livio
Livio revient aussi !

Après Casper WARE et David ANDERSEN, un troisième champion de France en titre fait son retour au sein de la Green Team pour tenter de lui permettre de défendre son titre conquis en juin dernier. Livio JEAN-CHARLES (23 ans, 2m05), qui vient de terminer la saison de D-League avec les Austin Spurs (9.9pts, 5.6rbs, 1.5ass, 1.4blk en 25.1min), est de retour à l’ASVEL, où il passa cinq saisons (2011 à 2016), fût élu meilleur jeune de PRO A en 2013 et drafté en 28ème position par la NBA la même année. L’intérieur guyanais arrivera en début de semaine prochaine et pourrait être aligné dès dimanche, lors du déplacement de l’ASVEL à Monaco.

 

 

Livio, qu’est-ce qui a motivé ton retour à l’ASVEL ?

 

« Comme vous le savez, on n’a pas réussi à se qualifier pour les Playoffs avec les Austin Spurs. Et l’opportunité de pouvoir venir jouer ici m’a été proposée… Evidemment, j’ai sauté sur l’occasion ! »

 

Défendre un titre de champion, qu’est-ce que cela a de particulier ?

 

« Tout d’abord, c’est dur d’être champion. Mais pouvoir le défendre, c’est vraiment une chance. Quand on trouve le Graal, on veut forcément le garder dans la famille et essayer de le transmettre de génération en génération. »

 

Quel regard portes-tu sur ta saison aux Etats-Unis ?

 

« Forcément, j’ai été déçu d’être coupé si près de la porte d’entrée… Cependant ma saison en elle-même n’as pas été décevante. Je dirais même encourageante. J’ai appris beaucoup sur moi, sur mon jeu et sur ce qu’il fallait que je travaille. Comme on dit : « quand la vie te donne des citrons, fais-en une limonade ! »

 

As-tu suivi régulièrement les résultats de l’ASVEL ?

 

« Pour être honnête, je n’ai pas le souvenir d’avoir vu un début match. En revanche, des fins de match et des Highlights oui ! Mais sinon oui bien sûr, j’ai suivi tous les résultats et statistiques de chaque match. »  

 

Tu passes du #8 au #93. Pourquoi ?

 

« Déjà, je ne pouvais évidemment pas avoir le 8 car Adrian UTER le porte cette saison. Je porte donc le 93 pour plusieurs raisons. Comme vous avez pu suivre l’actualité, la Guyane (code département 973), ma terre de cœur et natale, est en plein conflit pour son développement et pour la résolution de ses problèmes de criminalité. Mon père qui a toujours été mon modèle, portait le numéro 7. Enfin je suis de la génération 93… C’était donc le numéro parfait pour faire un clin d’œil à ma génération, à mon père et surtout montrer mon soutien à ma Guyane natale. »

 

En quoi tu as changé depuis ton départ en juin ?

 

« Comme je le disais précédemment j’ai appris beaucoup sur moi et mon jeu et j’espère pouvoir aider l’ASVEL grâce à cela. Après, je suis la même personne en dehors du terrain. J’ai les mêmes amis, la même famille et la même copine. Et je serais aussi jovial que je l’étais en juin ! »

 

Casper WARE, David Andersen et toi êtes tous partis en juin, mais sont tous revenus à Villeurbanne. Cela signifie quoi selon toi ?

 

« Tout simplement que l’ASVEL, c’est comme une famille ! Et on est toujours content de pouvoir retrouver sa famille et de passer du temps avec elle ! »

Vous pourriez aussi aimer

L’ASVEL libère Bandja SY

L’ASVEL Basket vous annonce la rupture de contrat amiable avec Bandja SY. Arrivé l’été dernier au club, l’ailier formé à New Mexico State a exprimé le souhait de quitter le club à l’intersaison,…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

L’ASVEL engage Alpha KABA !

Le pivot Français Alpha KABA rejoint l’ASVEL Basket pour les trois prochaines saisons. Passé par Blois, cet intérieur prometteur (21 ans, 2m08) a terminé sa formation à l’Elan Béarnais, avant de rejoindre le...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Justin HARPER à l’ASVEL !

L’ASVEL Basket enregistre l’arrivée de l’Américain Justin HARPER pour la saison prochaine. Ce poste 4, qui aura 28 ans cet été, arrive en provenance des Etats-Unis, où il a partagé sa saison entre...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail