Kahudi JDA
L’ASVEL garde la cadence

Vainqueurs à Nanterre (73-78), les Villeurbannais, héroïques en deuxième mi-temps malgré la sortie sur blessure de David ANDERSEN, enchaînent un quatrième succès de suite en PRO A.

 

Tout de suite dans leur élément, les Villeurbannais ont imposé leur patte dès les premières secondes du match. En s’appuyant sur un David ANDERSEN en réussite et un Nicolas LANG en jambes, ils prirent un départ express (4-14, 5è), grâce, surtout, à une défense solidaire et très bien organisée. Nanterre 92 ne trouvait aucune solution en attaque quand l’ASVEL se régalait et pouvait compter sur des rotations tout de suite au niveau. Le duel Mam JAITEHDarryl WATKINS faisait rage à l’intérieur mais c’est bien la Green Team qui dominait les débats de la tête et des épaules. Les locaux pouvaient même presque s’estimer heureux de ne tourner qu’avec, seulement, dix points de retard à la fin du premier quart-temps, Doron LAMB réussissant le premier tir extérieur de sa formation, après sept échecs (13-23).

 

Quatre « petits » et Livio JEAN-CHARLES dans la raquette

 

L’ASVEL reprenait toujours aussi fort le deuxième quart-temps, Alex CHASSANG, Edouard CHOQUET puis David LIGHTY, inarrêtable pour son retour à Nanterre, initiant un 9-0 qui provoquait le deuxième temps-mort, déjà, de Pascal DONNADIEU (13-32, 12è). Les vainqueurs de l’EuroChallenge 2015 réagirent, tout d’abord grâce à quelques fulgurances de Jérémy NZEULIE, puis avec la présence de Mam JAITEH sous les panneaux. Mais malgré un 9-0 encaissé (27-36, 16è), la Green Team ne flanchait pas et rendait coup pour coup, profitant de la très belle fin de mi-temps de Charles KAHUDI, au four et au moulin, et d’un dernier panier à mi-distance de Livio JEAN-CHARLES pour rejoindre les vestiaires avec onze longueurs d’avance (35-46). Et si c’est à nouveau Charles KAHUDI qui inscrit les premiers points après la pause, la tendance s’inversa assez vite, après un coup du sort défavorable aux Villeurbannais. A la lutte sous le panier adverse, David ANDERSEN s’écroulait en se tenant immédiatement le genou… et devait rejoindre le banc.

 

Essentiel, David LIGHTY vole le dernier ballon

 

Profitant évidemment de ce fait de jeu, Mykal RILEY et ses coéquipiers tentaient d’emballer le match et revenaient tout proche (54-57, 29è), mais David LIGHTY, puis Charles KAHUDI, sur deux shoots primés, refroidissaient une première fois leurs ardeurs. Un combat intense s’installait alors. Contraint de se passer momentanément de Darryl WATKINS, sanctionné de quatre fautes personnelles dès le début de la dernière période, JD.JACKSON tentait le coup de jouer « petit », avec le seul Livio JEAN-CHARLES en point de fixation dans la raquette. L’ASVEL, même bousculée, faisait front, et Trenton MEACHAM, pour son premier (et seul) panier du match ( !), puis Darryl WATKINS assumaient leurs responsabilités dans le money-time (73-74). Et que dire de David LIGHTY… Sur l’ultime possession, et alors que Nanterre pouvait s’offrir la victoire, l’ailier passé par Nanterre volait le ballon dans les mains de Mykal RILEY, sanctionné dans la foulée d’une faute antisportive. Et comme « D.Light » ne ratait rien sur la ligne des lancers, l’ASVEL pouvait savourer un succès ô combien précieux dans la course aux Playoffs !

 

Crédit photos : Jean-Charles MENGUI

Le match en chiffres

 

NANTERRE 73 – 78 ASVEL

(13-23, 22-23, 22-17, 16-15)

 

Pour Nanterre : 28/64 aux tirs (43.8%) dont 8/26 à trois points (30.8%), 9/10 aux lancers-francs (90%,), 26 rebonds dont 10 offensifs, 10 passes décisives, 10 balles perdues, 17 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 29/52 aux tirs (55.8%) dont 7/19 à) trois points (36.8%), 13/13 aux lancers-francs, 29 rebonds dont 5 offensifs, 10 passes décisives, 15 balles perdues, 19 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

Nanterre : Mykal RILEY (21), Mam JAITEH (16), Doron LAMB (14), Jérémy NZEULIE (10), Tasmin MITCHELL (6), Fernando RAPOSO (4), TJ.CAMPBELL (2)

 

ASVEL : Charles KAHUDI (20), David LIGHTY (17), David ANDERSEN (11), Livio JEAN-CHARLES (11), Darryl WATKINS (10), Nicolas LANG (3), Edouard CHOQUET (2), Alex CHASSANG (2), Trenton MEACHAM (2)

Un homme dans le match : Darryl WATKINS

 

On aurait évidemment pu mettre en avant David LIGHTY, décisif dans les dernières secondes. Ou bien Charles KAHUDI, auteur d’un nouveau match de mammouth (28 d’évaluation !). Mais Darryl WATKINS a lui aussi, dans un autre style, apporté une solide pierre à l’édifice villeurbannais. Et encore plus lorsqu’il dût faire front dans la raquette, après la sortie de David ANDERSEN. Le pivot Américain n’a jamais reculé face à Mam JAITEH et sorti un match offensif parfait (10pts à 100% aux tirs + 5rbs), réussissant notamment un shoot déterminant dans la dernière minute. Et si son compère du secteur intérieur n’est pas remis mardi soir, il faudra encore réaliser une performance de haut niveau pour emmener l’ASVEL en finale de la coupe de France.

Le chiffre : 1

 

Nanterre n’a mené qu’une fois au cours de la rencontre, à… 2-0, après le premier panier de Nando RAPOSO.

24ème journée – Les résultats

 

Nanterre 73 – 78 ASVEL

Rouen 61 – 74 Monaco

Chalon-sur-Saône 74 – 79 Orléans

Cholet 70 – 79 Limoges

Le Mans 80 – 86 Châlons-Reims

Le Havre 65 – 98 Paris-Levallois

Dijon 54 – 74 Gravelines-Dunkerque

Antibes 79 – 85 Strasbourg

Lundi (20h30) : Nancy (8-15) – Pau-Lacq-Orthez (15-8)

Prochain rendez-vous

 

ASVEL – NANTERRE

 

Coupe de France – 1/2 finale

 

Mardi 22 mars à 20 heures

 

Astroballe

Vous pourriez aussi aimer

L'ASVEL a dû batailler !

Tout s’est joué dans les dernières secondes et la Green Team a su garder son sang-froid pour battre le CSP Limoges (72-69). Car si elle a survolé les débats en première mi-temps, portée...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Les Espoirs en mal d’adresse

Dans un mauvais jour en attaque (41% de réussite, 2/17 à trois points, 27 balles perdues), les Espoirs de l’ASVEL ont concédé leur quatrième défaite de la saison, logiquement battus par Limoges (43-57)....

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail