ASVEL TV

Voir toutes les vidéos

ASVEL JEUX

hodge-7
L’ASVEL reste courte

Malgré un excellent dernier quart-temps, la Green Team a été battue au Mans (82-74) et concède ainsi une onzième défaite consécutive à Antarès. On ne peut pourtant pas dire que les Villeurbannais ont raté leur entame de match, avec un Darryl WATKINS très vite dominant dans la raquette, et un Casper WARE, placé dans le cinq de départ, qui trouvait l’ouverture à trois points (10-9, 4è). Mais le jeu de l’ASVEL se dérégla vite, après que Nikola DRAGOVIC dût regagner le banc en boitant, victime d’une torsion de la cheville.

 

JD.JACKSON devait « bricoler » en positionnant Bandja SY sur le poste 4, Amine NOUA sur le 5, mais sa formation peinait à trouver le chemin du cercle manceau et accusait neuf longueurs de retard à la fin du premier quart-temps (24-15). L’entrée en jeu de Walter HODGE et une défense retrouvée, à l’image du contre de DeMarcus NELSON sur Petr CORNELIE, lui redonnait des couleurs, mais le MSB finissait fort et Pape Philippe AMAGOU ne ratait rien (36-24 à la pause).

 

Au retour des vestiaires, la situation ne s’arrangeait guère pour le champion de France en titre. L’agacement le gagnait même et Nicolas LANG écopait d’une faute technique (53-32, 26è), qui avait au moins le mérite de réveiller tout le monde. L’adresse à trois points revenait progressivement pour l’ASVEL qui laissait toutefois échapper trop de rebonds offensifs pour pouvoir rester au contact à l’abord des dix dernières minutes (58-44).

 

Un dernier quart-temps au cours duquel la Green Team va jeter ses dernières forces dans la bataille. Avec vingt points de retard à quatre minutes de la fin (73-53, 36è), elle ne lâchait rien et s’appuyait sur Walter HODGE (20 points à 8/9 aux tirs et 4 passes en 27 minutes), Darryl WATKINS (17 points et 12 rebonds) ou encore Casper WARE (12 points et 4 passes) pour installer le doute dans les têtes mancelles (77-70, 39è). Mais Ryan PEARSON gardait son sang-froid dans le money-time pour laisser le MSB devant et se rapprocher désormais à une seule victoire de son adversaire du soir.

 

 

Le chiffre : 89

 

Le pourcentage de réussite de Walter HODGE (8/9 aux tirs, 20 points) qui, pour la première fois depuis le début de la saison, n’avait pas débuté le match dans le cinq de départ.

Le match en chiffres

 

LE MANS 82 74 ASVEL

(24-15, 12-9, 22-20, 24-30)

 

Pour le MSB : 30/66 aux tirs (45%) dont 5/13 à trois points (38%), 17/23 aux lancers-francs (74%), 40 rebonds dont 13 offensifs, 14 passes décisives, 13 balles perdues, 21 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 29/60 aux tirs (48%) dont 8/25 à trois points (32%), 8/14 aux lancers-francs (57%), 31 rebonds dont 8 offensifs, 12 passes décisives, 13 balles perdues, 25 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

MSB : Ryan PEARSON (18), Shannon SHORTER (14), Pape Philippe AMAGOU (14), Will YEGUETE (13), Mouphtaou YAROU (6), Olivier HANLAN (6), Giordan WATSON (4), Mickaël GELABALE (4), Petr CORNELIE (2), Lahaou KONATE (1)

 

ASVEL : Walter HODGE (20), Darryl WATKINS (17), Casper WARE (12), Nikola DRAGOVIC (9), Amine NOUA (5), DeMarcus NELSON (4), Nicolas LANG (3), Charles KAHUDI (2), Bandja SY (2)

PRO A – 24ème journée

 

 

Châlons-Reims 77 – 68 Le Portel

Dijon 61 – 52 Antibes

Hyères-Toulon 71 – 80 Monaco

Cholet 69 – 76 Pau-Lacq-Orthez

Le Mans 82 – 74 ASVEL

Nanterre 67 – 88 Gravelines-Dunkerque

Orléans 78 – 68 Nancy

 

Dimanche 26 mars

18h30 : Strasbourg (14-9) – Chalon-sur-Saône (17-6)

 

Lundi 27 mars

20h30 : Limoges (11-12) – Paris-Levallois (14-9)

Les réactions

 

JD.JACKSON : « On a énormément de changements ces derniers temps et on essaie de mettre des choses en place à l’entraînement pour être cohérent. Mais clairement, on a mal abordé ce match… On a produit deux ou trois minutes de qualité, et après, on est parti dans le n’importe quoi. Sur la fin, on a mis du rythme et de l’envie, on a arrêté de cogiter, on a juste joué au basket ; mais sur les trois premiers quart-temps, il y avait trop de confusion, d’hésitations, de doutes… C’est très frustrant mais il faut vite passer à la suite et sortir un gros match à Tenerife en s’appuyant sur ce que l’on a produit sur la fin. »

 

Charles KAHUDI : « En première mi-temps, on n’a pas été bon tout simplement. On n’était nulle part, on n’avait pas de rythme et ils ont fait ce qu’ils voulaient. Le Mans mérite sa victoire, il n’y a rien à dire là-dessus, à nous de ne pas être autant dans la réaction. »

 

Alexandre MENARD : « Il faut rester humble dans la victoire et avouer que l’on a pris l’ASVEL au bon moment avec tous ses problèmes et ses réajustements d’effectif. On a bien contrôlé pendant trente-cinq minutes avant de se faire peur sur la fin. Tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice, c’est une vraie victoire d’équipe. »

 

Shannon SHORTER : « On avait besoin de cette victoire ! Et même si on a manqué de jambes et que l’on a été trop nerveux sur la fin, les trois premiers quart-temps étaient très bons, on doit s’appuyer là-dessus pour la suite de la saison. »

Prochain match

 

Mercredi 29 mars à 20h30

 

TENERIFE ASVEL

 

BCL – 1/4 de finale retour

 

Pabellón Insular Santiago Martín

Vous pourriez aussi aimer

Ça fait du bien !

Impressionnante, l’ASVEL Basket est allée s’imposer largement à Bourg-en-Bresse (73-96) et a préparé de la meilleure des manières une semaine prochaine capitale, avec Coupe de France et Leaders Cup au menu.    A...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Un derby pour se relancer ?

En déplacement à Bourg-en-Bresse ce samedi (18h45), l’ASVEL Basket voudra repartir de l’avant et effacer la déception de son élimination en EuroCup.    Repartir sur des bases saines et solides. Telle sera la...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

La PRO A devient Jeep® ELITE

La Ligue Nationale de Basket et le constructeur automobile Jeep® ont annoncé officiellement leur partenariat de « naming » du championnat de France, qui prendra effet à la partir de la 21ème journée, le 2...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail