Watkins SIG
Le rendez-vous de l’année !

La finale du championnat de France entre Strasbourg et l’ASVEL débute ce samedi soir (20h30) au Rhénus. D’un côté le triple vice-champion en titre, deuxième de la saison régulière et finaliste de l’Eurocoupe cette saison. De l’autre, le club le plus titré de l’histoire en France, galvanisé par des Playoffs épatants. « Dans un premier temps, la SIG aura forcément un léger avantage, car elle va jouer à domicile et a eu un peu plus de temps pour préparer cette finale. Mais chaque match aura sa vérité, et on ne va pas les laisser tranquillement dérouler leur jeu… », assure JD.JACKSON.

 

Bien évidemment, le coach de la Green Team éprouve le plus grand respect pour son adversaire, équipe la plus régulière de ces dernières années, et porte-drapeau du basket français, ainsi que pour son coach Vincent COLLET, pour qui il fût capitaine, puis adjoint sur le banc du Mans, avant de voler de ses propres ailes. Mais aujourd’hui, tout est remis à zéro : « Ce qu’a fait Strasbourg est admirable, mais il faut la voir comme une équipe comme les autres. Le titre de champion de France est à prendre ! Et d’avoir trop de respect et d’admiration pour une équipe qui a les mêmes motivations que nous, ce serait bête de notre part. On a toutes les raisons de les regarder dans les yeux. »

 

Sans trop s’avancer, dire que la défense villeurbannaise sera la clé de la série a tout d’une évidence. L’ASVEL a totalement maîtrisé son sujet face à Chalon-sur-Saône puis Monaco, deux « machines à scorer » (voir chiffre). Elle devra faire preuve d’autant de contrôle face à l’équipe la plus adroite de PRO A (50.2%), reine de la passe décisive (20.6/match). « Mais pas seulement, prévient JD.JACKSON. Il y a énormément de secteurs de jeu qui peuvent peser, le repli défensif, le rebond, qui sera le plus réaliste dans le money-time… Ce qui est sûr, c’est que si l’une des deux équipes ne défend pas, elle sera en danger ! On peut être parfaitement calé en attaque, si on ne fait pas preuve d’investissement défensif, on ne peut pas espérer gagner le titre. »

 

Et avec l’objectif, comme en quarts de finale puis en demi-finale de ne pas revenir bredouille de son déplacement en Alsace… « Ce serait probablement compliqué de revenir à 0-2… Mais quoi qu’il arrive là-bas, nous aurons de la pression à domicile. Soit pour ne pas être éliminé, soit pour assumer un bon résultat obtenu… », explique le coach de l’ASVEL. Cela signifierait que l’Astroballe pourrait se mettre à rêver encore un peu plus d’un dix-huitième sacre de champion de France !

 

Crédit photos : Jean-Charles MENGUI

Le chiffre : 64.5

 

La moyenne de points encaissés par l’ASVEL depuis le début des Playoffs. L’ASVEL a réussi à laisser Chalon-sur-Saône, meilleure attaque de la saison régulière à 68 points de moyenne (à 38.2% de réussite), et Monaco, deuxième meilleure attaque, à 62.8 points par match (à 35.6% aux tirs).

Le joueur à suivre : Rodrigue BEAUBOIS

 


 

Mister Clutch

 

Certes, Strasbourg est avant tout une machine collective. Et s’il y en a un qui brille depuis le début des Playoffs, ce serait plutôt Mardy COLLINS. Pourtant, Rodrigue BEAUBOIS reste LE danger de cette équipe. Clairement recruté pour être le « Clutch Player » de cette formation alsacienne, le néo-International (présélectionné pour le Tournoi de Qualification Olympique) n’a pas son égal quand il faut prendre le jeu à son compte, et peut « prendre feu » si on lui en laisse le loisir. Attaquant génial, le Guadeloupéen, champion NBA 2011 avec Dallas, est un « tueur ». L’ASVEL, battue la saison dernière en quart de finale au Mans sur un shoot improbable de sa part, peut en témoigner.

Leur parcours en Playoffs

 

Quarts de finale

 

Chalon-sur-Saône 0 – 2 ASVEL

(65-77 et 79-71)

 

Strasbourg 2 – 0 Pau-Lacq-Orthez

(72-67 et 88-97)

 

Demi-finales

 

Monaco 1 – 3 ASVEL

(67-73, 67-61, 65-58 et 80-59)

 

Strasbourg 3 – 0 Le Mans

(85-64, 80-77 et 80-87 AP)

Le programme de la série

 

Episode 1 – Samedi 4 juin (20h30)

Strasbourg – ASVEL

 

Episode 2 – Lundi 6 juin (20h30)

Strasbourg – ASVEL

 

Episode 3 – Jeudi 9 juin (20h30)

ASVEL – Strasbourg

 

Episode 4 (si nécessaire) – Samedi 11 juin (20h30)

ASVEL – Strasbourg

 

Epilogue (si nécessaire) – Mardi 14 juin (20h30)

Strasbourg – ASVEL

Kahudi présentation t
Trois questions à…
Charles KAHUDI

 

« Les faire douter »

 

Charles, comme en quarts et en demies, vous ne partez pas favoris…

 

« On se sait outsiders depuis le début et cela nous va ! On est conscient de nos forces et de nos qualités depuis le début, il nous fallait juste un déclic. Une nouvelle fois, nous ne serons pas favoris contre la SIG, la pression est sur eux et ça nous convient. »

 

La clé de cette série, ce sera l’intensité ?

 

« C’est sûr qu’il en faudra mais il faudra aussi beaucoup d’autres choses. On a mis pas mal de choses en place pour cette finale, on espère que ce sera efficace. »

 

Avec l’idée d’aller gagner au moins une fois au Rhénus ?

 

« Peu importe, on va essayer de les accrocher, de les faire douter chez eux. Et si on peut décrocher une victoire, tant mieux. Mais le plus important, c’est de continuer notre travail, de développer notre jeu et de rester sur notre force. »

Où suivre le match ?

 

En direct sur notre Webradio

En direct sur Ma Chaîne Sport

Vous pourriez aussi aimer

Villeurbanne a fêté l'ASVEL !

Un millier de personnes s'est réuni vendredi soir sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Villeurbanne, pour accueillir, comme il se doit, l'ASVEL Championne de France 2016 ! Les chants ont résonné...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Media Day pour nos Champions !

Après la récupération mercredi, ce jeudi était placé sous le signe du Media Day. Remontés à Paris ce matin, les Villeurbannais ont enchaîné les médias nationaux (BFM TV / RMC, L'Equipe, Le Figaro...)...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

CHAMPIONS !!!

Historique ! Menée deux manches à rien, l'ASVEL a renversé la situation face à Strasbourg pour s'adjuger le 18ème titre de champion de France de son histoire, au terme d'un match 5 bien...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail