Maccabi-Asvel(1)
L’ASVEL s’est réveillée trop tard

Pour sa première de l’année 2016, la Green Team a clairement manqué de rythme en première mi-temps. Elle a même compté jusqu’à vingt-neuf longueurs de retard dans le troisième quart-temps, avant de réduire l’écart grâce à une belle réaction collective. Mais s’est logiquement inclinée (82-71) sur le parquet du Maccabi Rishon.

 

54-25 dès le début du 3ème quart-temps !

 

JD.JACKSON n’avait pas affiché une énorme confiance avant cette rencontre, craignant particulièrement le retour de la trêve, et redoutant que les absences (Alex CHASSANG et DJ.NEWBILL) et les soucis physiques (Trenton MEACHAM et Charles KAHUDI) ne pèsent lourds face à une équipe israélienne portée par ses joueurs Américains, capables de choses assez fantastiques en attaque. Le coach villeurbannais avait raison de se méfier, il a (malheureusement) eu juste sur toute la ligne… Car malgré l’entame réussie de Charles KAHUDI, finalement bel et bien sur le parquet, ce sont les locaux qui prirent rapidement la direction des opérations. Deux « alley-oops » conclus par Charles WRIGHT donnaient le ton et Mark LYONS se montrait insaisissable (9pts à 100% et 6ass en 8min). La Green Team encaissait un 12-0 que le temps-mort de JD.JACKSON ne parvenait pas à enrayer, et se retrouvait dans les cordes dès la fin du premier quart-temps (29-13).

 

Ses affaires ne s’arrangeaient guère par la suite, Darryl MONROE faisant la loi dans la raquette, et Anthony YOUNGER (à 100% à 3pts) sanctionnant chaque petit retard défensif. L’ASVEL, battue dans le combat, n’arborait pas l’intensité nécessaire en défense, et ne pouvait pas compter sur son adresse, inhabituellement maigre (34% aux tirs dont 1/10 à 3pts à la mi-temps). Tant et si bien qu’elle rejoignait les vestiaires déjà très loin à la marque (46-24). Et ce n’est pas l’entame de la deuxième mi-temps qui dût rassurer le staff villeurbannais… Le Maccabi, toujours solide autour de ses joueurs « US », redémarrait par un 8-1, repoussant l’ASVEL à vingt-neuf longueurs (54-25, 23è) ! Il fallait alors les retours sur le parquet de David LIGHTY, Darryl WATKINS et Edouard CHOQUET pour stopper enfin l’hémorragie.

 

Essentiel, le panier-average soigné

 

Dans leurs pas, la Green Team terminait le troisième quart-temps sur un 10-2, puis entamait la dernière période toujours avec les mêmes bonnes intentions. Ménagé jusque-là depuis la pause, Charles KAHUDI revenait aux affaires et son panier en contre-attaque permettait même à son équipe de revenir à dix points des Israéliens (70-60, 34è). Le Maccabi faisait alors le dos rond et confiait les clés du camion à Mark LYONS, étonnant à la mène. L’ancien pensionnaire de la Chorale de Roanne rendait une copie quasi sans faute (23pts à 9/14 aux tirs dont 3/6 à 3pts et 8ass) et inscrivait deux paniers en déséquilibre pour donner un grand bol d’air frais à sa formation. L’ASVEL avait au moins eu le mérite de jouer le jeu jusqu’à la dernière seconde dans l’optique de réduire l’écart au maximum. Essentiel dans une poule qui s’annonce aussi équilibrée qu’indécise, lorsque l’on sait qu’après deux journées, les quatre équipes se retrouvent à égalité (une victoire et une défaite chacune).

 

Crédit photo : FIBA (Oded KARNI)

Le match en chiffres

 

MACCABI RISHON 82 – 71 ASVEL

(29-13, 17-11, 18-20, 18-27)

 

Pour le Maccabi : 34/56 aux tirs (61%) dont 6/14 à trois points (43%), 8/12 aux lancers-francs (67%), 30 rebonds dont 5 offensifs, 17 passes décisives ,13 balles perdues, 23 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 25/58 aux tirs (43%) dont 7/22 à trois points (32%), 14/20 aux lancers-francs (70%), 30 rebonds dont 10 offensifs, 14 passes décisives, 15 balles perdues, 17 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

Maccabi : Mark LYONS (23), Darryl MONROE (16), Shawn DAWSON (15), Charles WRIGHT (11), Anthony YOUNGER (9), Avraham BEN CHIMOL (8)

 

ASVEL : David ANDERSEN (15), Darryl WATKINS (12), Edouard CHOQUET (11), Charles KAHUDI (11), Nicolas LANG (10), David LIGHTY (10), Livio JEAN-CHARLES (2)

 

 

Un homme dans le match : Livio JEAN-CHARLES

 

Il n’a pu empêcher la défaite de l’ASVEL, mais son retour à la compétition reste une excellente nouvelle. Si les automatismes collectifs mettront un peu de temps à se remettre en place, la condition physique est là pour Livio, qui aura manqué deux mois complets, depuis sa blessure contre Le Havre, en championnat. Indéniablement, sa verticalité va faire du bien à la Green Team dans le secteur du rebond. Reste maintenant au numéro 8 villeurbannais (2pts à 1/2 aux tirs, 5rbs et 2ass en 17min) à retrouver le rythme de deux matchs par semaine.

Le chiffre : 24

 


 

Le nombre de points inscrits par le Maccabi Rishon en contre-attaques, parfois conclues de manière ultra spectaculaire. L’ASVEL a été trop souvent dépassé par la vitesse de la formation israélienne, notamment en première mi-temps.

 

La 2ème journée du 2ème tour

 

Kataja Joensuu 89 – 82 Novo Mesto

Maccabi Rishon 82 – 71 ASVEL

Maccabi-Asvel(1)
Maccabi-Asvel
Prochain rendez-vous

 

ASVEL – CHALONS-REIMS

 

16ème journée de Pro A

 

Samedi 9 janvier à 20 heures

 

Astroballe

Vous pourriez aussi aimer

« J’ai grandi avec l’ASVEL ! »

En parallèle de sa rencontre face à Varèse, mardi soir à l’Astroballe, l’ASVEL accueillait Patrick COMNINOS, le Chief Executif Officer de la BasketBall Champions League. Le patron de cette compétition a expliqué « qu’après…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Le nouveau jeu LDLC !

LDLC.com , le partenaire majeur de l'ASVEL Basket, revient en force cette saison avec un tout nouveau jeu qui va conséquemment augmenter le pouvoir d'achat des gagnants... 2 spectateurs se lancent en même...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail