????????????????????????????????????
Ne pas laisser planer le doute

Trois jours après sa défaite à Chalon-sur-Saône, l’ASVEL enchaîne par un nouveau déplacement compliqué, à Orléans (ce mardi 20h), autre équipe en confiance lorsqu’elle évolue devant son public.

 

Lorsque les Villeurbannais avaient quitté l’Astroballe après leur défaite contre Cholet, le 6 octobre dernier (57-58), il y avait beaucoup de frustration. Mais leur rebond n’en avait été que plus spectaculaire, enchaînant derrière par sept semaines complètes d’invincibilité. Désormais en tête du championnat, ils vont devoir ce mardi, à nouveau montrer qu’ils maîtrisent parfaitement l’art de la réaction. « On doit refuser d’apprendre à perdre ! » a d’ailleurs immédiatement expliqué JD.JACKSON, lors de la traditionnelle conférence de presse de veille de match. « Chalon-sur-Saône a fait un gros match d’attaque, mais quoiqu’on en dise, on a été « complice » de cela, en leur laissant trop de libertés. »

 

L’importance de l’entame de match

 

Sous entendu, des erreurs à ne surtout pas commettre deux fois de suite, au moment d’effectuer un deuxième déplacement de rang. Cette fois-ci, à Orléans, là où seul… Chalon-sur-Saône est parvenu à s’imposer cette saison. « Ce sont deux équipes qui ont à peu près le même style, explique Edouard CHOQUET, auteur d’un joli 4/5 à trois points au Colisée. Contrairement à notre match à Chalon, il faudra vite prendre la main, leur mettre la pression et les empêcher de jouer leur jeu. » Soigner son entame, comme c’eût été le cas, notamment, à Limoges (0-5 puis 3-17, 7è), pour que le doute ne plane pas dans les têtes villeurbannaises. « Quand on répète des matchs tous les trois jours comme c’est le cas en ce moment, les premières minutes sont capitales. Il faut tout de suite marquer les esprits », espère un JD.JACKSON loin d’être alarmiste après le revers face à l’Elan : « Il faut être nous-mêmes. Quand on est dans notre registre, on est dur à battre ! »

 

Crédit photos : Jean-Charles MENGUI

Du côté de l’OLB :

 


 

Une machine bien huilée

 

Sauvé de justesse la saison dernière, Orléans a cette fois-ci, bien entamé son championnat, profitant notamment d’une grosse solidité dans son palais des sports (une seule défaite, 71-77 contre Chalon-sur-Saône). Avides d’espaces, capables de mettre beaucoup de rythme dans un match et solides dans la peinture, les Orléanais présentent un effectif complet, qui s’est déjà offert le scalp de Strasbourg (69-63). Et comme toujours avec Orléans, chaque oubli défensif pourrait coûter cher (47.6% à 3pts pour Kyle MAC ALARNEY, 45,2% pour Darnell HARRIS)…

Le chiffre : 2

 


 

C’est contre Orléans que l’ASVEL a remporté les deux derniers titres de son palmarès : le championnat en 2009 (55-41) et la semaine des As en 2010 (70-69).

 

????????????????????????????????????

Rebond attendu pour Alex CHASSANG et l'ASVEL, après sa défaite à Chalon-sur-Saône

La saison dernière

(23 décembre 2014 – 14ème journée)

 

ORLEANS 72 – 78 ASVEL

(19-20, 18-20, 17-14, 18-24)

 

Les marqueurs pour l’ASVEL : Ahmad NIVINS (26), David LIGHTY (20), David ANDERSEN (13), Amara SY (11), Taurean GREEN (6), Alex CHASSANG (2)


Le joueur à suivre : Chevon TROUTMAN

 


 

Que de souvenirs !

 

Il fût l’un des plus grands talents offensifs que l’ASVEL n’ait jamais connu. Ses qualités innées de finisseur (et sa chevelure !) sont des souvenirs encore présents dans les cœurs des supporters villeurbannais. Vainqueur de la coupe de France 2008 puis champion de France la saison suivante avec la Green Team, Chevon TROUTMAN a disputé 133 matchs (Pro A, Playoffs, Semaine des As et coupe d’Europe confondus) sous le maillot villeurbannais, et inscrit 1746 points.

De retour cette année en France après des passages par l’Italie (Avellino), l’Allemagne (Bayern Munich) et la Pologne (Gora), il est déjà, malgré une blessure qui le priva de compétition pendant deux mois, une arme offensive de premier choix pour l’OLB (10.3pts à 60% et 6rbs/match).

Troutman ASVEL

Chevon TROUTMAN sous le maillot de l'ASVEL, vainqueur de la coupe de France en 2008 et champion de France la saison suivante

Où suivre le match ?

 

En direct sur notre Webradio

Vous pourriez aussi aimer

L'ASVEL a dû batailler !

Tout s’est joué dans les dernières secondes et la Green Team a su garder son sang-froid pour battre le CSP Limoges (72-69). Car si elle a survolé les débats en première mi-temps, portée...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Pour regarder vers le haut

Face au CSP Limoges (ce samedi 18h30), l’ASVEL a l’occasion de faire basculer son bilan en positif pour la première fois de la saison en PRO A. Pour cela, les Villeurbannais doivent remporter...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Un coeur gros comme ça !

Fantastique performance de l’ASVEL qui est allée s’imposer (72-79 après prolongation). Voilà qui s’appelle avoir du caractère ! Avec un seul jour pour préparer le match, et toujours privée de Trenton MEACHAM et Charles...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail