ASVEL - Antibes (1)
Première à l’Astroballe !

Vainqueurs d’Antibes (83-69), les Villeurbannais ont débloqué leur compteur à domicile et poursuivent sur leur lancée d’un début de saison réussi.

 

On apprend toujours de ses erreurs… L’ASVEL avait connu une première douloureuse à domicile contre Cholet, ratant totalement son entame de match ainsi que son money-time. Contre Antibes, JD.JACKSON et ses joueurs ne sont pas du tout retombés dans le panneau.

 

Ils mettaient tout de suite un maximum de pression sur les Sharks et capitalisaient dans le sillage de Trenton MEACHAM, parfait guide d’une formation villeurbannaise bien dans son élément. Darryl WATKINS sortait alors du banc et la Green Team poursuivait sa démonstration de force. Un 10-0 plus tard, elle comptait, déjà, un sérieux matelas d’avance (31-15, 13è), qu’elle parvenait plus ou moins à conserver. Pas toujours en maîtrise, mais avec un engagement irréprochable, à l’image d’un DJ.NEWBILL de plus en plus à l’aise (44-33 à la pause).

 

Mais Antibes n’a pas gagné deux de ses trois premiers matchs de championnat pour rien. Et l’ASVEL, moins intense et du coup, plus permissive, ne parvenait pas à régler le cas Tim BLUE, peu efficace jusque-là (3/10 aux tirs), mais transformé au retour des vestiaires (11pts en 6min). JD.JACKSON recadrait tout cela et Charles KAHUDI, en patron, redonnait un peu d’air aux Villeurbannais, qui avaient tout de même vu leur adversaire revenir à trois longueurs (51-48, 25è).

 

Et puis David LIGHTY sortit de sa boîte… Pas heureux en première mi-temps, l’ailier Américain prenait ses responsabilités, imité par un David ANDERSEN (15pts à 6/8 et 7rbs) décidément très en jambes. L’ASVEL reprenait ses distances (71-58, 34è) et gérait parfaitement le money-time, s’évitant la moindre petite frayeur.

 

Avec trois victoires en quatre rencontres, les Villeurbannais auront forcément un coup d’œil vers les autres résultats du week-end. S’ils leur étaient favorables, ils pourraient bien se retrouver tout en haut du classement…

 

Crédit photo : Jean-Charles MENGUI

Le match en chiffres

 

 

ASVEL 83 – 69 ANTIBES

(25-15, 19-18, 17-20, 22-16)

 

Pour l’ASVEL : 30/54 aux tirs (56%) dont 8/23 à trois points (35%), 15/22 aux lancers-francs (68%), 29 rebonds dont 9 offensifs, 9 passes décisives, 12 balles perdues, 22 fautes personnelles

 

Pour Antibes : 23/57 aux tirs (40%) dont 5/22 à trois points (23%), 18/28 aux lancers-francs (64%), 32 rebonds dont 15 offensifs, 7 passes décisives, 14 balles perdues, 24 fautes personnelles

 

 

Les marqueurs

 

ASVEL : David ANDERSEN (15), DJ.NEWBILL (14), David LIGHTY (14), Darryl WATKINS (13), Trenton MEACHAM (11), Charles KAHUDI (11), Edouard CHOQUET (3), Livio JEAN-CHARLES (2)


Antibes : Tim BLUE (24), Paul CARTER (18), Moustapha FALL (8), Mamoutou DIARRA (7), Boris DALLO (4), Will SOLOMON (4), Bernard KING (2), Akil MITCHELL (2)

 

 

Le chiffre : 6

 

Le nombre de joueurs de l’ASVEL à 11 points et plus (Newbill, Andersen, Watkins, Kahudi, Lighty et Meacham), nouvelle preuve que cette saison, la vraie star de l’équipe, c’est le collectif !

ASVEL - Antibes
Newbill (2)
Les réactions

 

JD.JACKSON – Coach


 

« C’est bien de réussir à mettre 83 points à une équipe qui défend très bien. On a été plutôt très dominant sur le premier et le dernier quart-temps, et c’est sûr que d’avoir des rotations et des joueurs d’expérience à souhait, c’est une grande force. Tout n’est pas parfait bien sûr, à commencer par notre entame de deuxième mi-temps où nous avons mal géré le cas Tim Blue. Mais c’est encore tôt, on cherche à rectifier certaines lacunes. Je voudrais remercier Nicolas Lang pour son état d’esprit exemplaire. J’aurais voulu le faire jouer, le relancer, mais David Lighty était tellement bon, je n’en ai pas eu l’occasion. »

 

Trenton MEACHAM – 11 points à 4/8 en 30min


 

« La clé était de bien démarrer ce match, ce que nous avons parfaitement fait. On peut faire mieux encore évidemment mais c’est dur de garder le même niveau d’intensité quand il y a un grand écart assez vite dans un match. On a eu un creux après la pause, où l’on n’a pas eu la concentration et l’intensité nécessaires, mais on ne s’est pas désunis. Et David Lighty nous a fait beaucoup de bien ! »

 

Edouard CHOQUET – 3pts et 2ass en 10min


 

« C’était super important de gagner à domicile, surtout après avoir un peu gâché contre Cholet… Cela nous permet d’être sereins pour la suite. On savait que Blue était leur joueur majeur, on n’a pas pu le stopper, mais les autres oui ! On était globalement bien en place et on a bien géré la fin de match. On a un vrai bon groupe, si on continue d’être sérieux et collectif comme on peut l’être, ça peut être une belle saison ! »

 

Julien ESPINOSA – Coach d’Antibes


 

« On rate clairement notre entame de match, car on n’y est pas dans l’intensité physique. On a pris un énorme éclat face à une équipe de l’ASVEL talentueuse et très en réussite contre qui on a eu du mal à exister. On a bien répondu après la pause mais toujours avec trop d’imprécisions et d’approximations. »

 

Pro A – La 4ème journée

 

Châlons-Reims 70 – 68 Paris-Levallois

ASVEL 83 – 69 Antibes

Rouen 61 – 79 Le Mans

Nancy 89 – 99 Chalon-sur-Saône

Le Havre 72 – 93 Orléans

Cholet 77 – 90 Monaco

Nanterre 56 – 76 Gravelines-Dunkerque

 

Dimanche (20h30) : Limoges (2-1) – Dijon (3-0)

Lundi (20h30) : Pau-Lacq-Orthez (2-1) – Strasbourg (2-1)

Prochain rendez-vous

 

NANCY – ASVEL

 

5ème journée de Pro A

 

Samedi 24 octobre à 20 heures

 

Palais des sports Gentilly

Vous pourriez aussi aimer

L'ASVEL a dû batailler !

Tout s’est joué dans les dernières secondes et la Green Team a su garder son sang-froid pour battre le CSP Limoges (72-69). Car si elle a survolé les débats en première mi-temps, portée...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Pour regarder vers le haut

Face au CSP Limoges (ce samedi 18h30), l’ASVEL a l’occasion de faire basculer son bilan en positif pour la première fois de la saison en PRO A. Pour cela, les Villeurbannais doivent remporter...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Un coeur gros comme ça !

Fantastique performance de l’ASVEL qui est allée s’imposer (72-79 après prolongation). Voilà qui s’appelle avoir du caractère ! Avec un seul jour pour préparer le match, et toujours privée de Trenton MEACHAM et Charles...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail