????????????????????????????????????
Sans conséquence

Battue à Mons-Hainaut (89-81), l’ASVEL voit sa série victorieuse prendre fin. Mais en préservant le panier average sur l’équipe belge, elle s’assure définitivement la première place du groupe et se rendra mardi prochain, en Hongrie, pour un match absolument sans enjeu.

 

On en avait presque perdu l’habitude, mais en basket, on peut aussi perdre… Dans le Plat Pays, la Green Team a globalement maîtrisé son sujet pendant trois quart-temps avant de céder sous les exploits d’un duo Jermaine BUCKNOR (19pts à 5/8 à 3pts) – Lionel BOSCO (24pts, 7ass) insolent d’adresse. Avant cela, les Villeurbannais avaient débuté avec pas mal de fluidité dans le jeu (une seule balle perdue dans le 1er QT), un sans-faute sur la ligne des lancers-francs (6/6) et un Darryl WATKINS déjà dominant dans la raquette (5rbs en 4’). Mais comme la formation de Mons se montrait, elle aussi, plutôt en réussite, l’ASVEL ne comptait que trois longueurs d’avance après dix minutes (22-25).

 

58-66, et tout se dérégla…

 

Et les joueurs de JD.JACKSON n’étaient pas au bout de leur peine. Dans la foulée d’une réussite extérieure d’Edouard CHOQUET, ils encaissaient un 8-0 qui mettait Austin NICHOLS et ses partenaires en tête au tableau d’affichage (32-28, 24è). Les premiers points de Stéphane GOMBAULD et David ANDERSEN laissaient l’ASVEL dans le coup mais les locaux terminaient en confiance, à l’image de Jermaine BUCKNOR, qui nous faisait une première poussée de fièvre, avec huit points inscrits en 1’30. Et petit évènement : pour la première fois depuis tout juste un mois (24 octobre) et son déplacement à Nancy, la Green Team rejoignait les vestiaires en retard (44-38).

 

Sa réponse ne tarda pas après la pause. En ne manquant pas d’agressivité, et en resserrant très largement sa défense, l’ASVEL entamait le troisième quart-temps par un 8-0 qui la replaçait en tête. Les bons passages de Charles KAHUDI (17pts et 4rbs) et DJ.NEWBILL (11pts à 4/6 aux tirs), ainsi qu’une large domination aux rebonds (34 à 21) lui permirent même d’entamer le money-time avec un confortable matelas (58-66, 33è). Mais tout se dérégla… en grande partie, bien sûr, à cause d’une formation belge bien décidée à ne pas lâcher le morceau pour aller chercher sa qualification.

 

Rappel à l’ordre avant Limoges

 

La révolte de Mons prit donc le visage de deux hommes : Jermaine BUCKNOR et Lionel BOSCO. Le premier, à l’intérieur, préféra passer son temps en dehors de la « peinture » et sanctionna immédiatement chaque petit retard défensif ! Le second, en parfait gestionnaire, alterna « drive », shoots à trois points, et passes décisives, pour totalement changer la face du match. En un rien de temps, Mons-Hainaut passait un 19-2 à une ASVEL sonnée. David LIGHTY ou Trenton MEACHAM tentaient bien, par quelques exploits individuels, de laisser leur formation en vie, mais Lionel BOSCO, intenable, scellait le sort du match par deux nouveaux tirs en périphérie. Pour l’ASVEL, que l’on n’avait pas vue autant secouée depuis des semaines, cela ressemble à un bel avertissement, sans aucun frais, avant le choc de samedi (20h30) à Limoges.

 

Crédit photo : Jean-CHARLES MENGUI & Belfius Mons-Hainaut

Un homme dans le match : Lionel BOSCO

 


 

18 points dans le dernier quart-temps !

 

On l’avait déjà trouvé à son avantage au match aller, détonateur d’un bon passage au cours de la première mi-temps, et pas vraiment compris son faible temps de jeu. Ce mardi soir, à la Mons Arena, Lionel BOSCO a réalisé une performance de grand standing (24 points à 10/13 aux tirs dont 3/3 à trois points et 7 passes décisives pour 0 balle perdue !), avec pour couronner le tout, la bagatelle de 18 points dans le seul dernier quart-temps, peut-être le plus abouti de toute sa carrière… Et l’ASVEL n’a pu que constater les dégâts !

Le chiffre : 49

 

Le nombre de jours d’invincibilité de l’ASVEL, soit exactement sept semaines sans la moindre défaite, depuis son revers concédé à l’Astroballe, contre Cholet (57-58), le 6 octobre dernier.

Prochain rendez-vous

 

CSP LIMOGES – ASVEL

 

10ème journée de PRO A

 

Samedi 28 novembre à 20 heures 30

 

Beaublanc
Le match en chiffres

 

MONS-HAINAUT 89 – 81 ASVEL

(22-25, 22-13, 12-21, 33-22)

 

Pour Mons : 32/61 aux tirs (61%) dont 14/26 à trois points (54%), 11/13 aux lancers-francs (85%), 21 rebonds dont 4 offensifs, 20 passes décisives, 10 balles perdues, 26 fautes personnelles

 

Pour l’ASVEL : 24/51 aux tirs (47%) dont 7/18 à trois points (39%), 26/29 aux lancers-francs (90%), 34 rebonds dont 8 offensifs, 10 passes décisives, 19 balles perdues, 21 fautes personnelles

 

Les marqueurs

 

Mons : Lionel BOSCO (24), Jermaine BUCKNOR (19), Amaury GORGEMANS (13), Austin NICHOLS (12), Idriss LASISI (6), Reggie ARNOLD (5), Justin CAGE (4), Andre COLLINS (3), Steff VAN CAENEGHEM (3)

 

ASVEL : Charles KAHUDI (17), Trenton MEACHAM (12), DJ.NEWBILL (11), David ANDERSEN (8), David LIGHTY (8), Stéphane GOMBAULD (6), Edouard CHOQUET (5), Nicolas LANG (5), Alex CHASSANG (5), Darryl WATKINS (4)

 

 

Mons-Asvel
Mons-Asvel 1

Grand bonhomme de la rencontre, Lionel BOSCO a inscrit 18 points dans le dernier quart-temps

Vous pourriez aussi aimer

« J’ai grandi avec l’ASVEL ! »

En parallèle de sa rencontre face à Varèse, mardi soir à l’Astroballe, l’ASVEL accueillait Patrick COMNINOS, le Chief Executif Officer de la BasketBall Champions League. Le patron de cette compétition a expliqué « qu’après…

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail

Le nouveau jeu LDLC !

LDLC.com , le partenaire majeur de l'ASVEL Basket, revient en force cette saison avec un tout nouveau jeu qui va conséquemment augmenter le pouvoir d'achat des gagnants... 2 spectateurs se lancent en même...

Lire la suiteAsvel FacebookAsvel TwitterAsvel Google +Asvel e-mail