormend-ASVEL(1)

Vous pourriez aussi aimer

Continuer d’avancer !

Face à Varèse, lanterne rouge du groupe, l’ASVEL doit enchaîner pour aller chercher un cinquième succès de suite toutes compétitions confondues. « Ce n’est pas parce que l’on est en confiance qu’il faut relâcher...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

L'ASVEL a dû batailler !

Tout s’est joué dans les dernières secondes et la Green Team a su garder son sang-froid pour battre le CSP Limoges (72-69). Car si elle a survolé les débats en première mi-temps, portée...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Les Espoirs en mal d’adresse

Dans un mauvais jour en attaque (41% de réussite, 2/17 à trois points, 27 balles perdues), les Espoirs de l’ASVEL ont concédé leur quatrième défaite de la saison, logiquement battus par Limoges (43-57)....

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail