3x1a6640
L’ASVEL impuissante

L’occasion d’intégrer le Top 4 était belle pour la Green Team qui devra toutefois patienter… Face à Nanterre 92, les Villeurbannais n’ont pas réussi à imposer leur griffe malgré un début de match réussi, notamment grâce à l’impact de Darryl WATKINS (18 points et 7 rebonds), et des faits de jeu défavorables à la formation Francilienne, dépouillée dans son secteur intérieur (absence de Talib ZANNA, blessure de Brian CONKLIN, deux fautes en 1’30 pour Matthias LESSORT)… Entre deux équipes jouant le « small ball » à tout-va, le rythmé était effréné. Nikola DRAGOVIC sortait le grand jeu sur une passe sortie de nulle part pour DeMarcus NELSON ; Nanterre répondait par l’adresse à trois points de ses extérieurs. Et ce sont les visiteurs qui regagnaient les vestiaires avec une courte avance (41-42). A la reprise, un bon passage de Bandja SY et quelques fulgurances de Walter HODGE (15 points et 5 passes) permettaient à la Green Team de rester dans le coup, mais c’était bien Nanterre qui imposait son rythme, Mykal RILEY retrouvant son réel niveau et Spencer BUTTERFIELD se montrant aussi à l’aise qu’au match aller. Poussée par l’Astroballe, l’ASVEL tentait bien une dernière révolte, dans le sillage de deux tirs primés de Nikola DRAGOVIC et Trenton MEACHAM (69-75, 36è), mais les hommes de Pascal DONNADIEU reprenaient leurs esprits pour garder la main et maîtriser le money-time.

 

 

Le chiffre : 19

 

Le nombre de points inscrits par Nanterre sur deuxième chance, le gros point noir pointé du doigt par JD.JACKSON après le match.

Le match en chiffres

 

ASVEL 74 88 NANTERRE

(26-23, 15-19, 16-24, 17-22)

 

Pour l’ASVEL : 27/60 aux tirs (45%) dont 9/18 à trois points (50%), 11/15 aux lancers-francs (73%), 33 rebonds dont 13 offensifs, 20 passes décisives, 15 balles perdues, 20 fautes personnelles

 

Pour N92 : 31/61 aux tirs (51%) dont 14/33 à trois points (42%), 12/22 aux lancers-francs (55%), 35 rebonds dont 14 offensifs, 18 passes décisives, 10 balles perdues, 17 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : Darryl WATKINS (18), Walter HODGE (15), Bandja SY (8), Nikola DRAGOVIC (7), DeMarcus NELSON (7), Trenton MEACHAM (6), Adrian UTER (6), Amine NOUA (5), Nicolas LANG (2)

 

N92 : Spencer BUTTERFIELD (20), Mykal RILEY (15), Hugo INVERNIZZI (15), Heiko SCHAFFARTZIK (13), Mathias LESSORT (11), Jean-Frédéric MORENCY (8), Chris WARREN (6)

PRO A – 18ème journée

 

 

ASVEL 74 – 88 Nanterre

Paris-Levallois 86 – 67 Antibes

Strasbourg 92 – 63 Le Mans

Nancy 89 – 80 Châlons-Reims

Gravelines-Dunkerque 87 – 89 (A2P) Dijon

Hyères-Toulon 78 – 61 Orléans

Monaco 81 – 57 Le Portel

 

Dimanche 5 février

18h30 : Pau-Lacq-Orthez (12-5) – Chalon-sur-Saône (13-4)

 

Lundi 6 février

20h30 : Cholet (6-11) – Limoges (7-10)

3x1a6518
3x1a6685

Les réactions

 

JD.JACKSON : « La première mi-temps a été plutôt équilibrée, avec un jeu de qualité des deux côtés. Par contre, on n’a pas été dans l’intensité requise à l’entame de la deuxième période, ce qui leur a donné de la confiance. Derrière, on a déjoué au fur et à mesure des possessions, en faisant toujours les mêmes erreurs : rebonds offensifs et balles perdues. Et quand on fait les stops nécessaires, on ne reste pas dans nos structures en attaque, on manque d’intelligence. C’est très regrettable de tomber encore dans nos travers, surtout avec les joueurs d’expérience que l’on a. Sur quarante minutes, on ne tient pas le haut niveau, on n’a que très peu de matchs référence… Globalement, on est dans nos objectifs, mais notre niveau de jeu n’est pas celui espéré. »

 

Darryl WATKINS : « Ils ont imprimé leur rythme et on les a laissés faire. On a essayé de se battre tout le match mais ils ont mis de très gros tirs à des moments cruciaux. On s’était bien préparé, mais Nanterre a fait un très bon match, et on n’a jamais réussi à revenir. On n’arrive pas à capitaliser là où l’on est censé dominer, on n’exploite jamais assez les points faibles de l’adversaire. »

 

Pascal DONNADIEU : « Les joueurs ont été héroïques, c’est un véritable exploit. Déjà au complet, cela n’aurait pas été facile, mais là, au bout de trois minutes, je me suis dit que le match était plié… Mais on a montré beaucoup d’enthousiasme, d’envie. On a tenté des choses en jouant le plus « small ball » possible et finalement, cela a gêné l’ASVEL. »

 

Jean-Frédéric MORENCY : « On n’avait rien à perdre… On a montré que l’on était solidaire en gagnant la bataille du rebond malgré notre déficit physique. C’est une victoire qui vient confirmer notre état de forme et notre état d’esprit du moment. »

Prochain match

 

Dimanche 13 février à 18h30

 

GRAVELINES-DUNKERQUE ASVEL

 

Pro A – 19ème journée

 

Sportica

Vous pourriez aussi aimer

L’ASVEL à la télé !

L’ASVEL sera à l’honneur en ce début de championnat. Sur les quatre premières journées de PRO A, vous pourrez retrouver à trois reprises les Villeurbannais en direct sur SFR Sports 2, diffuseur officiel...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

ASVEL - Limoges en ouverture

Le calendrier 2017-2018 de PRO A a été dévoilé ce lundi par la Ligue Nationale de Basket. Et l’Astroballe aura le droit à un classique de notre championnat dès la première journée avec la...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Abonnement 2017 - 2018

Tribune Supérieure - Adulte: 99€ - Jeune: 65€ TRIBUNE SUPERIEURE   * Abonnement jeune : valable pour les enfants, les jeunes de moins de 18 ans et les étudiants, sur présentation d’un justificatif...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail