3x1a0080
L’aventure continue !

Vainqueur de l’Aris Salonique (81-67), l’ASVEL s’est qualifiée pour les quarts de finale de la Basketball Champions League et poursuit son aventure européenne. Et pour arriver à leurs fins, les Villeurbannais ont d’abord dû se remettre les idées en place, après une entame de match timide (13-22, 7è) et avoir vu les Grecs clore le premier quart-temps avec 69% de réussite (dont 4/6 à trois points). Mais le temps-mort énergique de JD.JACKSON remettait tout en place pour Green Team métamorphosée.

 

Huit minutes trente plus tard, elle avait totalement inversé la tendance, son cinq « défensif » écrasant tout sur son chemin. Bandja SY était impassable en un-contre-un, Trenton MEACHAM (10 points et 3 passes décisives) signait un passage incroyable et Walter HODGE, avec un « 2+1 » enflammait pour de bon l’Astroballe, concluant un fantastique 21-0 (38-25, 27è). Le mal était fait pour l’Aris, qui subissait de toutes parts et ne pouvait que constater la furia villeurbannaise, orchestrée par un Adrian UTER toujours plus efficace (11 points et 6 rebonds).

 

A +15 à la pause (48-33), l’ASVEL ne se relâchait pas pour autant et enfonçait le clou dès la reprise. En chef de file, Nikola DRAGOVIC (16 points à 3/3 à trois points) faisait gonfler l’écart quand la défense villeurbannaise poursuivait son entreprise de démolition, la formation grecque n’inscrivant que cinq paniers en vingt minutes… Le match en poche (69-43), la Green Team pouvait gérer les dix dernières minutes, au cours desquelles Walter HODGE soignait ses statistiques personnelles (19 points et 6 passes décisives) et Amine NOUA se montrait (7 points à 3/5 aux tirs). Elle aura maintenant un œil attentif sur le tirage au sort, qui aura lieu vendredi après-midi.

 

 

Le chiffre : 21

 

Le nombre de points consécutifs inscrits par l’ASVEL à cheval entre la fin du premier et le début du deuxième quart-temps, passant de 17-25 à 38-25. Incontestablement le tournant du match !

 

Crédit photo : AVICOM

Le match en chiffres

 

ASVEL 81 67 ARIS SALONIQUE

(22-25, 26-8, 21-10, 12-24)

 

Pour l’ASVEL : 27/58 aux tirs (47%) dont 9/22 à trois points (41%), 18/21 aux lancers-francs (86%), 31 rebonds dont 9 offensifs, 22 passes décisives, 12 balles perdues, 21 fautes personnelles

 

Pour l’ARIS : 24/57 aux tirs (42%) dont 8/20 à trois points (40%), 11/15 aux lancers-francs (73%), 34 rebonds dont 11 offensifs, 15 passes décisives, 18 balles perdues, 18 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

ASVEL : Walter HODGE (19), Nikola DRAGOVIC (16), Adrian UTER (11), Trenton MEACHAM (10), DeMarcus NELSON (10), Amine NOUA (7), Darryl WATKINS (4), Bandja SY (3), Nicolas LANG (1)

 

ARIS : Will CUMMINGS (17), Michalis TSAIRELIS (12), Thodoris ZARAS (9), Vlado JANKOVIC (8), Michaël JENKINS (6), Vassilis XANTHOPOULOS (5), Justin JACKSON (4), Vassilis KAVVADAS (4), Vassilis SYMTSAK (2)

BCL – 8ème de finale retour

 

ASVEL 81 – 67 Aris Salonique

Banvit 70 – 61 Oldenburg

Le Mans 66 – 68 Sassari

 

Mercredi 8 mars

18h : Neptunas Klaipeda (61) – (73) Ludwigsburg

18h : Besiktas (70) – (75) Pinar Karsiyaka

20h30 : Monaco (68) – (69) AEK Athènes

20h30 : Tenerife (63) – (66) Paok Salonique

20h30 : Avellino (49) – (53) Venise

Prochain match

 

Samedi 11 mars à 18h30

 

ASVEL CHALON-SUR-SAONE

 

PRO A – 22ème journée

 

Astroballe
mvp

Les réactions

 

JD.JACKSON : « Après ce temps-mort en première mi-temps, on a fait une incroyable série en leur mettant une énorme pression. Offensivement, le ballon a bien circulé, on a pu avoir des bons tirs et on a été très efficaces. Sur le début de match, ce n’était pas une question de concentration, je savais les joueurs prêts à faire un grand match, il fallait juste s’adapter en défense. Au tour suivant, il y aura des équipes évidemment très compétitives, mais si on arrive à faire les mêmes efforts, avec la même concentration, la même détermination, on a montré de quoi l’on était capable. C’est excitant de jouer un quart de finale européen, mais cette compétition, on la joue pour la gagner, pas pour jouer un quart de finale. »

 

Bandja SY : « On a fait un match assez sérieux, même si l’on a commencé doucement. On a su ensuite imposé notre jeu, mis de la pression et marqué beaucoup de points sur ballons perdus. A l’arrivée, on a appliqué le plan de jeu, on a fait le match que l’on voulait. »

 

Dimitrios PRIFTIS : « On a eu un bon départ, mais dès que l’ASVEL a durci le ton en défense, notre qualité de jeu a disparu. Ils ont ensuite mis des tirs difficiles et progressivement, on s’est effondré et on n’a même pas existé du tout en deuxième et troisième quart-temps. Bravo à l’ASVEL, ils ont joué deux très bons matchs. Bonne chance à eux pour la suite. »

 

Michaël JENKINS : « Ce fût un match compliqué, une défaite difficile à avaler, il n’y a pas grand-chose d’autre à dire. C’est toujours dur de se faire éliminer d’une compétition. »

Vous pourriez aussi aimer

Un dernier effort

Avant la trêve internationale, l’ASVEL Basket, toujours diminuée par les blessures, voit se présenter à elle un immense défi sur le parquet de Strasbourg (dimanche à 18h30), l’un de ses plus grands rivaux. ...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

ASVEL TIME : Le Replay

Dans ce deuxième numéro de la saison d'ASVEL Time, diffusé sur TLM, l'Américain Justin HARPER est l'invité d'Eric GARCIA et évoque ses premiers pas villeurbannais. Retrouvez également le Président Délégué de l'ASVEL Basket,...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Amine NOUA en Équipe de France !

Dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde 2019, Patrick BEESLEY (Directeur Technique National) et Vincent COLLET (entraîneur de l’Équipe de France masculine) ont retenu 17 joueurs issus du Team France...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail