DSC_9326
L’ASVEL gagne… et recrute !

Vainqueur de Nancy (66-62) à l’issue d’un combat très intense, l’ASVEL poursuit son excellente série. Et dans la foulée de ce cinquième succès de suite en Pro A, Gaëtan MULLER a annoncé l’arrivée de Casper WARE jusqu’à la fin de la saison.

 

Mais avant l’annonce de ce recrutement, la Green Team a donc du puiser dans ses ressources pour venir à bout d’une formation nancéienne accrocheuse et bien organisée. Car si les Villeurbannais, emmenés par Nicolas LANG, qui se retrouvait à cinq reprises sur la ligne des lancers-francs dans les deux premières minutes, prenaient un départ idéal (8-1, 4è), ils subissaient vite la révolte du SLUC, orchestrée par l’entrée en jeu remarquée de Steed TCHICAMBOUD. Dans le sillage de leur meneur de jeu, auteur de dix points de suite, les Lorrains signaient un 12-0 qui obligeait JD.JACKSON à stopper le jeu (12-17, 9è).

 

15 rebonds offensifs pour l’ASVEL !

 

L’ASVEL tentait bien de réagir, et l’Astroballe s’enflammait sur deux dunks consécutifs de Darryl WATKINS puis David LIGHTY mais ses favoris éprouvaient toutes les difficultés du monde à attaquer la zone adverse. Privée totalement d’adresse extérieure, l’ASVEL se retrouvait encore davantage en difficulté quand Zach MOSS inscrivait deux paniers de suite pour donner treize points d’avance au SLUC (18-31, 17è). Par bonheur, la Green Team tenait le choc aux rebonds, et ses nombreuses deuxièmes chances lui permettaient de rester à flots, Darryl WATKINS limitant la casse, et Charles KAHUDI trouvant enfin la mire à trois points, après dix échecs initiaux pour son équipe. Et avec seulement cinq points de retard à la pause (31-36), l’espoir était très largement permis pour l’ASVEL.

 

Un seul panier, mais un bon, pour Trenton MEACHAM !

 

Elle ne tarda d’ailleurs pas à rectifier le tir au retour des vestiaires. Charles KAHUDI, encore lui, puis Nicolas LANG, dégainaient à l’extérieur, Livio JEAN-CHARLES trouvait un peu d’espace dans la raquette. Et surtout, la défense collective villeurbannaise était un modèle de solidarité ! Avec ces ingrédients, l’ASVEL inversait totalement la tendance et prenait l’avantage (44-39 puis 51-46, 28è). Agacé, le coach de Nancy, Alain WEISZ écopait même d’une faute technique, mais son équipe ne lâchait pas le morceau pour autant… Benjamin SENE sur la ligne des lancers, puis Steed TCHICAMBOUD, en périphérie, relançaient le suspense (61-59, 37è), avant un panier salvateur, son seul du match ( !) de Trenton MEACHAM, au meilleur moment. Et malgré un petit pêché de gourmandise du duo David LIGHTY – Livio JEAN-CHARLES dans les dernières secondes, l’ASVEL assurait définitivement sa victoire grâce au sang-froid de Charles KAHUDI, efficace aux lancers.

 

Crédit photo : Jean-Charles MENGUI

Le match en chiffres

 

ASVEL 66 – 62 NANCY

(14-17, 17-19, 23-12, 12-14)

 

Pour l’ASVEL : 22/61 aux tirs (36%) dont 5/20 à trois points (25%), 17/23 aux lancers-francs (74%), 41 rebonds dont 15 offensifs, 16 passes décisives, 12 balles perdues, 22 fautes personnelles

 

Pour le SLUC : 19/55 aux tirs (35%) dont 8/24 à trois points (33%), 16/19 aux lancers-francs (84%), 34 rebonds dont 10 offensifs, 9 passes décisives, 14 balles perdues, 23 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : Darryl WATKINS (17), Charles KAHUDI (17), Livio JEAN-CHARLES (8), David ANDERSEN (8), Nicolas LANG (7), David LIGHTY (6), Trenton MEACHAM (3)

 

SLUC : Steed TCHICAMBOUD (17), Andy PANKO (11), Benjamin SENE (10), Florent PIETRUS (10), Zach MOSS (8), Bandja SY (6)

 

Le chiffre : 24

 

Le nombre de rebonds pris par la doublette David ANDERSEN (13, son record en carrière en Pro A) – Darryl WATKINS (11) sur les 41 de l’ASVEL au total.

Darryl WATKINS a tout renversé !

 

« Il a été monstrueux ce soir ! On en a besoin ! » Charles KAHUDI a tenu à rendre hommage à Darryl WATKINS, qui pour son coach, « a changé le match en deuxième mi-temps ». Il faut dire que le pivot Américain, qui avait commencé par trois lancers-francs ratés, a ensuite offert une partition de mammouth. 17 points à 7/11 aux tirs, avec 11 rebonds mais également 8 fautes provoquées : « Mook » a régné dans la raquette et formé un duo impressionnant avec David ANDERSEN dans la peinture.

20
DSC_9348
Les réactions

 

JD.JACKSON – Coach


 

« « Je crois qu’il faut bien avouer que ce fût un match frustrant, assez moche… Nancy est devenu très difficile à battre depuis qu’il défend aussi dur. En première mi-temps, on a raté des choses faciles, et jusqu’à la fin, on a fait des bêtises, mais on est dans le bon esprit. Et ce soir, on a gagné avec le cœur ! On a de la confiance en ce moment, et on sait que l’on est capable de gagner même en ne rentrant pas nos shoots. »

 

Charles KAHUDI – 17pts en 34min


 

« En première mi-temps, on manque d’adresse, on avait très peu de rythme, et TCHICAMBOUD était sur son nuage… Mais on a su rester agressifs, on les a impactés, prendre plus de tirs que Nancy dans un match, c’est une vraie perf’ ! Ce sont des matchs qu’il faut savoir gagner, ce n’est pas forcément du beau basket, mais il faut savoir les gagner. »

 

Alain WEISZ – Coach de Nancy


 

« C’est un match formidable de la part de mes joueurs en terme de courage. Pour moi, c’est en première mi-temps que ça se joue. On donne trop de choses qui remettent l’ASVEL dans le droit chemin. Cinq points d’avance seulement à la pause, ce n’est pas mérité pour nous. Pour gagner, il nous a manqué quelques tirs extérieurs et puis l’ASVEL est une grande équipe, à l’image de Trenton MEACHAM qui n’a pas mis un seul tir du match, mais qui réussit LE plus important à la fin. C’est la différence avec nous. »

 

25ème journée de PRO A – Les résultats

 

Châlons-Reims 86 – 83 Cholet

Gravelines-Dunkerque 78 – 54 Limoges

Pau-Lacq-Orthez 97 – 81 Le Havre

Strasbourg 86 – 78 Chalon-sur-Saône

Monaco 81 – 69 Dijon

ASVEL 66 – 62 Nancy

Orléans 78 – 65 Rouen

Paris-Levallois (AP) 75 – 71 Antibes

Le Mans 84 – 82 Nanterre

Prochain rendez-vous

 

ANTIBES – ASVEL

 

26ème journée de Pro A

 

Mardi 29 mars à 20 heures 30

 

Azur Arena

Vous pourriez aussi aimer

Parés au choc !

Sept mois après s’y être imposée en quarts de finale des Playoffs, l’ASVEL revient au Colisée de Chalon-sur-Saône, pour un derby très excitant, face à l’une des équipes les plus détonantes de ce...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

« J’ai grandi avec l’ASVEL ! »

En parallèle de sa rencontre face à Varèse, mardi soir à l’Astroballe, l’ASVEL accueillait Patrick COMNINOS, le Chief Executif Officer de la BasketBall Champions League. Le patron de cette compétition a expliqué « qu’après…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail