Lighty JSF
Refaire le coup !

Pour atteindre la finale de la coupe de France, ce qu’elle n’a plus fait depuis 2008, l’ASVEL va devoir se débarrasser de Nanterre, et ce pour la deuxième fois en trois jours. « Un immense défi » selon JD.JACKSON.

 

On connaît la particularité de la coupe de France et ses exigences. Oublier les autres contextes, les précédents entre les deux équipes. Pas question de parler d’ascendant psychologique quelconque en évoquant les deux victoires de l’ASVEL obtenues cette saison contre Nanterre. Pas question non plus de parler de recette trouvée pour dominer les Franciliens, trois jours après avoir rendu une copie très séduisante en championnat, au palais des sports Maurice Thorez (victoire 73-78). « Nanterre va vouloir montrer autre chose, va s’ajuster et vouloir nous surprendre. Et il ne faut pas oublier que c’est une grande équipe ! Même face à notre basket presque parfait samedi, ils ont réussi à revenir dans le match », explique JD.JACKSON, rassuré par le fait que sa formation ait « tenu jusqu’au bout », malgré la réaction nanterrienne après la pause, mais qui estime que cette demi-finale sera « beaucoup plus difficile ».

 

Tout donner, ne pas avoir de regret

 

D’autant plus qu’un contretemps pourrait venir perturber les plans du coach villeurbannais. Blessé en cours de match samedi, et sorti en boitant bien bas, David ANDERSEN, touché au genou, est en effet incertain ce mardi soir. Et quand on sait l’importance du pivot australien (11.8pts et 6.3rbs en 25min) dans le dispositif de l’ASVEL, on ne peut s’empêcher de penser que ce serait un coup dur. « Ca n’arrange pas nos affaires, c’est sûr. Mais s’il est absent, il faudra trouver d’autres façons de jouer. » Pour réussir à s’offrir une deuxième fois en soixante-douze heures le scalp d’une équipe de Nanterre finaliste en 2013 et vainqueur de cette compétition en 2014 (avec Trenton MEACHAM et David LIGHTY). Et ainsi découvrir le tout nouveau Bercy…

 

Crédit photos : Arthur VIGUIER

En 2008, l’ASVEL battait Nanterre et rejoignait la finale

 

Un ASVEL – Nanterre en demi-finale de la coupe de France, il ne faut pas remonter si loin que cela pour en trouver trace. Huit ans exactement. Lors de la saison 2007-2008, l’ASVEL, emmenée notamment par Yohann SANGARE, Lamayn WILSON, Chevon TROUTMAN ou encore Uche NSONWU, et la JSF (alors en Pro B), avec déjà Pascal DONNADIEU aux commandes et un certain Adrien MOERMAN sur le parquet, s’étaient croisés lors d’une demi-finale jouée à… Limoges. Les Villeurbannais avaient fait parler leur avantage athlétique, et leur défense, pour s’imposer 57-43. En finale, les joueurs d’Yves BARATET avaient ensuite dominé Cholet (86-76) pour s’adjuger le trophée pour la huitième fois de leur histoire.

Le parcours des deux équipes

 

16ème de finale

 

Aix-Maurienne (N1) 61 – 77 ASVEL

Boulogne-sur-Mer (Pro B) 71 – 92 Nanterre

 

8ème de finale

 

ASVEL 87 – 58 Pau-Lacq-Orthez

Denain (Pro B) 69 – 89 Nanterre

 

1/4 de finale

 

Saint-Quentin (Pro B) 66 – 80 ASVEL

Orléans 69 – 82 Nanterre

Le programme des demi-finales

 

Mardi (20h) : ASVEL – Nanterre

Mardi (20h): Gravelines-Dunkerque – Le Mans

Watkins JSF
????????????????????????????????????
Trois questions à…
Trenton MEACHAM

 

« Jouer encore mieux que samedi »

 

Jouer, et battre, la même équipe deux fois en trois jours, c’est compliqué ?

 

« Oui, très. Chaque match a son histoire, les deux équipes vont faire quelques ajustements. Pour espérer l’emporter, il faudra jouer encore mieux que samedi. A nous d’être prêts ! »

 

Quelles sont les clés de cette demi-finale ?

 

« Je pense que pour nous, comme toujours, ça passera par la défense. Et il faudra que l’on contrôle le rebond, le tempo de la rencontre. Et être concentré sur Mam JAITEH qui fait un gros boulot à l’intérieur, est très polyvalent et progresse à chaque sortie. »

 

Etre aussi près de Bercy, c’est une grosse source motivation ?

 

« Oui, c’est une énorme opportunité de remporter un titre, ce serait génial pour le club. J’ai eu la chance de jouer deux finales avec Nanterre, et j’aimerais vraiment retourner à Bercy avec l’ASVEL ! Mais il faudra être concentré et faire le boulot ! »

Où suivre le match ?

 

En direct sur notre Webradio

Vous pourriez aussi aimer

Fin de l’aventure pour l’ASVEL

Battue à Hyères-Toulon (83-80), la Green Team quitte la coupe de France dès les 16ème de finale. Finalistes de l’épreuve la saison dernière, les Villeurbannais ont subi la loi d’un HTV redoutable offensivement....

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Place à la coupe !

Trois jours après le début de la PRO A, l’ASVEL entame l’édition 2016-2017 de la coupe de France, dont elle est finaliste en titre, par un déplacement à Hyères-Toulon (20h), à l’occasion des...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail