????????????????????????????????????
L’ASVEL remet les choses au point

En s’imposant à Orléans (50-70), la Green Team a parfaitement réagi après son revers concédé à Chalon-sur-Saône le week-end dernier. Surtout, elle a retrouvé ce qui fait sa force depuis le début de la saison : sa défense !

 

On a coutume de dire que les bonnes équipes ne perdent jamais deux fois de suite… Bousculée au Colisée, l’ASVEL s’est très bien reprise en allant s’imposer, le plus logiquement du monde, sur le parquet d’Orléans. Charles KAHUDI a été le grand patron villeurbannais (21 points et 5 rebonds), mais tous ses partenaires ont su lui embrayer le pas. Et à l’arrivée, c’est tout le collectif qui s’est montré à son avantage (22 passes décisives – 9 balles perdues) et a largement dominé son sujet.

 

L’ASVEL termine en roue libre

 

Après une entame sérieuse (8-10, 4è), l’ASVEL appuyait une première fois sur l’accélérateur et plaçait un 13-0 à cheval sur la fin du premier et le début du deuxième quart-temps. Une fois de plus, les rotations répondaient présentes et les Villeurbannais dominaient très largement le secteur du rebond. Surtout, Charles KAHUDI se montrait impérial, que ce soit à trois points, aux rebonds, et même au contre face à Marcellus SOMMERVILLE. Dans le sillage de leur ailier International, les protégés de JD.JACKSON faisaient cavalier seul pour obtenir, déjà, une sérieuse avance à la pause (21-38).

 

Et ils ne faiblirent pas au retour des vestiaires ! Kyle MC ALARNEY réussissait un étonnant panier à plus de dix mètres, mais l’ASVEL lui répondait en équipe. Le collectif villeurbannais poursuivait son entreprise de démolition et un 17-4 plus tard, obtenait le plus gros écart du match (28-60, 27è). De manière presque logique, la Green Team desserrait alors son étreinte et terminait en roue libre. Le quatrième quart-temps, qui ne restera pas dans les annales de la LNB, débutait par quatre minutes sans le moindre point, et l’ASVEL, qui avait perdu son adresse, vit l’OLB alléger la note finale.

 

Mais l’essentiel était assuré depuis bien longtemps. Avec cette neuvième victoire en onze matchs, JD.JACKSON et ses hommes préservent leur première place au classement.

 

Crédit photo : Jean-Charles MENGUI

Le match en chiffres

 

ORLEANS 50 – 70 ASVEL

(11-25, 10-13, 17-24, 12-8)

 

Pour l’OLB : 21/54 aux tirs (39%) dont 3/17 à trois points (18%), 5/7 aux lancers-francs (71%), 28 rebonds dont 7 offensifs, 7 passes décisives, 13 balles perdues, 16 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 30/59 aux tirs (51%) dont 5/18 à trois points (28%), 5/6 aux lancers-francs (83%), 34 rebonds dont 9 offensifs, 22 passes décisives, 9 balles perdues, 16 fautes personnelles

 

 

Les marqueurs

 

OLB : Kyle MC ALARNEY (11), Marcellus SOMMERVILLE (9), Chevon TROUTMAN (8), Antoine EITO (5), Luc LOUBAKI (5), Abdoulaye LOUM (5), Darnell HARRIS (5), Antoine MENDY (2)

 

ASVEL : Charles KAHUDI (21), Darryl WATKINS (11), DJ.NEWBILL (9), Edouard CHOQUET (7), Stéphane GOMBAULD (4), Trenton MEACHAM (4), David ANDERSEN (4), Alex CHASSANG (4), David LIGHTY (4), Nicolas LANG (2)
 

Le chiffre : 32

 


 

Le nombre de points d’avance que l’ASVEL compta au milieu du troisième quart-temps (28-60) avant de naturellement baisser d’intensité dans les dernières minutes.

Un homme dans le match : Charles KAHUDI

 


 

Une prestation de haut vol

 

Et dire qu’il était fiévreux… Malade depuis deux jours, Charles KAHUDI a pourtant réussi le meilleur match de sa saison. Dans la foulée d’un premier quart-temps parfait (12 points à 100% et 3 rebonds), il a emmené tout le monde dans son sillage, remplissant à merveille le rôle de « leader » pour lequel l’ASVEL l’a fait venir à l’intersaison. Au final, sa feuille statistique est impressionnante : 21 points à 9/11 aux tirs dont 3/4 à trois points, 5 rebonds, 3 passes décisives, 1 interception, 1 contre et 0 balle perdue pour 28 d’évaluation en 25 minutes. De quoi largement mériter l’ovation que lui a réservé le public de connaisseurs du palais des sports d’Orléans.

Les réactions

 

JD.JACKSON – Coach


 

« Je voulais que l’on retrouve notre identité, que l’on ait une réaction. Je n’ai pas grand-chose à dire à part que je suis très content. Charles a été un vrai leader, dès l’entame, des deux côtés du terrain, et tous les autres ont bien suivi. Mis à part le dernier quart-temps où l’on a levé le pied et un peu arrêté de jouer, je trouve que c’est un excellent match de notre part. On peut rentrer chez nous pour se reposer et travailler, il faut continuer sur cette voie. »

 

 

Charles KAHUDI – 21pts et 5rbs en 25min


 

« Ca faisait deux matchs que défensivement, on n’était plus dans nos standards. Nous avons beaucoup de talents offensifs, mais il fallait absolument maintenir retrouver notre défense. On a pris le match par le bon bout, en ne laissant par Orléans mettre son rythme, sinon, la soirée aurait pu être compliquée. On a été présents dès le début, ça a payé. 22 passes décisives pour 9 balles perdues, c’est un très bon ratio, la balla a bien bougé. Dès que l’on défend ensemble, c’est plus facile pour nous. »

 

 

Pierre VINCENT – Coach d’Orléans


 

« On ne peut pas les laisser entrer si facilement dans le match. On a manqué de précision. Charles KAHUDI a été absolument magnifique ce soir, mais j’aurais voulu qu’on le contrôle un peu plus… Et il a entraîné tout le monde derrière lui. »

Prochain rendez-vous

 

ASVEL – NANTERRE

 

12ème journée de PRO A

 

Dimanche 13 décembre à 17 heures

 

Astroballe

Vous pourriez aussi aimer

Continuer d’avancer !

Face à Varèse, lanterne rouge du groupe, l’ASVEL doit enchaîner pour aller chercher un cinquième succès de suite toutes compétitions confondues. « Ce n’est pas parce que l’on est en confiance qu’il faut relâcher...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

L'ASVEL a dû batailler !

Tout s’est joué dans les dernières secondes et la Green Team a su garder son sang-froid pour battre le CSP Limoges (72-69). Car si elle a survolé les débats en première mi-temps, portée...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Les Espoirs en mal d’adresse

Dans un mauvais jour en attaque (41% de réussite, 2/17 à trois points, 27 balles perdues), les Espoirs de l’ASVEL ont concédé leur quatrième défaite de la saison, logiquement battus par Limoges (43-57)....

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail