3x1a2924
L’ASVEL seule en tête !

Vainqueur du PAOK Salonique (70-56), la Green Team profite également de la défaite à domicile de Neptunas pour s’emparer, seule, de la première place du groupe : voilà qui s’appelle une soirée parfaite ! Mais pour cela, les Villeurbannais ont dû batailler face à une formation grecque qui ne leur rendit pas la vie facile du tout. Grâce à leur adresse extérieur tout d’abord, les partenaires de Walter HODGE (13 points, 5 rebonds et 6 passes décisives) prirent les devants, mais durent ensuite gérer le cas Keith CLANTON, omniprésent dans la raquette (10 rebonds à la fin du premier quart-temps, 19 au final !). JD.JACKSON commandait alors un temps-mort bienvenue dans la foulée duquel son équipe, portée par un DeMarcus NELSON créateur, un Darryl WATKINS parfait sur la ligne des lancers-francs (12 points et 9 rebonds) et un Trenton MEACHAM auteur d’un coast-to-coast spectaculaire, plaçait un 11-1 pour virer finalement en tête à la pause (39-33). Mais si son avance flirta avec la barre des dix points (46-37, 24è), l’ASVEL ne parvint jamais à s’échapper dans le troisième quart-temps, l’ancien nancéien Thaddus McFADDEN se chargeant de maintenir le Paok à flots. Elle dût en fait attendre la toute fin de match pour se détacher définitivement au tableau d’affichage. Avec DeMarcus NELSON, toujours aussi précieux, en chef de file (15 points et 9 rebonds), la Green Team affichait une défense collective d’une solidarité incroyable pour filer vers son premier succès de l’année. De quoi parfaitement lancer 2017 !

 

 

Zoom sur… KINGO !

 

La cerise sur le gâteau ! Pour couronner une première soirée de l’année réussie pour l’ASVEL, KINGO y est allé de son incroyable panier ! Alors que l’Astroballe pouvait quasiment déjà célébrer la victoire dans les dernières minutes, le « Roi de l’Astroballe » profita d’un temps-mort pour réussir un tir du milieu du terrain… d’une seule main… et dos au panier ! Résultat : Hot-Dog à volonté jusqu’à épuisement des stocks pour tous les supporters villeurbannais ! Et c’est KINGO qui régale !

 

 

Le chiffre : 88

 

Le nombre de rebonds captés par l’ASVEL sur les deux matchs face au Paok (46 à l’aller, 42 ce soir), pourtant meilleure équipe de la Basketball Champions League dans ce secteur. Mais à deux reprises, c’est la Green Team qui a gagné cette bataille !

Le match en chiffres

 

ASVEL 70 56 PAOK SALONIQUE

(17-16, 22-17, 14-14, 17-9)

 

Pour l’ASVEL : 22/59 aux tirs (37%) dont 5/24 à trois points (21%), 21/32 aux lancers-francs (66%), 42 rebonds dont 12 offensifs, 14 passes décisives, 17 balles perdues, 24 fautes personnelles

 

Pour le PAOK : 20/60 aux tirs (33%) dont 6/20 à trois points (30%), 10/19 aux lancers-francs (53%), 39 rebonds dont 16 offensifs, 8 passes décisives, 18 balles perdues, 27 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : DeMarcus NELSON (15), Walter HODGE (13), Darryl WATKINS (12), Nikola DRAGOVIC (8), Nicolas LANG (8), Bandja SY (6), Trenton MEACHAM (4), Adrian UTER (3), Amine NOUA (1)

 

PAOK : Thaddus McFADDEN (17), Jordan SIBERT (12), Keith CLANTON (11), Zanis PEINERS (8), Evangelos MARGARITIS (5), Antonis KONIARIS (2), Nenad MILJENOVIC (1)

BCL – 11ème journée

 

ASVEL 70 – 56 PAOK Salonique

Usak 96 – 76 Rosa Radom

Neptunas 69 – 73 Oldenburg

Varèse 82 – 88 Ventspils

 

Le classement

1/  ASVEL 20pts ; 2/ Neptunas 19pts ; 3/ Oldenburg 18pts ; 4/ Ventspils 17pts ; 5/ Paok Salonique 16pts ; 6/ Usak 15pts ; 7/ Rosa Radom 14pts ; 8/ Varèse 13pts

 

La prochaine journée

Mardi 10 janvier

18h : PAOK Salonique – Neptunas

18h : Ventspils – ASVEL

18h30 : Rosa Radom – Varèse

20h : Oldenburg – Usak

3x1a2809
kingo-1

Les réactions

 

JD.JACKSON : « Après la trêve de Noël, on est toujours inquiet que l’équipe perde le rythme, mais ce n’était pas le cas même si parfois, c’était assez brouillon. On a été intense, on a joué avec beaucoup d’envie. Vraiment, je suis très content de cette victoire, même si nous sommes tous conscients que l’on devra jouer avec davantage de contrôle dans le futur. Et puis, l’autre bonne chose, c’est la défaite de Neptunas, on a su profiter de la situation. »

 

DeMarcus NELSON : « Le Paok est une équipe très physique, vraiment, ce ne fût pas un match facile du tout pour nous. On a eu une faible adresse aux tirs, on a raté beaucoup de lancers-francs, mais la clé, c’est qu’ils n’ont fait que 8 passes décisives, pour 18 balles perdues. C’est le signe que notre défense est en place ! Parfois, après Noël, c’est facile de faire un non-match, mais on a répondu présent, on a su être très agressif. Ce n’est pas le plus beau match de notre part, on aurait pu faire mieux, mais on a réussi ce que l’on voulait faire. »

 

Soulis MARKOPOULOS : « L’ASVEL a été meilleure que nous et mérite sa victoire. En premier quart-temps, on a été pas mal, mais on a perdu notre concentration ensuite, raté des paniers faciles. On a enchaîné les mauvais choix et du coup, on a marqué très peu de points. Les tirs ont été mal choisis, et on a perdu énormément de ballons qui leur ont donné des paniers faciles. »

Prochain match

 

Mardi 10 janvier à 18h

 

VENTSPILS ASVEL

 

BCL – 12ème journée

 

Olympic Center

Vous pourriez aussi aimer

ASVEL Time : Mai 2017

ASVEL Time : mai 2017 Au programme de ce numéro d'ASVEL Time diffusé sur TLM - Télé Lyon Métropole : interview de JD Jackson retour sur la dernière rencontre de saison régulière à...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

ASVEL Time : le replay

Au programme de cette émission : interview de DeMarcus Nelson et David Andersen, rencontre avec Marie-Sophie Obama, directrice du LYON Basket Féminin, highlights du match ASVEL / HTV Basket et chiffre-clé de la...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail