IMG_0334
L’ASVEL relance tout !

Magnifique, l’ASVEL n’a fait qu’une bouchée de Strasbourg (90-69) et revient à 2-1 dans cette Finale du championnat de France. Il faudra refaire le coup samedi à l’Astroballe (20h30) pour aller disputer une cinquième manche au Rhénus.

 

Quelle soirée à l’Astroballe ! La Green Team a affiché son plus beau visage pour relancer totalement le suspense dans cette finale en surclassant la SIG. Avec deux shoots extérieurs de Rodrigue BEAUBOIS puis Kyle WEEMS, les Alsaciens prenaient pourtant un bon départ (7-12, 4è), mais les rotations villeurbannaises, très vite appelées par JD.JACKSON, apportaient la touche en plus. Agressifs et intenses, Trenton MEACHAM d’abord, Darryl WATKINS ensuite, puis surtout un exceptionnel David LIGHTY mettaient Strasbourg à terre, à l’issue d’un incroyable 22-2 (29-14, 12è) ! Si Strasbourg maintenait la tête hors de l’eau avec son adresse extérieure, Casper WARE lui remettait un coup sur la tête, en inscrivant huit points de suite pour laisser son équipe logiquement devant à la pause (43-30).

 

Deux paniers de Livio JEAN-CHARLES et Charles KAHUDI mettaient de nouveau l’ASVEL sur la bonne voie dès la reprise, et Casper WARE y allait même d’un tir à trois points, et avec la planche (52-32, 24è). Le moment choisi par la SIG pour jouer son va-tout. Avec Rodrigue BEAUBOIS en détonateur, puis Tony TAYLOR au relais d’un Louis CAMPBELL sorti sur blessure (abdominaux), le finaliste de l’Eurocoupe grappillait son retard et semait un peu de doute dans les esprits villeurbannais (56-48, 28è). Des doutes qui se dissipaient bien vite, Trenton MEACHAM dans un premier temps, puis Casper WARE, d’un nouveau tir à trois points (et avec la planche !) regonflant l’écart villeurbannais à la fin du troisième quart-temps (66-50). A nouveau sereine, l’ASVEL pouvait laisser venir dans ces dix dernières minutes. Elle s’appuyait sur l’adresse extérieure de Trenton MEACHAM, Nicolas LANG ou encore Charles GALLIOU, bien décidé à profiter de la fête, pour faire exploser définitivement une Astroballe comblée à l’idée de revenir, dès samedi, pour un Episode 4 à ne rater sous aucun prétexte.

 

Crédit photos : Arthur VIGUIER

Le match en chiffres

 

ASVEL 90 – 69 STRASBOURG

(24-14, 19-16, 23-20, 24-19)

 

Pour l’ASVEL : 33/64 aux tirs (52%) dont 13/25 à trois points (52%), 11/15 aux lancers-francs (73%), 35 rebonds dont 10 offensifs, 20 passes décisives, 7 balles perdues, 22 fautes personnelles

 

Pour la SIG : 23/54 aux tirs (43%) dont 9/21 à trois points (43%), 14/20 aux lancers-francs (70%), 30 rebonds dont 9 offensifs, 11 passes décisives, 12 balles perdues, 18 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : David LIGHTY (20), Casper WARE (19), Trenton MEACHAM (13), Nicolas LANG (8), Livio JEAN-CHARLES (7), Darryl WATKINS (6), Charles KAHUDI (6), David ANDERSEN (5), Charles GALLIOU (3), Amine NOUA (2), Alex CHASSANG (1)

 

SIG : Tony TAYLOR (16), Rodrigue BEAUBOIS (14), Mardy COLLINS (13), Bangaly FOFANA (8), Kyle WEEMS (7), Paul LACOMBE (3), Jérémy LELOUP (3), Romain DUPORT (3), Matt HOWARD (2)

Le chiffre : 2,86

 

Le ratio passes décisives (20) – balles perdues (7) de l’ASVEL ce soir, principale explication d’une performance collective de haut niveau (111 d’évaluation)

Le programme de la série

 

Episode 1

Strasbourg 80 – 73 ASVEL

 

Episode 2

Strasbourg 73 – 61 ASVEL

 

Episode 3

ASVEL 90 – 69 Strasbourg

 

Episode 4

Samedi 11 juin (20h30) : ASVEL – Strasbourg

 

Epilogue (si nécessaire)

Mardi 14 juin (20h30) : Strasbourg – ASVEL

Les réactions

 

JD.JACKSON


 

« On a joué notre basket, Strasbourg n’a pas été dans le rythme dès l’entame et on les a distancés petit à petit grâce à notre dureté, et ça a vite enflammé la salle. Et puis il faut dire qu’en attaque pour nous, c’était le jour et la nuit avec les deux premiers matchs, on a joué avec de la confiance, une belle circulation de balle, et surtout aucun déchet. C’est ce qui me plaît le plus ce soir, c’est d’avoir été aussi agressif avec aussi peu de balles perdues (7). Les joueurs peuvent être fiers, ils se donnent une chance d’exister encore dans cette Finale mais il faudra aborder le match 4 avec la même urgence.

J’avais aussi changé mon coaching, en décidant de tourner très vite, de partager les fautes pour qu’il y ait tout le temps de l’intensité. Et comme tout le monde était prêt à jouer ce soir, cela a marché. Et puis quand David LIGHTY joue comme cela, tout le monde lui emboîte le pas… Mais je ne suis pas dupe, j’attends maintenant une grosse réaction de la SIG, avec beaucoup plus de hargne et de dureté… »

 

David LIGHTY – 20pts, 3rbs et 4ass en 27min


 

« On a bien parlé avant ce match, en se disant que l’on n’avait plus rien à perdre, qu’il fallait juste tout donner sans rien regretter. Et le président nous avait demandés de nous lâcher, de jouer libérés ! Je pense que l’intensité que l’on a mise a été la clé, le public a vu que l’on était dans un bon jour et nous a poussés à nous surpasser. Mais bon, ce n’est qu’un match et notre ambition est de gagner la série ! »

 

Vincent COLLET – Coach de Strasbourg


 

« Il a manqué beaucoup de choses ce soir, on a sans doute sous-estimé l’ampleur de la réaction des Villeurbannais, on a été surclassé dans l’agressivité et on a perdu trop rapidement notre jeu en étant à l’arrêt et à la recherche de solutions individuelles. On ne pouvait pas faire grand-chose face à la qualité et la détermination de l’ASVEL mais on aurait quand même mieux du aborder ce match. A priori, l’ASVEL n’a pas trop impacté par ses deux défaites au Rhénus, j’espère que ce sera la même chose pour nous. En revanche, la très mauvaise nouvelle de la soirée, c’est la blessure de Louis CAMPBELL et je suis très pessimiste sur sa participation à la suite de la série, comme Paul LACOMBE, qui manquera sans doute le match 4. »

Vous pourriez aussi aimer

Le nouveau jeu LDLC !

LDLC.com , le partenaire majeur de l'ASVEL Basket, revient en force cette saison avec un tout nouveau jeu qui va conséquemment augmenter le pouvoir d'achat des gagnants... 2 spectateurs se lancent en même...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail