????????????????????????????????????
« Leur mettre le doute »

Edouard CHOQUET va retrouver Limoges, sa ville natale, ce samedi (20h30). Le meneur de jeu, épatant pour sa première saison en PRO A ne cache pas son admiration pour Beaublanc, « une salle unique en France », et revient sur ses premiers mois à l’ASVEL. « Si on continue comme ça, il n’y a pas de raison que l’on n’y arrive pas ! »

Edouard, j’imagine que tu avais coché ce match sur ton calendrier. C’est particulier pour toi de retrouver Limoges ?

 

« Oui, ça l’est toujours, même si ce n’est pas la première fois que j’y retourne. Quand ils sont redescendus en PRO B, j’ai beaucoup joué contre eux, on a même fait une série de Playoffs très tendue avec Fos… Donc j’en ai pris une sorte d’habitude. Mais Limoges reste ma ville d’enfance, j’ai réservé pas mal de places pour la famille et les amis. Je ne pourrais pas en avoir pour tout le monde, mais je ferais le maximum ! »

 

Beaublanc est une salle à part non ?

 

« Ce n’est pas pour faire le Limougeaud chauvin, mais en France, il n’y a rien de comparable. Grâce à leur public, ils sont capables de se transcender sur le terrain, et la salle est très impressionnante dans un bon soir. Mais bon, ça peut aussi être tout ou rien… Quand il y a un peu de pression, ça peut vite se retourner et les choses de devenir compliquées pour les joueurs. »

 

Le CSP que tu as connu en 2004-2005 et celui d’aujourd’hui ont-ils encore des points communs ?

 

« A part la salle, le public, et deux ou trois personnes dans les couloirs, tout a presque changé. »

« Le CSP aura plus de pression que nous »
????????????????????????????????????

Son parcours


 

2004-2005 : Limoges (N1)

2005-2007 : Bordeaux (N1)

2007-2011 : Le Portel (Pro B)

2011-2015 : Fos-sur-Mer (Pro B)

2015-2016 : ASVEL

 

Ses stats à l’ASVEL


 

Pro A (8 matchs) :

4pts, 1.9rbs et 2ass en 13.8min

 

FIBA CUP (5 matchs) :

7.8pts, 3rbs et 2.6ass en 18.2min

????????????????????????????????????

Samedi soir, qui sera favori selon toi ?

 

« Ne serait-ce que parce qu’ils jouent à domicile, je dirais Limoges. Mais le rôle d’outsider nous plaît aussi, on a tout à gagner ! Le CSP aura plus de pression que nous, si on arrive à leur mettre vite le doute dans leurs têtes, on peut faire une vraie perf’. »

 

La clé quand on se déplace à Limoges, c’est d’être fort mentalement ?

 

« Il faudra très bien démarrer le match et les mettre sous pression. Leur montrer que l’on n’est pas impressionné, que l’on est bien dans notre sujet ! »

« On a un groupe qui vit bien, et ça, c’est la base de tout ! »

La défaite, sans conséquence, à Mons ce mardi (89-81) n’a pas brisé votre confiance ?

 

« A choisir, on préférait largement perdre à Mons qu’à Limoges… En Belgique, le contexte était particulier : nous on était, à moins d’une catastrophe, quasiment sûrs d’être premiers ; et eux jouaient leur qualification sur ce match. On est tombé sur une équipe surmotivée, avec un public très chaud… Disons que cette défaite est sans gravité, mais qu’elle nous remet en questions. Cela nous prouve que si l’on n’est pas à 100% de concentration et d’implication, on s’expose. »

 

Elle vous enlève aussi peut-être un peu de pression avant de jouer le CSP ?

 

« Au moins on n’a plus cette étiquette d’équipe qui gagne tout et que l’on veut faire tomber. C’est peut-être un mal pour un bien, à l’image de la défaite contre Cholet (57-58) en début de saison. »

On est à peu près au quart du championnat. C’était difficile de penser meilleur départ pour la Green Team…

 

« Une seule défaite en championnat, une qualification en coupe d’Europe, si on nous l’avait dit en début de championnat, on aurait signé tout de suite. On a un groupe qui vit bien, et ça, c’est la base de tout ! Français et Américains s’entendent parfaitement, il y a une réelle envie de travailler, on est tous tourné vers le même objectif et personne ne tire la couverture à lui. Alors, certes, on n’est qu’au quart du championnat, et on a eu un calendrier assez clément, mais en général, c’est une recette qui fonctionne bien à long terme ! Si on continue sur cette voie, il n’y a aucune raison que l’on n’y arrive pas. »

????????????????????????????????????

Personnellement, que retires-tu de ces trois premiers mois à l’ASVEL ?

 

« Beaucoup de positif ! Pour moi, c’était un vrai challenge de rejoindre un aussi grand club. Après, je suis tombé dans une équipe qui gagne, avec des mecs qui m’aident, qui m’écoutent, donc la situation est idéale. J’ai réussi à sortir quelques matchs intéressants qui m’ont donné de la confiance pour la suite. J’ai trouvé ma place dans cette équipe et je m’y sens bien. Pourvu que ça dure ! »

 

Crédit photos : Jean-Charles MENGUI

Vous pourriez aussi aimer

A vos votes !

Depuis ce mardi, il est possible de voter pour envoyer les deux joueurs de son choix disputer le All Star Game, le 29 décembre prochain, à l’AccorHôtels Arena de Paris. Supporters de l’ASVEL,…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Captain Meacham : forfait

L’ASVEL Basket est au regret d’annoncer la blessure de son meneur de jeu Trenton Meacham. Touché à la main, le capitaine de la Green Team sera forfait au moins 8 semaines. Des examens...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail