????????????????????????????????????
Le grand défi de l’ASVEL

Face à Monaco, premier de la saison régulière et vainqueur de la Leaders Cup au mois de février, la Green Team va devoir élever encore son niveau de jeu si elle veut atteindre sa première finale depuis son titre de 2009. Car la « Roca Team » a tout d’un épouvantail ! Première de la saison régulière (27 victoires pour seulement 7 défaites), quasiment imprenable dans sa salle (une seule défaite de toute la saison, 70-76 contre Strasbourg), elle reste sur une fantastique série de quatorze victoires de suite et surfe sur une vague de confiance absolue qui lui a notamment permis de balayer Nanterre en quart de finale (93-76 et 64-83). Les Villeurbannais, eux aussi convaincants au tour précédent, voient donc un immense challenge se présenter à eux. Pour le relever, il leur faudra être à leur tout meilleur niveau, avec l’espoir de « faire un coup » en Principauté, et ainsi de récupérer l’avantage du terrain avant de revenir à l’Astroballe, le vendredi 27 mai à l’occasion du match 3.

MONACO

 

3. Jamal SHULER (30 ans, 1m91)

5. Aaron CEL (29, 2m03)

6. DJ.COOPER (25, 1m83)

8. Adrian UTER (31, 2m00)

10. Lamine KANTE (29, 2m00)

11. Cyril AKPOMEDAH (37, 2m02)

13. Sergii GLADYR (27, 1m96)

22. Darrel MITCHELL (32, 1m81)

24. Billy OUATTARA (23, 1m92)

31. Jonathan AKA (29, 2m05)

35. Amara SY (34, 2m02)

44. Kyrylo FESENKO (29, 2m16)

 

Coach : Zvezdan MITROVIC

Au match aller

(27 décembre 2015 – 15ème journée)

 

MONACO 78 – 66 ASVEL

(14-19, 18-19, 29-15, 17-13)

 

Pour Monaco : Billy OUATTARA (14), Amara SY (14), Adrian UTER (13), Jamal SHULER (10), Aaron CEL (8), Cyril AKPOMEDAH (8), Sergii GLADYR (5), Darrel MITCHELL (4), Larry DREW (2)

 

Pour l’ASVEL : David ANDERSEN (16), Nicolas LANG (14), Charles KAHUDI (12), David LIGHTY (10), Darryl WATKINS (7), DJ.NEWBILL (3), Edouard CHOQUET (2), Stéphane GOMBAULD (2)

Le chiffre : 20

 

Cela vingt ans que l’ASVEL n’a plus disputé une série en cinq manches. La dernière fois remonte à la finale de 1996, perdue contre Pau-Orthez (2-3).

Pour réserver vos places pour le match, cliquez sur le lien suivant

ASVEL

 

2. Casper WARE (26 ans, 1m78)

7. Trenton MEACHAM (30, 1m90)

8. Livio JEAN-CHARLES (22, 2m04)

9. Nicolas LANG (26, 1m95)

11.Charles GALLIOU (20, 2m02)

12.Amine NOUA (19, 1m99)

13. David ANDERSEN (35, 2m13)

16. Alex CHASSANG (21, 2m05)

18. Edouard CHOQUET (28, 1m88)

22.Darryl WATKINS (31, 2m11)

23. David LIGHTY (27, 1m95)

28. Charles KAHUDI (29, 1m97)

 

Coach : JD.JACKSON

Au match retour

(16 avril 2016 – 29ème journée)

 

ASVEL 67 – 74 MONACO

(14-20, 16-12, 14-22, 23-20)

 

Pour l’ASVEL : Casper WARE (21), David ANDERSEN (11), Trenton MEACHAM (9), David LIGHTY (8), Darryl WATKINS (7), Nicolas LANG (5), Livio JEAN-CHARLES (4), Charles KAHUDI (2)

 

Pour Monaco : Jamal SHULER (17), Amara SY (13), Adrian UTER (10), Aaron CEL (8), Billy OUATTARA (8), DJ.COOPER (7), Sergii GLADYR (5), Darrel MITCHELL (4), Jonathan AKA (2)

Le programme de la série

 

Match 1 le dimanche 22 mai à Monaco (20h30)

Match 2 le mardi 24 mai à Monaco (20h30)

Match 3 le vendredi 27 mai à l’Astroballe (21h)

Match 4 (éventuel) le dimanche 29 mai à l’Astroballe

Match 5 (éventuel) le mardi 31 mai à Monaco

????????????????????????????????????

3 questions à…

Gaetan MULLER

 

« Tout est mental »

 

On t’imagine heureux du visage affiché par l’ASVEL en quart de finale ?

 

« Oui, on a été très adroit, on a bien joué, mais surtout, et c’est le plus important, on a joué en équipe. Tout le monde a participé offensivement et défensivement, a adhéré au projet. C’est très important pour nous, car on sait que l’on ne peut gagner que comme ça ! Mais ça prouve que tout est mental, quand on joue en confiance et relâché, on a l’impression de retrouver nos soldats ! »

 

En demi-finale, Monaco part favori ?

 

« Oui, tout à fait ! Ils sont premiers du championnat, et n’ont plus perdu depuis très longtemps. De dire le contraire, ce serait faux mais aussi très présomptueux de notre part. Pourtant, on va y aller avec nos armes et tout faire pour plus que bien figurer. Ca va être très compliqué, mais pas impossible, à condition que chacun élève encore son niveau de jeu. »

 

Tu as eu peur quand Charles KAHUDI s’est blessé ?

 

« Oui, forcément. Quand notre leader s’effondre, on se demande ce qui se passe… Mais finalement, il y a plus de peur que de mal et c’est tant mieux car il est très important ! Mais en même temps, quand il s’est blessé, on a ressenti une sorte de mobilisation des troupes pour tenir et passer le cap. Ce côté fédérateur est crucial, ce sont les fondamentaux de notre équipe ! »

Equipe finale

Vous pourriez aussi aimer

Parés au choc !

Sept mois après s’y être imposée en quarts de finale des Playoffs, l’ASVEL revient au Colisée de Chalon-sur-Saône, pour un derby très excitant, face à l’une des équipes les plus détonantes de ce...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

« J’ai grandi avec l’ASVEL ! »

En parallèle de sa rencontre face à Varèse, mardi soir à l’Astroballe, l’ASVEL accueillait Patrick COMNINOS, le Chief Executif Officer de la BasketBall Champions League. Le patron de cette compétition a expliqué « qu’après…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail