jdj-aris
Objectif quart !

Après le match nul du match aller, l’ASVEL et l’Aris Salonique se retrouvent ce mardi (20h30) à l’Astroballe pour la manche retour, à l’issue de laquelle le vainqueur rejoindra les quarts de finale de la Basketball Champions League. « On n’a pas à gérer nos efforts, prévient JD.JACKSON. C’est l’équipe qui agressera l’autre, celle qui contrôlera le tempo qui aura toutes les chances de dominer. » Efficaces en déplacement, à l’image de leur récent succès à Paris-Levallois (70-86), les Villeurbannais doivent maintenant se montrer tout aussi solides dans leur Astroballe : « Cela reste un avantage de jouer ce match retour à domicile. En coupe d’Europe, on est invaincu chez nous, on a donc toutes les raisons d’avoir confiance en nous », explique le coach de l’ASVEL, qui décidera au dernier moment s’il pourra compter sur Charles KAHUDI, qui doit ménager sa cheville, et Adrian UTER, victime d’une légère torsion du genou ce lundi à l’entraînement : « Sur peu de temps de jeu à Paris, on a vu l’impact qu’était capable de mettre Charles. Quant à Adrian, quand on est fort collectivement, lui est souvent très fort ! » Face aux grands gabarits de l’Aris, ils ne seront pas de trop pour la Green Team.

 

 

L’adversaire… : Pas le choix non plus

 

Contrairement à son match de barrage contre Strasbourg, l’Aris n’aura cette fois pas à gérer une large avance acquise à l’aller (+19 contre la SIG). JD.JACKSON s’attend donc à voir une formation grecques déterminée et prête à aller au combat : « Ils sont très physiques, vont vouloir nous agresser et nous déstabiliser, comme ce fût un peu le cas là-bas (18 balles perdues pour l’ASVEL) », prévient le coach villeurbannais. Battus ce week-end au Panathinaïkos (70-54), les partenaires de Will CUMMINGS, laissé au repos pour l’occasion, arriveront déterminés à l’Astroballe. Aux Villeurbannais de répondre présents au combat !

 

 

Le chiffre… : 0

 

Le nombre de défaite de l’ASVEL à domicile en Basketball Champions League cette saison (pour sept victoires).

 

Crédit photos : Baskteball Champions League

Les effectifs

 

ASVEL

 

1. Nikola DRAGOVIC, 5. Charles KAHUDI (?), 7. Trenton MEACHAM, 8. Adrian UTER (?), 9. Nicolas LANG, 10. Bandja SY, 12. Amine NOUA, 15. Walter HODGE, 17. Digue DIAWARA, 20. DeMarcus NELSON, 22. Darryl WATKINS

 

Coach : JD.JACKSON

 

Ses cinq derniers matchs

 

Championnat – 21ème journée : Paris-Levallois 70 – 86 ASVEL

BCL – 8ème de finale aller : Aris Salonique 67 – 67 ASVEL

Championnat – 20ème journée : ASVEL 63 – 72 Pau-Lacq-Orthez

Leaders Cup – Finale : Monaco 95 – 91 ASVEL

Leaders Cup – Demi-finale : Pau-Lacq-Orthez 80 – 94 ASVEL

 

 

ARIS

 

0. Justin JACKSON, 4. Vasilis XANTHOPOULOS, 7. Kostantinos ALTINIS, 9. Michalis TSAIRELIS, 11. Michael JENKINS, 12. Will CUMMINGS, 13. Thodoris ZARAS, 16. Spyros MOURTOS, 17. Vassilis SYMTSAK, 22. Jamon GORDON, 28. Vladimir JANKOVIC, 33. Vasileios KAVVADAS

 

Coach : Dimitris PRIFFTIS

Absent : Tadija DRAGICEVIC

 

Ses cinq derniers matchs

 

Championnat – 20ème journée : Panathinaïkos 70 – 54 ARIS

BCL– 8ème de finale aller : ARIS 67 – 67 ASVEL

Championnat – 19ème journée : ARIS 100 – 79 Koroivos

BCL– Barrage retour : Strasbourg 81 – 70 ARIS

Coupe de Grèce – Finale : Panathinaïkos 68 – 59 ARIS

 

 

Au match aller

 

ARIS SALONIQUE 67 67 ASVEL

(17-21, 20-15, 17-13, 13-18)

 

Justin JACKSON : 9 points, 8 rebonds, 4 interceptions et 2 contres

Will CUMMINGS : 21 points et 5 passes décisives

Adrian UTER : 14 points et 12 rebonds en 21 minutes

Nikola DRAGOVIC : 10 points et 4 rebonds

uter-aris

Meilleur villeurbannais au match aller, Adrian UTER est incertain pour cette manche retour

sy-aris

3 questions à…

 

Bandja SY

 

Ce huitième de finale retour a tout d’un match excitant à jouer…

 

« C’est sûr que ce sont des matchs qui motivent un peu plus, c’est pour cela que l’on joue au basket. Et puis ce match nul de l’aller nous évite de faire des calculs, on sait que l’on doit gagner, que l’on n’a pas le choix ! »

 

Quelle est la recette pour s’imposer ?

 

« Jouer un match sérieux, appliquer notre plan de jeu pendant quarante minutes, dès la première possession du match. Si on est totalement concentré, ça devrait bien se passer. »

 

Comment expliquer ces deux visages de l’ASVEL à domicile et à l’extérieur ?

 

« Si je pouvais trouver une explication… Ca reste un mystère pour moi ! »

Le programme des 8ème de finale retour

 

Mardi 7 mars

18h : Banvit (82) – (82) Oldenburg

18h30 : Le Mans (63) – (79) Sassari

20h30 : ASVEL (67) – (67) Aris Salonique

 

Mercredi 8 mars

18h : Neptunas Klaipeda (61) – (73) Ludwigsburg

18h : Besiktas (70) – (75) Pinar Karsiyaka

20h30 : Monaco (69) – (69) AEK Athènes

20h30 : Tenerife (63) – (66) Paok Salonique

20h30 : Avellino (49) – (53) Venise

Où suivre le match ?

 

Sur notre Webradio

Sur Canal + Sport

Vous pourriez aussi aimer

ASVEL Time : Mai 2017

ASVEL Time : mai 2017 Au programme de ce numéro d'ASVEL Time diffusé sur TLM - Télé Lyon Métropole : interview de JD Jackson retour sur la dernière rencontre de saison régulière à...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

ASVEL Time : le replay

Au programme de cette émission : interview de DeMarcus Nelson et David Andersen, rencontre avec Marie-Sophie Obama, directrice du LYON Basket Féminin, highlights du match ASVEL / HTV Basket et chiffre-clé de la...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail