????????????????????????????????????
Monaco recolle

Vainqueur d’un match à suspense (67-61), l’AS Monaco Basket égalise à une manche partout dans cette demi-finale. Mais l’ASVEL a désormais deux rencontres de suite à l’Astroballe (vendredi et dimanche) pour arracher la série !

 

Le coup parfait est passé, cette fois, tout près. Les Villeurbannais ont de nouveau affiché les valeurs nécessaires en Playoffs, mais cela n’a pas suffi. Pourtant, leur entame de match était, comme lors du match 1, idéale. Ils démarraient par 2’20 sans encaisser le moindre point et s’appuyaient sur l’adresse extérieure de Nicolas LANG et Charles KAHUDI pour prendre les devants (6-14, 7è), le seul bémol étant les deux fautes personnelles rapides concédées par Casper WARE. A son relais, Trenton MEACHAM entrait bien dans son match et l’ASVEL virait logiquement en tête à la fin du premier quart-temps (11-18), malgré un dernier panier, d’abord annulé, puis finalement accordé à Jamal SHULER.

 

L’attaque monégasque se mettait peu à peu en place et le leader de la saison régulière prenait les devants à la suite d’un panier extérieur de Sergii GLADYR (21-20, 12è). Dans la minute suivante, l’Ukrainien écopait d’une faute technique, imité dans la foulée par son coach Zvezdan MITROVIC. Charles KAHUDI sanctionnait sur la ligne des lancers-francs et Trenton MEACHAM, en périphérie, enfonçait le clou (22-29, 15è). Toujours muet, David ANDERSEN sortait alors de sa boîte et signait deux paniers de suite à trois points pour donner dix longueurs d’avance à la Green Team (27-37). Un matelas malheureusement gâché lors de deux ultimes minutes de feu de Monaco, conclues par cinq points de DJ.COOPER (37-37 à la pause).

 

Après la reprise, le combat s’intensifiait. David ANDERSEN continuait son numéro mais la Roca Team profitait des fautes villeurbannaises pour inscrire la majorité de ses points sur la ligne des lancers-francs (47-43, 24è). Charles KAHUDI et Jamal SHULER se faisaient une belle frayeur après un accrochage, David LIGHTY trouvait la mire à l’extérieur, Aaron CEL lui répondait sur l’action suivante, et l’ASVEL restait concentrée et dans le coup au tableau d’affichage à la fin du troisième quart-temps (55-53).

 

Les Monégasques perdaient ensuite sur blessure Billy OUATTARA (mollet) quand Nicolas LANG, auteur de quatre points de suite, rejoignait lui aussi le banc après avoir heurté violemment les gradins (dos). Pendant ce temps, la Green Team tenait toujours aussi bien le choc en défense (3’30 sans prendre de point) et David ANDERSEN lançait même Livio JEAN-CHARLES en contre-attaque (57-60, 37è). Mais Monaco n’est pas l’une des meilleures attaques du championnat pour rien, et malgré la défense héroïque des joueurs de JD.JACKSON, et notamment de Darryl WATKINS (3 contres), Sergii GLADYR réussissait un magnifique shoot dans le corner à l’abord de la dernière minute, puis Jamal SHULER, lui aussi, marquait un panier ultra important. Sonné par un 0-8 pour finir le match, l’ASVEL s’inclinait finalement. Elle sera de retour devant son public vendredi et dimanche pour deux matchs au cours desquels l’Astroballe devra être en feu.

Le match en chiffres

 

MONACO 67 – 61 ASVEL

(11-18, 26-19, 18-16, 12-8)

 

Pour Monaco : 19/57 aux tirs (33.3%) dont 7/23 à trois points (30.4%), 22/26 aux lancers-francs (84.6%), 34 rebonds dont 12 offensifs, 12 passes décisives, 12 balles perdues, 24 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 21/53 aux tirs (39.6%) dont 6/13 à trois points (46.2%), 13/18 aux lancers-francs (72.2%), 36 rebonds dont 11 offensifs, 15 passes décisives, 16 balles perdues, 24 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

Monaco : Jamal SHULER (16), DJ.COOPER (14), Sergii GLADYR (11), Aaron CEL (8), Adrian UTER (7), Amara SY (4), Billy OUATTARA (3), Darrel MITCHELL (3), Jonathan AKA (1)

 

ASVEL : David ANDERSEN (12), Charles KAHUDI (11), Nicolas LANG (9), David LIGHTY (8), Livio JEAN-CHARLES (8), Trenton MEACHAM (7), Darryl WATKINS (5), Casper WARE (1)

Prochain rendez-vous

 

ASVEL – MONACO

 

Playoffs – Demi-finale – Match 3

 

Vendredi 27 mai à 21 heures

 

Astroballe

Livio JEAN-CHARLES (au micro de MCS)


 

« C’est frustrant, rageant, car on passe à côté sur des détails qui font la différence en fin de match. »

 

Le chiffre : 4

 

L’écart maximum relevé en deuxième mi-temps, avant les trois derniers lancers-francs anecdotiques d’Aaron CEL, après la sirène. Avant cela, on avait compté huit égalités et sept changements de leader. Vous avez dit serré ?

Playoffs – Demi-finales

 

Matchs 1

Strasbourg 85 – 64 Le Mans

Monaco 67 – 73 ASVEL

 

Matchs 2

Strasbourg 80 – 77 Le Mans

Monaco 67 – 61 ASVEL

 

Matchs 3

Jeudi 26 mai (20h30) : Le Mans – Strasbourg

Vendredi 27 mai (21h) : ASVEL – Monaco

 

Match 4

Dimanche 29 mai (20h30) : ASVEL – Monaco

Vous pourriez aussi aimer

« J’ai grandi avec l’ASVEL ! »

En parallèle de sa rencontre face à Varèse, mardi soir à l’Astroballe, l’ASVEL accueillait Patrick COMNINOS, le Chief Executif Officer de la BasketBall Champions League. Le patron de cette compétition a expliqué « qu’après…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Le nouveau jeu LDLC !

LDLC.com , le partenaire majeur de l'ASVEL Basket, revient en force cette saison avec un tout nouveau jeu qui va conséquemment augmenter le pouvoir d'achat des gagnants... 2 spectateurs se lancent en même...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail