Lighty CCRB
Le CCRB était en feu !

Incroyablement adroit (58% de réussite), Châlons-Reims a dominé l’ASVEL (82-72), qui a du se passer de Charles KAHUDI. Une deuxième défaite de suite pour les Villeurbannais qui retrouveront l’Astroballe samedi (17h) face à Paris-Levallois pour se relancer dans le sprint final vers les Playoffs. En l’absence de l’un de ses joueurs majeurs, touché au dos, et laissé au repos à Villeurbanne, JD.JACKSON n’avait pas hésité à lancer Casper WARE, arrivé seulement jeudi, dans le cinq de départ. Sans pression, il fît des débuts remarqués… Le nouveau meneur de jeu de l’ASVEL contribua d’ailleurs grandement au fait que son équipe tourna en tête à la fin du premier quart-temps (22-23), réussissant à lui seul 11 points (à 100%).

 

Mais la suite fût plus compliquée pour l’ancien joueur de Tianjin, tout comme pour ses coéquipiers, fortement handicapés par les fautes qui pénalisaient leur secteur intérieur (deux fautes pour David ANDERSEN, Darryl WATKINS et Livio JEAN-CHARLES dès le début du deuxième quart-temps). Face à cela, JD.JACKSON pianotait sur son banc et associait notamment Alex CHASSANG et Amine NOUA dans la raquette, mais le CCRB prenait peu à peu le dessus. Avec une adresse énorme (67% à la pause !), Mickey Mc CONNELL  et ses partenaires plaçaient un 7-0 et rejoignaient les vestiaires logiquement en tête au tableau d’affichage (45-37).

 

La Green Team se devait alors de durcir le ton en défense. Ce qu’elle fît sur les premières possessions. Et comme David ANDERSEN avait réglé la mire, elle revint vite dans les talons de Châlons-Reims, après un 3/3 aux lancers-francs de son pivot australien (50-46, 24è). Moment choisi par les locaux pour accélérer de nouveau, dans le sillage d’un Drew GORDON aussi spectaculaire qu’efficace, et d’un Mickey McCONNELL inarrêtable. Le meneur Américain du CCRB signait un dernier tir extérieur, au buzzer, son deuxième du soir, qui assommait un peu plus l’ASVEL (65-50), parvenue pourtant quelques secondes plus tôt à se remettre d’une vilaine série (0-12).

 

Les Villeurbannais n’avaient alors plus le choix, et retrouvaient de l’allant offensif à l’abord des dix dernières minutes. Trenton MEACHAM trouvait deux fois de suite le chemin du cercle à longue distance, David LIGHTY et Darryl WATKINS concluaient de près et Casper WARE provoquait des fautes (73-68, 36è). Tout près de redresser une situation bien mal embarquée, l’ASVEL se voyait toutefois repoussée, après deux lancers-francs « offerts » à Alex YOUNG, puis deux paniers décisifs de Drew GORDON (15pts et 14rbs) et… Mickey McCONNELL (24pts à 10/11 aux tirs !). Et la longue série de lancers-francs dans la dernière minute ne changera rien à l’issue de ce match.

Le match en chiffres

 

CHALONS-REIMS 82 – 72 ASVEL

(22-23, 23-14, 20-13, 17-22)

 

Pour le CCRB : 31/53 aux tirs (58%) dont 6/12 à trois points (50%), 14/22 aux lancers-francs (64%), 34 rebonds dont 6 offensifs, 12 passes décisives, 12 balles perdues, 18 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 25/61 aux tirs (41%) dont 9/24 à trois points (38%), 13/18 aux lancers-francs (78%), 28 rebonds dont 11 offensifs, 8 passes décisives, 12 balles perdues, 21 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

CCRB : Mickey McCONNELL (24), Drew GORDON (15), Alex YOUNG (13), Michel MORANDAIS (8), Gary FLORIMONT (8), De’Shawn STEPHENS (7), Tiegbe BAMBA (3), Remi LESCA (3), Patrick RICHARD (1)

 

ASVEL : Casper WARE (19), David LIGHTY (14), Trenton MEACHAM (11), David ANDERSEN (10), Darryl WATKINS (10), Edouard CHOQUET (3), Nicolas LANG (3), Amine NOUA (2)

Casper WARE, première prometteuse

 

Lancé dans le grand bain dès le coup d’envoi, le meneur de jeu Américain a été tout sauf timide pour ses débuts. Mis sur orbite par une réussite à trois points, Casper a joué un premier quart-temps parfait (11 points à 100% en 7 minutes) et permis à son équipe de surnager. Alors certes, la suite fût parfois un peu plus brouillonne, mais quoi de plus normal quand l’on sait qu’il n’avait pu s’entraîner que deux fois avec ses nouveaux partenaires. Auteur de 19 points pour sa première avec l’ASVEL, il offrira à coup sûr une solution supplémentaire non négligeable à son coach : « Sur les annonces de système, c’était dur pour lui, c’est normal. Mais globalement, il s’est très bien débrouillé. Et évidemment qu’avec le temps, et le retour de Charles (KAHUDI), on fera mieux collectivement ! »

Les réactions

 

JD.JACKSON – Coach


 

« On n’a pas du tout contrôlé le tempo en première mi-temps, on est retombé dans nos travers, en encaissant un nombre de contre-attaques incroyable sans jamais stopper le jeu, en perdant tous les un contre un… C’était mieux en deuxième mi-temps, on a été plus entreprenants et agressifs, mais on est tombé sur un McCONNELL « in the zone ». Je pense qu’il y avait un peu de fatigue, car on était battus sur la vitesse partout ! Et l’absence de Charles (KAHUDI) a affaibli notre densité physique.

 

C’est une semaine qui fait mal mais on n’a pas d’excuse… Comme Antibes, Châlons-Reims a joué sans pression, était dans un bon soir, mais on n’a pas fait grand-chose non plus pour les en empêcher… C’est frustrant car on était sur une bonne phase, mais on vient de faire trois matchs de qualité très moyenne. On s’est remis dans un trou, on sait par où passe le réveil et comment s’en sortir ! »

 

David LIGHTY – 14pts, 3rbs et 3ass en 34min


 

« Ils ont mis de gros tirs quand ils en avaient besoin. Et McCONNELL, il n’a rien raté non ??? C’est difficile évidemment de rester dans le match quand tu tombes contre une équipe comme ça. Mais bon, on aurait dû trouver des solutions pour leur rendre la vie plus compliquée. Deux défaites, c’est une semaine difficile, mais ce n’est pas la fin du monde, on a toujours notre destin en main. Il faut retourner au travail, redevenir meilleurs ensemble et se concentrer sur le prochain match. »

Pro A – 27ème journée

 

Paris-Levallois 82 – 78 Orléans

Nancy 80 – 64 Dijon

Chalon-sur-Saône 108 – 74 Rouen

Châlons-Reims 82 – 72 ASVEL

Limoges 83 – 66 Antibes

Gravelines-Dunkerque 82 – 78 Cholet

Le Mans 98 – 58 Le Havre

Strasbourg 74 – 77 Nanterre

Lundi (20h30) : Pau-Lacq-Orthez (17-9) – Monaco (19-7)

Prochain rendez-vous

 

ASVEL – PARIS-LEVALLOIS

 

28ème journée de PRO A

 

Samedi 9 avril à 17 heures

 

Astroballe

Vous pourriez aussi aimer

L'ASVEL a dû batailler !

Tout s’est joué dans les dernières secondes et la Green Team a su garder son sang-froid pour battre le CSP Limoges (72-69). Car si elle a survolé les débats en première mi-temps, portée...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Pour regarder vers le haut

Face au CSP Limoges (ce samedi 18h30), l’ASVEL a l’occasion de faire basculer son bilan en positif pour la première fois de la saison en PRO A. Pour cela, les Villeurbannais doivent remporter...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Un coeur gros comme ça !

Fantastique performance de l’ASVEL qui est allée s’imposer (72-79 après prolongation). Voilà qui s’appelle avoir du caractère ! Avec un seul jour pour préparer le match, et toujours privée de Trenton MEACHAM et Charles...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail