Lighty
Quelle première !

En s’imposant sur le parquet de Strasbourg (77-87), l’ASVEL frappe fort dès l’ouverture du championnat. Et plus que la victoire, c’est la manière, assez impressionnante, avec laquelle la Green Team a largement dominé cette rencontre, qui est de très bon augure.

 

Cela faisait tellement longtemps que l’on attendait la reprise que l’on avait peur d’être déçu… Mais la performance de l’ASVEL a vite apaisé nos doutes. Alors certes, on n’oubliera pas de ne pas s’enflammer. On n’oubliera pas que ce n’est, tout compte fait, qu’un match. Mais bon, permettez-nous tout de même d’en profiter.

 

Car au Rhénus, face à cette équipe strasbourgeoise si impressionnante en début de semaine lors du match des champions (victoire 86-59 contre Limoges), la Green Team a livré une prestation proche de la perfection, à l’exception peut-être de deux dernières minutes qui permirent à la SIG de réduire l’écart, alors que le sort du match était déjà plié.

 

Solidaire, intense et intelligent, le collectif villeurbannais a montré son meilleur visage, chaque joueur jouant son rôle à merveille. C’est tout d’abord Livio JEAN-CHARLES, au four et au moulin, qui marquait les esprits, et profitait d’un Trenton MEACHAM parfait dépositaire du jeu de l’ASVEL (5 passes décisives dans le premier quart-temps). Puis David ANDERSEN, sorti du banc, endossait à merveille la tenue de finisseur (6pts à 100% en 2min). Et que dire d’Edouard CHOQUET, absolument épatant pour sa première en Pro A, et qui, plein de culot, prenait parfaitement le relais à la mène, et terminait par un « flotteur » gagnant au buzzer du deuxième quart (35-49).

 

Et la Green Team ne s’arrêtait pas en si bon chemin, continuant de réciter sa partition après la pause, avec Nicolas LANG jouant les « snipers » derrière la ligne à trois points (4/5). Très vite dans les cordes, Strasbourg semblait asphyxié, comme incapable de répondre au défi physique villeurbannais (39-59, 25è). Alors certes, l’état de grâce de l’ASVEL dans l’adresse ne durerait pas éternellement, mais comme sa défense prenait la suite, elle semblait partie pour une soirée beaucoup plus tranquille que prévue…

 

Rodrigue BEAUBOIS (19pts en 29min) essayait bien par tous les moyens de ramener la SIG, mais l’ASVEL, incroyablement sereine, s’appuyait sur ses cadres, Charles KAHUDI (10pts et 4ass), David LIGHTY (10pts et 6rbs) et Trenton MEACHAM (12pts et 6ass) pour faire à nouveau gonfler l’écart (65-83, 37è), avant une fin de match décousue et dénuée d’enjeu. Et en plaçant sept joueurs à neuf points et plus, l’ASVEL prouvait, si besoin était, que sa principale force résiderait cette saison, en son collectif.

Le match en chiffres

 

STRASBOURG 77 – 87 ASVEL

(25-28, 10-21, 18-18, 24-20)

 

Pour la SIG : 28/61 aux tirs (46%) dont 7/19 à 3pts (37%), 14/17 aux lancers-francs (82%), 28 rebonds dont 4 offensifs, 11 passes décisives, 8 balles perdues, 18 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 35/65 aux tirs (54%) dont 10/18 à 3pts (56%), 7/9 aux lancers-francs (78%), 33 rebonds dont 10 offensifs, 18 passes décisives, 8 balles perdues

 

Les marqueurs

 

SIG : Rodrigue BEAUBOIS (19), Kyle WEEMS (10), Vladimir GOLUBOVIC (10), Louis CAMPBELL (9), Jérémy LELOUP (8), Matt HOWARD (7), Paul LACOMBE (5), Franck NTILIKINA (5), Mardy COLLINS (4)

 

ASVEL : Trenton MEACHAM (12), Nicolas LANG (12), David ANDERSEN (11), Charles KAHUDI (10), David LIGHTY (10), Darryl WATKINS (9), Alex CHASSANG (9), Edouard CHOQUET (7), Livio JEAN-CHARLES (6), DJ.NEWBILL (1)

 

Un homme dans le match : Edouard CHOQUET

 

On a vite tendance à l’oublier car ce n’est pas le « jeune » de la bande… Mais Edouard CHOQUET, meneur de jeu référencé en Pro B, disputait ce samedi soir, le premier match de sa carrière dans l’élite. Et à coup sûr, il s’en souviendra ! Une passe magique vers Alex CHASSANG pour débuter, un petit « drive » tout en vitesse ensuite, un shoot plein de culot à trois points en sortie d’écran, et un « flotteur » au buzzer pour conclure un passage plus que concluant en première mi-temps. Au final, il fût le relais parfait de Trent MEACHAM à la mène et ses statistiques parlent pour lui (7pts à 3/5, 3rbs, 3ass et 0bp en 12min).

La décla’ : David LIGHTY

 


 

 

C’est un super départ, un beau message envoyé. Mais dès maintenant, on est concentré sur le match de mardi contre Cholet.

La première journée de championnat

 

Nanterre 91 – 85 Nancy

Gravelines-Dunkerque 89 – 67 Rouen

Le Havre 73 – 78 Limoges

Strasbourg 77 – 87 ASVEL

Cholet 75 – 73 Chalon-sur-Saône

Dijon 87 – 68 Orléans

Le Mans 65 – 59 Paris-Levallois

Pau-Lacq-Orthez 75 – 66 Châlons-Reims

Dimanche (17h) : Antibes – Monaco

Prochain rendez-vous

 

ASVEL – CHOLET

 

2ème journée de Pro A

 

Mardi 6 octobre à 20 heures

 

Astroballe

Vous pourriez aussi aimer

A vos votes !

Depuis ce mardi, il est possible de voter pour envoyer les deux joueurs de son choix disputer le All Star Game, le 29 décembre prochain, à l’AccorHôtels Arena de Paris. Supporters de l’ASVEL,…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Captain Meacham : forfait

L’ASVEL Basket est au regret d’annoncer la blessure de son meneur de jeu Trenton Meacham. Touché à la main, le capitaine de la Green Team sera forfait au moins 8 semaines. Des examens...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail