Watkins Chalon
L’ASVEL freinée dans son Elan

Battue à Chalon-sur-Saône (89-86), la Green Team concède sa deuxième défaite de la saison en PRO A. Un coup d’arrêt pour les Villeurbannais, qui restaient sur sept victoires de suite en championnat, et qui tenteront de rebondir dès mardi, à Orléans.

 

La lutte fût celle que l’on attendait : acharnée, indécise et basculant même parfois dans le sublime, offensivement. Mais dans un Colisée qui avait déjà vu chuter Limoges et Strasbourg, l’ASVEL, jamais lâchée définitivement au tableau d’affichage, n’a toutefois pas réussi à faire le petit effort supplémentaire qui lui aurait permis d’arracher la décision. Comme attendu, l’Elan artillait de toutes parts à trois points dès l’entame de match et même son pivot, Devin BOOKER, s’y mettait… Les Villeurbannais avaient bien du mal à stopper cette machine offensive, mais ils s’appuyaient sur d’autres arguments pour rester au contact. En sortant du banc, Darryl WATKINS et Nicolas LANG, pas franchement bloqué à l’idée de retrouver son club formateur, maintenaient leur équipe à hauteur. Edouard CHOQUET leur embrayait le pas et dans cette première période résolument tournée vers l’offensive, la Green Team parvenait à tirer son épingle du jeu (30-32, 14è).

 

Problèmes de fautes pour la Green Team

 

Mais elle allait vite se trouver en danger au niveau des fautes… Largement sanctionnées dans la raquette, les intérieurs de l’ASVEL se voyaient « coacher » par JD.JACKSON, et l’Elan, décidément très talentueux en attaque, en profitait pour passer un 8-0 qui lui offrait le plus gros écart du match (43-36, 17è). Il fallait alors un bon passage de DJ.NEWBILL et Darryl WATKINS pour voir les Villeurbannais revenir sur les talons des Bourguignons à la sirène (50-47).

 

Mais au retour des vestiaires, la situation ne s’arrangeait pas niveau fautes personnelles. Avec trois au compteur, Charles KAHUDI rejoignait vite le banc, mais revenait encore plus vite en jeu, et sur le poste « 4 », Darryl WATKINS étant lui, lesté de quatre fautes. Dans le dur (61-51, 24è), l’ASVEL s’appuyait alors, une fois de plus, sur ses rotations, et notamment un Edouard CHOQUET toujours plus étonnant à chacune de ses sorties (12pts à 4/5 à 3pts). Lui et David LIGHTY étaient les chefs d’orchestre d’une fin de troisième quart-temps parfaite (2-10) leur permettant de revenir à égalité (69-69).

 

Jérémy HAZELL décisif dans le dernier quart-temps

 

Malheureusement, la Green Team ratait quelque peu l’entrée en matière de ce dernier quart-temps, subissant les exploits d’un Jérémy HAZELL déchaîné. Avec 12 points en quatre minutes de son ailier, Chalon-sur-Saône redonnait un coup d’accélérateur en se plaçait idéalement à l’approche du money-time (87-77, 37è). A l’orgueil, l’ASVEL ne baissait pas les bras et les paniers de David ANDERSEN, puis à trois points, de Charles KAHUDI, laissaient planer le doute dans les têtes chalonnaises. Mais elle en oubliait de faire faute sur la dernière possession, permettant à l’Elan, pourtant derrière à l’évaluation globale (97 à 101), de s’imposer, un peu dans la confusion. Mardi à Orléans, l’ASVEL tentera de faire en sorte que cet accroc n’est qu’un simple coup d’arrêt dans son début de saison très réussi.

 

Crédit photo : ELAN Chalon

Le match en chiffres

 

CHALON-SUR-SAONE 89 – 86 ASVEL

(25-23, 25-24, 19-22, 20-17)

 

Pour l’Elan : 28/53 aux tirs (53%) dont 12/26 à trois points (46%), 21/25 aux lancer-francs (84%), 28 rebonds dont 7 offensifs, 17 passes décisives, 14 balles perdues, 19 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 28/55 aux tirs (51%) dont 11/24 à trois points (46%), 19/21 aux lancers-francs (90%), 25 rebonds dont 6 offensifs, 23 passes décisives, 11 balles perdues, 24 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

SIG : Jérémy HAZELL (25), Devin BOOKER (16), John ROBERSON (13), David MICHINEAU (8), Ilian EVTIMOV (7), Tyler KALINOSKI (5), William GRADIT (5), Mathias LESSORT (4), Justin BROWNLEE (4), Axel BOUTEILLE (2)

 

ASVEL : Darryl WATKINS (17), David ANDERSEN (13), Edouard CHOQUET (12), Nicolas LANG (11), DJ.NEWBILL (10), Trenton MEACHAM (9), David LIGHTY (7), Charles KAHUDI (5), Alex CHASSANG (2)

 

Le chiffre : 47

 


 

Le nombre de points inscrits par le banc villeurbannais (contre 39 pour le cinq majeur). Pas suffisant malheureusement pour forcer la décision.

 

La 11ème journée de PRO A

 

Châlons-Reims 70 – 72 Nanterre

Paris-Levallois 75 – 89 Dijon

Chalon-sur-Saône 89 – 86 ASVEL

Monaco (AP) 79 – 74 Le Mans

Pau-Lacq-Orthez 85 – 70 Orléans

Cholet 77 – 84 Le Havre

Antibes 83 – 71 Limoges

Nancy 90 – 74 Rouen

Strasbourg 85 – 66 Gravelines-Dunkerque

Lighty Chalon
Choquet Chalon
Prochain rendez-vous

 

ORLEANS – ASVEL

 

8ème journée de Pro A (match en retard)

 

Mardi 8 décembre à 20 heures

 

Palais des sports d’Orléans

Vous pourriez aussi aimer

« J’ai grandi avec l’ASVEL ! »

En parallèle de sa rencontre face à Varèse, mardi soir à l’Astroballe, l’ASVEL accueillait Patrick COMNINOS, le Chief Executif Officer de la BasketBall Champions League. Le patron de cette compétition a expliqué « qu’après…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Le nouveau jeu LDLC !

LDLC.com , le partenaire majeur de l'ASVEL Basket, revient en force cette saison avec un tout nouveau jeu qui va conséquemment augmenter le pouvoir d'achat des gagnants... 2 spectateurs se lancent en même...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail