dragovic-fiba
L’ASVEL toujours en course

Solide vainqueur sur le parquet de Hyères-Toulon (49-61), la Green Team est toujours dans les clous pour aller chercher sa qualification pour la Leaders Cup. Quand la défense, tout va ? En tous les cas, l’ASVEL, pas dans un très bon jour offensivement (37% de réussite aux tirs), a tenu le coup sous son panneau pour ramener du palais des sports de Toulon la huitième victoire de sa saison, sa quatrième à l’extérieur. Mis sur orbite par deux gros dunks de Bandja SY et une excellente entrée en jeu de Trenton MEACHAM, les Villeurbannais plaçaient un 11-1 à cheval sur les deux premiers quart-temps pour prendre les devants. Dominateurs aux rebonds, ils se montraient toutefois maladroits en périphérie (1/11 à la pause) pour pouvoir s’échapper au tableau d’affichage (24-26). Dès la reprise, l’ASVEL perdait Bandja SY (épaule), mais trouvait enfin de l’adresse extérieure avec Nicolas LANG, avant que DeMarcus NELSON, tout en agressivité (9 fautes provoquées), ne s’avère précieux. Et si le HTV, et William HOWARD, tentait bien un rapproché au début de la dernière période (36-43, 32è), c’est Nikola DRAGOVIC (14 points et 10 rebonds), auteur de trois paniers primés en quatre minutes, qui portait l’estocade. Place désormais à la mini-trêve (reprise le 31) pour l’ASVEL. Sauf pour nos sélectionnés pour le All Star Game…

 

 

Le chiffre : 3

 

Le nombre de joueurs villeurbannais qui ont capté au moins neuf rebonds. Nikola DRAGOVIC a signé son premier double-double de la saison (14 points et 10 rebonds) ; Adrian UTER a été maladroit dessous mais a aussi capté 10 rebonds (dont 5 offensifs) ; et Darryl WATKINS n’a pas marqué le moindre point mais a pris 9 rebonds et joué son rôle de dissuasion. Au final, la Green Team, que l’on aurait pu croire malmenée dans ce secteur, a largement remporté la bataille du rebond (47-32).

Le match en chiffres

 

HYERES-TOULON 49 61 ASVEL

(13-15, 11-11, 7-17, 18-18)

 

Pour le HTV : 19/58 aux tirs (33%) dont 3/21 à trois points (14%), 8/10 aux lancers-francs (80%), 32 rebonds dont 7 offensifs, 9 passes décisives, 9 balles perdues, 18 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 22/59 aux tirs (37%) dont 8/27 à trois points (30%), 9/15 aux lancers-francs (60%), 47 rebonds dont 15 offensifs, 14 passes décisives, 14 balles perdues, 16 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

HTV : William HOWARD (11), Ferdinand PRENOM (11), Ryan EVANS (9), Akeem WILLIAMS (5), Maurice ACKER (4), Alex CHASSANG (4), Trevis SIMPSON (2), David MICHINEAU (2), Ike UDANOH (1)

 

ASVEL : Nikola DRAGOVIC (14), Nicolas LANG (13), DeMarcus NELSON (9), Trenton MEACHAM (8), Bandja SY (6), Adrian UTER (5), Walter HODGE (4), Amine NOUA (2)

Prochain match

 

Mercredi 4 janvier à 20h30

 

ASVEL PAOK SALONIQUE

 

BCL – 11ème journée

 

Astroballe

Les réactions

 

JD.JACKSON : « Il n’y a qu’une seule partie qui me frustre ce soir, c’est le côté offensif. Car en défense et aux rebonds, on a été excellent, on a réussi à les mettre à genoux ! Clairement, la première mi-temps a été laborieuse, mais je suis assez satisfait de la deuxième mi-temps. On a trouvé du rythme, le ballon a bougé, et on a continué à faire des stops défensifs. Cette victoire nous remet dans le bon chemin, mais évidemment, on doit faire mieux dans le jeu. Pour la Leaders Cup, on va faire le maximum pour se qualifier, mais on n’a plus toutes les cartes en main. »

 

Trenton MEACHAM : « On a besoin de jouer mieux, mais l’important était de gagner. On perd encore trop de ballons, on doit encore plus partager le ballon, même si c’était beaucoup mieux en deuxième mi-temps. La Leaders Cup est très importante, c’est toujours une opportunité de gagner un trophée. Mais dans notre esprit, on pense vraiment un match après l’autre. »

PRO A – 15ème journée

 

 

Strasbourg 68 – 66 Dijon

Le Mans 65 – 74 Chalon-sur-Saône

Orléans 61 – 86 Monaco

Le Portel 79 – 64 Châlons-Reims

Cholet 67 – 64 Antibes

Nanterre 90 – 81 Nancy

Limoges 88 – 79 Gravelines-Dunkerque

Hyères-Toulon 49 – 61 ASVEL

Pau-Lacq-Orthez 77 – 61 Paris-Levallois

Vous pourriez aussi aimer

Comment leur en vouloir ?

Battue d’un rien à Strasbourg (70-69), l’ASVEL voit son aventure s’arrêter au bout du suspense du match 5 de sa demi-finale. Avec énormément de déception mais la tête haute !   On savait...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

La plus grande des batailles !

Cette demi-finale à rebondissements entre Strasbourg et l’ASVEL se jouera sur quarante minutes, le temps d’un match 5 aux allures de bataille ultime (ce vendredi à 19h). Oublier le passé, mettre de côté...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Tout se jouera au Rhénus

Battue par Strasbourg (64-68), l’ASVEL devra aller chercher sa qualification pour la finale vendredi soir au Rhénus. Le suspense jusqu’au bout du bout…   Une fois encore, et sans surprise, tout s’est joué...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail