nelson-monaco-lc
L’ASVEL l’a fait !!!

Au terme d’une fantastique performance collective, la Green Team est allée remporter la première manche de son quart de finale des Playoffs sur le parquet de Monaco (69-72). Le match retour, mercredi à l’Astroballe, promet d’être bouillant.

 

Les Villeurbannais avaient garanti qu’ils enclencheraient le mode « Playoffs ». Promesse tenue ! Chez le leader de la saison régulière, qui n’avait perdu qu’un seul match dans sa salle depuis le début de la saison, toutes compétitions confondues, les joueurs de JD.JACKSON ont été plus que convaincants, puisant une énergie folle dans une solidarité à toute épreuve. Pour aller chercher une victoire amplement méritée.

 

Car à Gaston Médecin, l’AS Monaco n’aura finalement mené que le temps d’un panier, celui de Nik CANER-MEDLEY qui ouvrait le score. Mais Charles KAHUDI égalisait vite et ses partenaires lui emboîtaient le pas. L’ASVEL ne ratait rien en cinq minutes tandis que la Roca Team se voyait poussée dans les cordes (5-11 puis 9-17, 8è). Avec un esprit conquérant sur chaque possession, la Green Team faisait la course en tête, David ANDERSEN (8 points et 4 rebonds) et Nicolas LANG (10 points à 3/4 aux tirs et 100% aux lancers-francs) se chargeant d’alimenter le storing.

 

Et la domination villeurbannaise ne faiblissait pas à la reprise. Casper WARE montait en température tandis que DeMarcus NELSON prenait les rênes du jeu (32-47 puis 49-60, 31è). Monaco, à qui rien ne résista en saison régulière, se voyait bousculé comme jamais. Mais le club de la Principauté possédait dans ses rangs un meneur de jeu de talent. Muet jusque là, Dee BOST inscrivait onze points de suite pour installer un suspense digne d’un premier match de Playoffs (66-66, 37è).

 

Une fois encore, l’ASVEL trouvait les réponses en faisant bloc. Casper WARE (18 points dont 9/9 aux lancers-francs) entrait en mode MVP des Finales, Charles KAHUDI (7 points et 4 rebonds) réussissait deux actions déterminantes et DeMarcus NELSON (15 points, 4 rebonds et 4 passes) ne craquait pas sur la ligne des lancers-francs, avant de s’emparer d’un dernier rebond décisif. La Green Team n’est qu’à la moitié du chemin, certes. Mais a confirmé que pour de bon, en Playoffs, tout était possible !

 

 

Le chiffre : 25

 

Le nombre de points inscrits par le duo Casper WARE – DeMarcus NELSON dans la deuxième mi-temps, sur les 35 marqués au total par l’ASVEL.

Le match en chiffres

 

MONACO 69 – 72 ASVEL

(11-23, 19-14, 19-18, 20-17)

 

Pour Monaco : 27/78 aux tirs (34.6%) dont 7/27 à trois points (25.9%), 8/14 aux lancers-francs (57.1%), 44 rebonds dont 23 offensifs, 12 passes décisives, 7 balles perdues, 24 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 23/51 aux tirs (45.1%) dont 4/14 à trois points (28.6%), 22/26 aux lancers-francs (84.6%), 36 rebonds dont 6 offensifs, 14 passes décisives, 16 balles perdues, 21 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

Monaco : Billy OUATTARA (20), Dee BOST (12), Brandon DAVIES (9), Jamal SHULER (7), Amara SY (6), Sergii GLADYR (6), Zach WRIGHT (5), Nik CANER-MEDLEY (2), Bangaly FOFANA (2)

 

ASVEL : Casper WARE (18), DeMarcus NELSON (15), Nicolas LANG (10), Livio JEAN-CHARLES (9), David ANDERSEN (8), Charles KAHUDI (7), Darryl WATKINS (3), Amine NOUA (2)

mvp

Playoffs – 1/4 de finale – Matchs 1

 

Strasbourg 92 – 102 (A2P) Pau-Lacq-Orthez

Monaco 69 – 72 ASVEL

 

Mardi 23 mai

20h30 : Chalon-sur-Saône – Le Portel

20h30 : Nanterre – Paris-Levallois

Prochain match

 

Mercredi 24 mai à 20h30

 

ASVEL MONACO

 

Playoffs – 1/4 de finale – Match 2

 

Astroballe

Vous pourriez aussi aimer

Comment leur en vouloir ?

Battue d’un rien à Strasbourg (70-69), l’ASVEL voit son aventure s’arrêter au bout du suspense du match 5 de sa demi-finale. Avec énormément de déception mais la tête haute !   On savait...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

La plus grande des batailles !

Cette demi-finale à rebondissements entre Strasbourg et l’ASVEL se jouera sur quarante minutes, le temps d’un match 5 aux allures de bataille ultime (ce vendredi à 19h). Oublier le passé, mettre de côté...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Tout se jouera au Rhénus

Battue par Strasbourg (64-68), l’ASVEL devra aller chercher sa qualification pour la finale vendredi soir au Rhénus. Le suspense jusqu’au bout du bout…   Une fois encore, et sans surprise, tout s’est joué...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail