dragovic-presentation-bcl
Parés au choc !

Sept mois après s’y être imposée en quarts de finale des Playoffs, l’ASVEL revient au Colisée de Chalon-sur-Saône, pour un derby très excitant, face à l’une des équipes les plus détonantes de ce début de saison. « Sans leur fin de match ratée à Gravelines (défaite 88-85 après avoir mené de dix points à trois minutes de la fin), ils seraient leaders avec Monaco », rappelle d’ailleurs JD.JACKSON. Le coach villeurbannais, qui sait sa formation très attendue en Bourgogne, a notamment insisté cette semaine  sur « le sang-froid, la lucidité » nécessaires pour gagner ce genre de matchs. « Ca va être chaud ! Et si l’on se cherche une excuse à chaque fois que quelque chose sera contre nous, on va très vite sortir de notre match », prévient-il avant ce rendez-vous qu’il qualifie de « possible énorme joker pour nous ! Il n’y a pas cinquante équipes qui iront gagner là-bas. Mais pour le faire, il faut beaucoup d’humilité. » Et à la sortie de la victoire villeurbannaise face à Varèse, DeMarcus NELSON avait eu le même discours : « Dans une grande ambiance, il faudra garder ses nerfs… » Avant de revenir à la réalité du classement : « Ils ont déjà deux victoires d’avance sur nous, c’est un match très important pour nous ! »

 

 

L’adversaire… : Un beau bolide

 

Impressionnant en saison régulière l’année passée, l’Elan était pourtant tombé sur un roc, ne parvenant pas à répondre au défi physique imposé par l’ASVEL en Playoffs. Et le message a été entendu par Jean-Denys CHOULET : « Je ne crois pas qu’il ait révolutionné sa façon de jouer, il a juste ajusté son effectif en recrutant les profils qui lui manquaient », analyse JD.JACKSON. Dans les chiffres, Chalon-sur-Saône est toujours aussi impressionnant en attaque (4ème), porté par John ROBERSON (14.5pts et 7.5ass) qui, « même surveillé de très près, fait des choses très impressionnantes », selon le coach villeurbannais ; montre une grosse puissance aux rebonds (2ème), bien aidé par l’apport de Moustapha FALL (11.4pts et 8.7rbs) ; et voit sa défense au niveau (3ème) grâce, notamment, aux arrivées de Jérémy NZEULIE et Gédéon PITARD. Ajoutez le talent de Lance HARRIS (15.5pts à 50%) et Cameron CLARK (14.3pts et 6.2rbs) et vous comprendrez vite à quel point le défi est de taille pour la Green Team.

 

 

Le chiffre… : 21

 

Le nombre de confrontations entre l’ASVEL et Chalon-sur-Saône lors des six dernières saisons (12 victoires pour 9 défaites). Les deux formations se sont notamment affrontées cinq fois lors de la saison dernière. Outre deux rencontres spectaculaires en saison régulière (89-86 pour Chalon et 84-81 pour l’ASVEL), l’Elan avait remporté une large victoire en demi-finale de la Leaders Cup (70-91), mais la Green Team avait pris sa revanche en quart de finale des Playoffs (65-77 au Colisée puis 79-71 à l’Astroballe).

Les effectifs

 

ELAN : 3. Lance HARRIS, 5. Mareks MEJERIS, 7. Gédéon PITARD, 9. Jérémy NZEULIE, 10. Moustapha FALL, 12. Abdoulaye LOUM, 21. John ROBERSON, 22. Ibrahima Fall FAYE, 23. Cameron CLARK, 28. Assane NDOYE, 83. Axel BOUTEILLE, # Abdoulaye LOUM

Coach : Jean-Denys CHOULET

 

Ses cinq derniers matchs

 

Pro A – 11ème journée : Gravelines-Dunkerque 88 – 85 CHALON

Pro A – 10ème journée : CHALON 96 – 76 Pau-Lacq-Orthez

Fiba Europe Cup – 6ème journée : CHALON 106 – 76 Fehervar

Pro A – 9ème journée : Hyères-Toulon 59 – 69 CHALON

Fiba Europe Cup – 5ème journée : Benfica Lisbonne 77 – 69 CHALON

 

 

ASVEL : 1. Nikola DRAGOVIC, 9. Nicolas LANG, 10. Bandja SY, 12. Amine NOUA, 15. Walter HODGE, 17. Digue DIAWARA, 18. Kevin HANGOUE, 20. DeMarcus NELSON, 22. Darryl WATKINS, 24. Adrian UTER

Coach : JD.JACKSON

Absents : Charles KAHUDI (?)(cheville), Trenton MEACHAM (main)

Ses cinq derniers matchs
BCL – 8ème journée : ASVEL 86 – 70 Varèse

Pro A – 11ème journée : ASVEL 72 – 69 Limoges

BCL – 7ème journée : ASVEL 83 – 69 Usak

Pro A – 10ème journée : Dijon 72 – 79 (AP) ASVEL

BCL – 6ème journée : Rosa Radom 63 – 83 ASVEL

Lang Chalon PO

En mai dernier, l'ASVEL et Nicolas LANG étaient venus gagner au Colisée pour lancer idéalement leurs Playoffs

PRO A – 12ème journée

 

Châlons-Reims 87 – 89 Gravelines-Dunkerque

Dijon 58 – 84 Monaco

 

Samedi 10 décembre

18h30 : Chalon-sur-Saône (8-3) – ASVEL (6-5)

20h : Limoges (5-6) – Le Portel (4-7)

20h : Strasbourg (6-5) – Hyères-Toulon (5-6)

20h : Cholet (4-7) – Orléans (4-7)

20h : Le Mans (6-5) – Nancy (2-9)

 

Dimanche 11 décembre

18h30 : Nanterre (8-3) – Pau-Lacq-Orthez (8-3)

 

Lundi 12 décembre

20h30 : Antibes (4-7) – Paris-Levallois (6-5)

watkins-essm-1

3 questions à…

 

Darryl WATKINS

 

Ce match a tout pour être excitant à jouer…

 

Oui, clairement. On affronte l’une des toutes meilleures équipes du championnat, toujours très compliquée à jouer chez elle. A nous d’être calme, d’être plein de sang-froid.

 

Le défi est immense pour l’ASVEL…

 

On doit être prêt, tout donner pour s’imposer là-bas. C’est une sorte de revanche… On se sait attendus mais nous aussi, on a hâte d’aller au combat !

 

On l’a déjà souvent dit la saison dernière, mais les bons résultats de l’ASVEL correspondent souvent aux bonnes performances de ta part.

 

Oui, et j’en suis conscient. Mais je dirais que je suis plus régulier cette saison, j’ai commencé avec davantage de rythme, et j’ai un bon feeling en attaque.

Où suivre le match ?

 

Sur notre Webradio

Sur SFR Sports 2

Match Espoirs à 15h30

 

CHALON-SUR-SAONE (5-6) ASVEL (8-4)

nelson-limoges-1

Vous pourriez aussi aimer

L'ASVEL reste courte

Malgré un excellent dernier quart-temps, la Green Team a été battue au Mans (82-74) et concède ainsi une onzième défaite consécutive à Antarès. On ne peut pourtant pas dire que les Villeurbannais ont...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Un choc qui vaut cher

A la lutte pour une qualification en Playoffs, Le Mans et l’ASVEL s’affrontent ce samedi (20h) à Antarès, une salle qui ne réussit guère aux Villeurbannais ces dernières saison (voir Le chiffre) : « Il va...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

L'ASVEL s'est arrachée

Menée de trois points à 1’30 de la fin, la Green Team a fini sur un 7-0 pour renverser la situation et battre Orléans (82-78). Mais elle aura dû puiser dans ses ultimes...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail